ALAIN PROST ET LE DACIA LODGY ‘GLACE’ SACRÉS EN TROPHÉE ANDROS !

 

Au terme d’une finale à suspense, Dacia remporte son tout premier titre en Sport Automobile, grâce à un Alain Prost magistral et une prestation parfaite d’Evens Stievenart et Nicolas Prost.

Alain Prost accroche ainsi une troisième couronne en Trophée Andros et permet au Dacia Lodgy type Glace’ de devenir le premier monospace titré sur glace, avant même le lancement de la voiture de série, qui sera dévoilée en mars, au prochain Salon Automobile de Genève.

Trois pour un titre !

Le suspense était total en arrivant en Auvergne, pour la grande finale de ce Trophée Andros, millésime 2011-2012, décidément incroyablement palpitant jusqu’au bout.

Pour le Team Dacia, le calcul était finalement assez simple :

Pour qu’Alain Prost soit titré, il lui fallait tout simplement … gagner !

 

 

Les organisateurs de cette épreuve avaient tout mis en œuvre pour préparer une piste glacée. Seulement, malgré les chutes de neige ambiantes, la glace ne tardait pas à faire place …au goudron.

Après des essais libres rondement menés, Alain Prost, Evens Stievenart et Nicolas Prost s’élançaient dans la première séance qualificative avec la ferme intention de prendre l’ascendant psychologique sur leurs adversaires.

Et, bien évidemment sur les deux rivaux en lice pour l’obtention du Trophée, Jean Philippe Dayraut – tenant du titre – et aussi Benjamin Rivière.

Nicolas ouvrait le bal et pointait premier, après quatre tours parfaits. Evens le relayait en piste quelques minutes plus tard. Le Picard effectuait lui aussi une série de tours rapides et réguliers et s’emparait de la première place.

Tout le monde était ainsi prévenu, les Dacia Lodgy ‘Glace’, étaient dans le bon tempo.

 

Un à un, les adversaires du clan Dacia, se montraient cependant moins rapides qu’Evens et Nicolas. Antépénultième à entrer en piste, seul Jean-Philippe Dayraut parvenait à faire mieux.

Co-leader du Trophée Andros, Alain Prost était aligné dans la dernière série. Le Professeur sortait le ‘’grand jeu’’ et signait dans la foulée, le meilleur chrono avec près de … huit dixièmes d’avance, sur Jean-Philippe Dayraut.

Evens occupait le troisième rang et Nicolas le quatrième.

Alain Prost qui confiait :

‘’C’est une prestation d’ensemble parfaite’’.

Et, il enchainait :

‘’ Il ne fallait absolument pas que Benjamin Rivière remporte cette manche, car sinon le sort du Trophée Andros était scellé. Grâce au super boulot d’Evens et de Nico, il n’est que cinquième. Pour moi, c’est un signe fort quand mes deux équipiers font un temps. Je sais que nos Dacia fonctionnent, je n’ai donc plus qu’à me concentrer sur mon pilotage. ‘’

Le scénario de la deuxième manche qualificative était identique et très vite, Alain Prost, Evens Stienvenart et Nicolas Prost prenaient conscience qu’il allait falloir de nouveau être … magistral pour l’emporter.

Comme lors de la première partie des qualifications, Nicolas et Evens bouclaient parfaitement leur mission. La pression était cependant sur les épaules d’Alain Prost au moment de s’élancer, car Jean-Philippe Dayraut venait d’améliorer le temps de référence.

Il lâchait :

‘’On m’a donné le temps de Jean-Philippe, je savais que je n’avais plus le choix. J’ai tout donné ! »

S’en suivait quatre tours de grand art et le meilleur chrono pour Alain Prost, avec plus d’une seconde sur le deuxième. Le pilote de Dacia Lodgy ‘Glace’ arborant le N°2, pointait ainsi en tête, après les qualifications, Evens Stievenart était 3ème et Nicolas Prost, lui 5ème.

La première partie du contrat était donc parfaitement rempli !!!

Les finales devaient être une belle manière de conclure cette saison exceptionnelle. Au lieu de ça, les ‘’dérapages sportifs’’, venaient malheureusement légèrement gâcher la fête !

Harponné par un autre concurrent (Villeneuve), Alain Prost aurait même pu tout perdre sans un exploit de ses mécaniciens, capables de réparer sa voiture en quelques minutes.

Finalement, Alain Prost validait son troisième titre en Trophée Andros, en remportant sa finale, avec une troisième victoire cette saison, le quatrième pour Dacia.

Après trois saisons en Trophée Andros, Dacia inscrit donc son nom au palmarès. Un titre qui lance idéalement la carrière de ce Dacia Lodgy, dont la révélation sera faite au Salon de Genève, en mars.

 

ALAIN PROST REÇOIT LES FÉLICITATIONS DE JEAN PHILIPPE DAYRAUT

 

Assuré du titre, Alain Prost, expliquait :

‘’ C’était la course qu’il fallait gagner. J’étais très bien dans l’auto, nous avons fait du très bon travail et cela a donné deux très belles manches qualificatives. Il ne fallait pas se tromper ce week-end et du début à la fin, nous avons bien géré les évènements. Les finales sont venues un peu gâcher notre plaisir, mais c’est à l’image du comportement de certains cette saison. Faire triompher Dacia aujourd’hui est important et nous réussissons l’exploit de l’emporter avec un monospace, ce qui était un sacré pari. Il faut remercier toute l’équipe et plus particulièrement Evens et Nicolas. Sans la deuxième voiture, il est certain que nous n’aurions pas remporté ce Trophée Andros, très disputé jusqu’à la dernière seconde.’’

Evens Stievenart, lui racontait :

‘’ C’était une journée intense. Nous avons, une fois encore, tous travaillé dans le même sens. Aujourd’hui plus que n’importe quel autre jour, il était important de faire un retour d’information parfait pour Alain. Son titre, c’est vraiment le titre de tout le Team Dacia. Personnellement j’ai appris beaucoup grâce à Alain et tous les membres de l’équipe. Je suis même un peu déçu que la saison se termine, car j’étais de mieux en mieux. J’ai fait des podiums, j’ai gagné une course, je suis 5e au classement général. C’est vraiment très positif et il faut que je mette à profit cette saison l’hiver prochain.’’

Enfin, Nicolas Prost qui découvrait l’Andros à… plein temps, concluait :

‘’C’était pour moi une saison d’apprentissage et le bilan est ultra positif. J’ai participé comme il le fallait au titre remporté par mon père et je gagne le Trophée des Indépendants, c’est-à-dire celui du meilleur débutant. J’ai beaucoup appris, le travail avec toute l’équipe a été intense, enrichissant et efficace. Pour la finale, nous avons tout donné pour aller chercher ce titre. C’est une victoire globale à trois et j’espère avoir l’occasion de me battre moi aussi, un jour, pour le titre. ‘’

 

En tout cas, cette nouvelle saison de l’Andros aura été incroyablement disputé depuis l’ouverture à Val Thorens, jusqu’à cette ultime épreuve Auvergnate de Super Besse !

Il y a bien longtemps que le suspens n’avait pas été aussi intense du début à la fin…

Qui s’en plaindra ?

Les bagarres ont été permanentes et les victoires partagées. Il fallait un vainqueur et avec Alain Prot, il s‘agit d’un beau vainqueur.

Mais, Dayraut comme Rivière, l’auraient toutefois été eux aussi parfaitement

Et dans ce genre de situation lors de la dernière course, les ‘’chamailleries’’ en piste sont hélas inévitables.

Elle font partie du décor !!!

Christian COLINET
Photos : Bernard BAKALIAN

 

Classement Super Besse :

 

1. Alain Prost (Dacia Lodgy Glace) – 2. Jean-Philippe Dayraut (Mini Countryman) – 3. Evens Stievenart (Dacia Lodgy Glace) – 4. Benjamin Rivière (Skoda Fabia) – 5. Nicolas Bernardi (Ford Fiesta RS) – 6. Nicolas Prost (Dacia Lodgy Glace) – 7. Jean-Baptiste Dubourg (Renault Clio) – 8. Jacques Villeneuve (Skoda Fabia) – 9. Andréa Dubourg – 10. Olivier Pernaut…

Classement général Trophée Andros :

 

1. Alain Prost (Dacia Lodgy Glace), 823 pts – 2- Benjamin Rivière (Skoda Fabia), 818 pts – 3. Jean-Philippe Dayraut (Mini Countryman), 817 pts – 4. Olivier Panis (Skoda Fabia), 784 pts – 5. Evens Stievenart (Dacia Lodgy Glace), 764 pts – 6. Franck Lagorce (Skoda Fabia), 763 pts  – 7. Jean-Baptiste Dubourg (Renault Clio), 760 pts –  8. Pierre Llorach (Renault Clio III), 746 pts – 9. Bertrand Balas (Mini Countryman), 743 pts – 10. Nicolas Prost (Dacia Lodgy Glace), 725 pts…

Trophée Andros

About Author

gilles