ENDURANCE. TOYOTA REGRETTE LE RETRAIT DE PEUGEOT…

 

Présenté en ‘’ grande pompe ‘’ mardi soir dans un Palace Marseillais, la toute nouvelle Toyota sera alignée les 16 et 17 juin, aux prochaines 24 Heures du Mans.

Avec au préalable un galop d’essai programmé début mai lors des Six Heures de Spa sur le toboggan ardennais de Francorchamps

Ce tout nouveau proto Toyota hybride et dénommé TS030, a donc effectué ses 1er tour de roue ‘’ officiel ‘’ en présence de l’ensemble de la presse automobile Internationale, ce mercredi matin sous un beau soleil qui avait envahi le circuit provençal du Paul Ricard

Et ce après un 1er rapide  » galop de vérification  » il y a une petite semaine déjà ici

 

 

Mais si les dirigeants du Team Nippon, se disent heureux de retrouver l’univers de la compétition et Les 24 Heures du Mans, qu’au Japon, on nomme ‘’ Le long, long jour ‘’  ils conviennent que mercredi dernier, le retrait brutal et tout à fait ‘inattendu’ le jour de la clôture des engagements dans le nouveau Championnat du monde d’endurance dénommé WEC, les a plutôt surpris !!!

Et ce dans la mesure, ou Toyota, aurait vraiment apprécié de lutter contre Peugeot, désormais forfait, dans la plus grande course d’endurance au monde.

 

Ainsi, Yoshiaki Kinoshita, Président de Toyota Motorsport GmbH qui nous explique :

‘’ Quand j’étais plus jeune, en 1992 et 1993, Toyota avait été battu par Peugeot au Mans. Et, j’aurais vraiment beaucoup aimé que notre firme prenne sa revanche ‘’

Et le Président de nous confier :

‘’Le conseil d’administration de Toyota a décidé notre retour en endurance et principalement au Mans, en octobre seulement, alors que nous attendions cette décision au printemps dernier. Hélas, ce retard de six mois est dû au terrible tsunami survenu au Japon à cette époque.‘’

Et, Yoshiaki Kinoshita, de nous préciser :

‘’Je regrette le forfait de l’équipe Peugeot parce que j’aime sincèrement la compétition ‘’

 

 

De son côté, l’Autrichien, Alexander Wurz, longtemps pilote des 908, victorieux de l’édition 2009 de l’èpreuve Sarthoise et aujourd’hui pilote de cette nouvelle écurie Toyota mais qui avait déjà quitté l’équipe Française bien avant l’annonce de son retrait des pistes d’endurance, signant en décembre avec la structure Japonaise, raconte

‘’Quand j’ai décidé de quitter le Team Peugeot, j’étais loin d’imaginer leur arrêt et je ne savais pas que Peugeot allait stopper la course. Pourtant, je savais que j’avais fait le bon choix, car Toyota est le est le leader mondial en matière de technologie hybride. Et, pour moi c’était un facteur décisif qui a motivé ma décision ‘’

 

 

Toyota qui a entamé son long programme de tests et de développement de ce proto TS030, la semaine dernière ici-même sur le tracé du Castellet, a de nouveau prévu à partir de ce mercredi, après le  » baptême  » médiatique, trois nouvelles journées d’essais toujours sur le circuit Paul Ricard

Et quatre nouvelles séances sont encore programmées avant le 1r grand rendez-vous avec la course, à Spa !!!

 

 

Pascal Vasselon, l’ingénieur Français recruté  à l’époque de la présence en GP de Toyota, et qui œuvre sur ce projet hybride, nous raconte :

 » La semaine dernière pour notre premier roulage et le déverminage, nous avons travaillé trois jours durant essentiellement  sur les tests de fonctionnalité et ce afin de s’assurer sur la piste que tout était en ordre de marche. Nous avons également testé tous les modes de défauts. »

Et de se faire un peu plus précis :

 » Le département moteur a commencé l’étude des 2006, cependant que pour la partie châssis, nous avons débuté l’étude fin 2010  »

Et, il nous précise :

 »  Sachez que Toyota est la première marque automobile au monde à avoir gagné et remporté une course, les 24 Heures de Tokachi en 2007 avec une voiture hybride. »

Et, ce alors que tout le monde pensait à la performance de la Porsche hybride aux 24 Heures du Nurburgring, l’an passé !!!!

Comme quoi…

 

 

Ce bolide du ‘’ futur ‘’ dénommé on l’a dit TS030 est équipé, pour le moment, de deux moteurs électriques, un à l’avant et un à l’arrière, associés à un moteur V8 essence de 3,4 litres de cylindrée.

Les deux moteurs électriques seront testés à tour de rôle, en plus du moteur essence, et le choix définitif sera effectué avant la fin du mois de mars

Et ce afin que l’un ou l’autre soit retenu et homologué pour la toute 1ère sortie en course, les Six Heures de Spa,  épreuve préparatoire avant les 24 Heures du Mans, les deux seules courses prévues pour l’instant au programme 2012 de Toyota.

Pour l’instant !

Car en ‘privé’, ici en Provence, chez Toyota, on nous a laissé entendre que la voiture pourrait bien participer à d’autres courses, après Le Mans…

Gilles GAIGNAULT
Photos : Flo Elbaz – Bernard Asset – Raymond Papanti – Philippe Hortail

 

FIA WEC Sport

About Author

gilles