RALLYE MONTE CARLO : LOEB-ELENA SOUVERAINS TRIOMPHENT POUR LA 6ème FOIS

ARRIVÉE TRIOMPHALE POUR LOEB-ELENA SUR LE PORT DE MONACO

 

Au volant de sa DS3 Citroen, la paire Sébastien Loeb-Daniel Elena a remporté ce dimanche en Principauté son 6ème  Monte-Carlo, triomphant dans l’ES 18, l’ultime spéciale, la fameuse Power Stage: Ste Agnès – Col de la Madone et longue de 5,16 km

Ajoutant ainsi les trois points supplémentaires accordés au vainqueur de cette Power stage

 

Au terme de cette manche d’ouverture du Championnat du monde des Rallyes 2012, le l’octuple Champion du monde Français, navigué par le ‘’ régional ‘’ le Monégasque Daniel Elena, précède finalement ur le port de Monaco, son ancien équipier, l’Espagnol Dani Sordo, désormais installé au volant d’une Mini WRC.

Le Norvégien, Petter Solberg, dernier pilote sacré Numéro 1 mondial avant l’avènement de l’Alsacien en 2003 complète avec sa Ford, ce 1er podium de la saison.

LES TROIS PREMIERS  ÉQUIPAGES  A L’ARRIVÉE SUR LA PLACE DU PALAIS PRINCIER

 

Le Français Sébastien Loeb remporte donc cette 80ème édition du Rallye Monte-Carlo, 1ère  manche du Championnat du monde WRC, ce dimanche matin à Monaco.

C’est sa 6ème victoire en Principauté mais également … la 68ème de sa carrière en WRC !!!

Dans la Power Stage dominicale, Seb Loeb fait mieux que son nouveau coéquipier Finlandais Mikko Hirvonen et le surprenant Russe, Evgenly  Novikov

 

 

Cette 80ème édition marquait le retour du Rallye Monte-Carlo au calendrier mondial, après trois saisons au calendrier du Championnat, entre 2009 à 2011, remporté en l’absence de Loeb successivement par Seb Ogier, Mikko Hirvonen et Bryan Bouffier.

Sèbastien Loeb finit donc avec les honneurs.

Au volant de sa DS3, le Champion du monde conclut en beauté une superbe semaine et remporte pour la 6ème fois la 80ème édition du prestigieux Rallye Monte Carlo.

En 3’27’’8,  Sébastien Loeb triomphe dans l’ultime spéciale devançant son équipier Mikko Hirvonen de 01’’1 et l’étonnant Evgenly Novikov  (photo) à 02’’5.

 

 

Suivent Dani Sordo à 03’’9, Martin Prokop à 04’’4, Armindo Araujo à 07’’4, Ott Tanak à 07’’4, Pierre Campana à 10’’, Petter Solberg à 13’’4 et François Delecour à 52’’2.

 

Sordo qui déclare  :

‘’Loeb était devant, mais je me suis bien battu avec Solberg. Je suis très content de ce résultat. C’est une très bonne deuxième place pour moi comme pour l’équipe Mini. C’est très encourageant pour la suite.’’ 

 

 

Mais  là, il nous faut préciser que le rèsident du Plan de la Tour dan le Var, avait confié le volant de la Ford à son navigateur, Dominique Savignoni, lequel  » Doume  »  disputait avec ce Monte Carlo, son tout dernier rallye !!!

D’où la décision de François de lui faire plaisir et de lui offrir le  » cerceau » (photo)

 

 

Novikov dont Bruno Saby, ancien vainqueur du Monte Carl’ en 1988, avec Lancia et qui jouait l’ouvreur pour le jeune Russe, nous racontait :

 » C’est assurément la grosse révélation de l(épreuve. Ce qu’Evgenly a fait cette semaine est unique pour son tout 1er Monte Carl’. Très bien navigué par le toujours excellent et très expérimenté Denis Giraudet l’ancien copi de Didier Auriol – Evgenly refera parler de lui  » 

 

 

Puis, évoquant la 6ème victoire de Loeb, le Grenoblois, ajoute:

 » C’est encore et toujours le Maitre absolu. Le Number One. Il faut la aussi être admiratif de ce qu’il a fait. Ses choix au bon moment des pneumatiques Michelin. Loeb est un magicien. Et au vu de cette 1ère course du calendrier, on peut déjà pronostiqué qu’il sera là en fin de saison pour la conquête d’une neuvième couronne »

 

Se pose alors bien sur l’inévitable question :  » Loeb roule-t’il déjà tranquillement ver un nouveau sacre ?

Bruno Saby, nous précise :

 »  Vu le déroulement de ce Monte Carl’, je me demande S’il ne s’agira pas de la saison la plus facile de sa brillante carrière « 

Et Bruno, de conclure alors que nous assistions avec lui à la montée de la DS3 victorieuse sur le podium sur le parvis du Palasi Princier, lequel était inondé de soleil :

 » Cela me fait un petit pincement au cœur car cela me rappelle notre succès ici il y a 24 ans. Avec ma femme Renéedisparue au printemps dernier, emportée par une longue maladie ce fut le plus gtand moment de notre vie sportive »

 

 

Au classement final (photo), Loeb l’emporte avec 2’45 »5 d’avance sur la Mini de Sordo, 3’14 »2 sur Petter Solberg et 4’06 »8 sur son nouvel équipier, le Finlandais Mikko Hirvonen.

Le Top 10 est complété par Novikov à 6’03’’4, François Delecour à 7’47’’9, Pierre Campana à 8’31’’4, Ott Tanak à 10’34’’6, Martin Prokop à 16’10’’7, et Armindo Araujo, 10ème à 16’16’6

 

Loeb avec qui nous devissions en attendant son passage en dernier sur le podium et ce avant qu’il offre au public une superbe dèmonstration à la Jeannot Ragnotti  – présent et admirant Loeb – lançant sa DS3, avant de la bloquer au frein à main pour’effectuer une longue sèrie de 360° sous les viva et les hourrah du public admiratif

Lequel allait immédiatement lui faire une Standing Ovation…. amplement mérité tant le vainqueur avait auparavant répondu à l’attente de ses innombrables fans, ssignant photo sur photo et dédicaçant à tout va.

 

Franchement comme le déclaraient en chœur ses supporters  »  Seb est un Seigneur. Un très grand monsieur  » !!!

Loeb qui nous confiait:

 » Cela ne pouvait pas mieux débuter et démarrer. Je gagne et score les trois points de la Power stage. Et celui qu’on présente comme mon plus  sérieux rival cette annéeLatvalane marque pas le moindre point.  Ce Monte Carlo s’es t parfaitement déroulé

De cette èdition, on retiendra le tout premier podium monégasque de Petter Solberg qui résumait ce que fut son Monte Carl’

‘’ Nous avons une voiture très rapide, je me suis très vite senti bien dedans, même si j’ai fait très peu d’essais, et c’est bien d’être dans une équipe d’usine, où j’ai été très bien accueilli et où je me sens bien tout le temps’’.

Rappelons que ces deux dernières saisons, le Norvégien pilotait une Citroën !

Et, Petter d’enchainer :

‘’J’ai fait la dernière spéciale avec trois pneus durs… et un pneu neige. C’est tout ce qu’il me restait comme pneus, à cause de ma crevaison vendredi. C’est toujours difficile ici au niveau des choix de pneus. Parfois, on prend des risques pour gagner du temps mais ça fait partie du jeu. C’est le meilleur début de saison de ma carrière, car je n’étais jamais monté sur le podium au Monte-Carlo, donc je pense que cette saison va être intéressante. On veut tous vraiment remporter le titre des constructeurs, car ça fait trop longtemps que Ford ne l’a pas remporté (2006 et 2007)

Seule ‘’ ombre ‘’ au tableau, Solberg a été contrôle à une vitesse excessive samedi soir en regagnant le port de Monaco : 106 km/h au lieu de 50 et il aurait franchi la ligne blanche ‘’ pour dépasser ’’une voiture lente’’

L’ancien Champion du monde en 2003 se retrouve  désormais sous surveillance.

Et il s‘est vu aussi infligé une bonne amende de … 1.400 euros.

Tout prochain excès de vitesse de plus de 50% de la limite autorisée sur un parcours routier et ce à l’occasion  des six prochains rallyes qu’il disputera en 2012, aura pour conséquence, de le voir exclu automatiquement du résultat final du Rallye de Suède

 

De son côté, François Delecour, lui aussi contrôlé et arrêté par la gendarmerie, n’était pas tendre, expliquant au micro de notre confrère de France Inter- France Info, Patrick Grivaz,  son courroux devant tant de stupidité :

‘’ Faire ce contrôle pendant une épreuve comme le Monte Carlo, relève de … ‘’

Et ils étaient nombreux  toute nationalités confondues à exprimer le même avis !!

Qu’ajouter ?

Vu l’ènorme succès populaire, les routes étaient plus qu’encombrées.

Les pilotes ayant un temps imparti, il leur arrive donc parfois de devoir rouler plus vite, que la vitesse autorisée pour éviter des pénalités …
Ceci explique donc cela !!!

C’est une question de ‘’ bon sens ‘’

 

( A suivre)

Gilles GAIGNAULT

Photos : Jo LILLINI – Autonewsinfo


Sport WRC

About Author

gilles