RALLYE MONTE CARLO. BAROUD D’HONNEUR DE PETTER SOLBERG DANS LE TURINI. LOEB GAGNERA CE DIMANCHE

 

L’ancien CHAMPION DU MONDE en 2003, le Norvégien Petter Solberg s’est déchainé samedi soir remportant au volant de sa Ford Fiesta, les deux spéciales disputées de nuit dont celle de la fameuse ascension du Col de Turini

Petter qui raconte :

‘’Une spéciale fantastique. C’est un rêve.’’

Cherchant à récupérer la seconde place, Petter a tout donné mai il lui aura malheureusement manqué…19 »4 pour déloger l’Espagnol Sordo de ce rang !!!

Finalement ce dimanche en fin de matinée, le podium de ce Monte Carlo après la Power stage devrait donné : Loeb devant Sordo et Solberg,  soit une DS3 devant une Mini Cooper et une Fiesta

 

Mais revenons sur le déroulement de cette 4ème étape

Ce samedi matin, bonne nouvelle de Julien Ingrasia, le navigateur de Seb Ogier qui après être sorti de l’hôpital, nous raconte l’accident survenu jeudi soir :

« Nous étions en sixième avant de couper un virage qui a mis la voiture en travers sur la route. Nous avons heurté une barrière et sommes partis dans les arbres, l’un d’eux a heurté ma porte. Je me suis mis en boule mais mon bras a tapé quelque chose. Peut-être que mon coude a pris mais je serai bon pour le service la semaine prochaine et rien ne m’empêchera d’être en Suède. »

Précisons que la seconde manche du Championnat  est prévue du 9 au 12 février à l’occasion du Rallye de Suède

 

 

Alors que nous déjeunions avec notre pote Jean Louis Schlesser sur le port de Monaco au ‘’Quai des Artistes’’ l’établissement très tendance et branché de ‘’Calou’’ alias Pascal Rambaud, un ancien motard des… Dakar d’antan ,  Seb Ogier, tout sourire, nous a rejoints, visiblement en pleine forme.

Il nous conte brièvement sa mésaventure :

‘’ J’ai été trop loin au point de corde, au-delà du raisonnable ! A force d’attaquer, j’ai commis une infime faute.’’

Et le Gapençais de VW, de papoter avec le père Schless, à propos de l’Africa race que notre pote Jean Louis vient de remporter pour la 4ème fois à Dakar le 8 janvier dernier …

Ogier dont Kriss Nissen le patron de l’équipe Allemande nous explique :

 » Je suis ravi d’avoir recruté un pilote du calibre et du niveau de Seb. Ce qu’il a fait avec notre petite Skoda ici est exceptionnel  »

Mais revenons au Monte Carl’

 

La 1ère des quatre spéciales et disputée ce samedi après-midi revient à la DS3 Citroën de Mikko Hirvonen.

Lequel a couvert les 23,41 km de cette ES14, 1er passage dans Moulinet – La Bollène Vésubie, en 15’38’’4.

Mikko qui confie sur  l’ES 14 :

‘’Je suis content. J’ai piloté de façon sûre. C’est bon : j’ai la voiture de plus en plus en main. »

Le Finlandais de Citroën l’emporte pour la 3ème fois cette semaine, en précédant la Ford de Petter Solberg, second à 1’’7 et la seconde DS3 ‘’ usine ‘’ du leader, son partenaire, l’octuple Champion du monde, Seb Loeb, 3ème à 1’’9.

Loeb qui explique :

‘’ J’ai piloté sur un bon rythme, sans prendre de risques. C’était sec à 99%, humide sur 500 mètres, pas plus. Il n’y avait pas de neige ni de glace. »

 

Suivent dans l’ordre, la Ford de François Delecour à 7’’7, d’Ott Tanak à 11’9 et les deux Mini, Pierre Campana à 14’’7 devançant  Dani Sordo à 16’’1

Ensuite, on trouve d’autres Ford. Celles de Martin Prokop à 21’’ et d’Evgrenly Novikov à 28’’6.  Armindo Araujo et sa Mini sont à 29’’8.

La seconde ES, celle de Lantosque – Lucéram et ses 18,81 km revient à la Ford de Petter Solberg qui couvre la spéciales en 12’57’’.

Les DS3 de Loeb et Hirvonen, classés ex-æquo suivent à 8’’4 !

Concernant cette ES 15, Loeb qui dit :

‘’C’est parfait ; c’était une spéciale vraiment asphalte, juste un peu humide par endroits. Je me contente de rester sur la route. Ce n’est pas comme si je devais attaquer. J’ai fait attention aux pierres sur la route. J’ai pris des pneus durs, comme tout le monde je pense. C’est ce qu’il faut. »

Et Hirvoen, ajoute:

 ‘’ Pas de problème. Simplement, je n’étais pas si confiant sur les parties humides. Je veux être à l’arrivée.’’

Ensuite, on trouve la Mini de Dani Sordo à 12’’5. François Delecour suit à 12’’8. L’autre Mini de Pierre Campana pointe à 16’’1. La Peugeot 207 S2000 DE Bryan Bouffier et à 21’’3. Novikov cède 26’’7. Armindo Araujo est à 27’’8. Et Martin Prokop pointe à 29’’1  cependant que la Ford d’Ott Tanak figure elle à 31’’6.

Au classement général provisoire, Le Champion du monde de chez Citroën, conserve la tête  du rallye en 4H00’10’’9 devant la Mini de Sordo à 2’30’’7 et la Ford du Norvégien7 Solberg, 3ème à 3‘10’’6. Hirvonen est 4ème à 3’41’’1

Le second passage de nuit dans l’ES16 , celle de  Moulinet – La Bollène Vésubie, avec la célèbre ascension du Col de Turini, a été remportée par la Ford de Petter Solberg, lequel tente ‘le tout pour le tout’ selon ce qu’il nous a déclaré en quittant peu après 18 heures le parc fermé, installé le long du port de Monaco

Au volant de sa Ford Fiesta, il a couvert le km en 15’45’’5 et relègue la DS3 de Sébastien Loeb à 2’’2, la Ford Fiesta de François Delecour à 6’’7 et la Mini de Dani Sordo l’actuel dauphin de Loeb au classement général de 9’’1, on principal rival pour l’obtention de la seconde place finale dimanche.

Sordo serein: après l’ES 16 :

« Le feeling est bon, même si mes pneus étaient trop tendres. Mais ce n’est pas si mal. Je m’attendais à perdre plus sur Petter (9 »1 . A la fin, avec les pneus tendre, la voiture bougeait pas mal. »

Au sujet de l’ES 16, Seb Loeb lâche :

‘’C’est une spéciale sympa, très belle. Les conditions étaient très bonnes, c’était vraiment sec. De nuit, avec tous ces spectateurs, ces feux d’artifice, ces spectateurs, c’était magique. On se fait plaisir. le chrono ? C’est la nuit, ça va forcément un poil moins vite. Tout va bien. Je suis heureux. »

Et il précise :

‘’Avec un écart de 2’41’’ pour 5,16 kilomètres encore à effectuer, je pense que nous pouvons être sereins. Il faudra quand même retrouver un rythme soutenu. Chaque point compte sur un championnat du monde et je compte bien en marquer dimanche dans la Power stage.’’

 

LE PASSAGE AU COL DE TURINI POUR LA FORD DE PETTER SOLBERG

 

Suivent, la DS3 de Mikko Hirvonen à 13’’5, la Mini de Pierre Campana de 15’’8, la Ford de Novikov de 24’’4, la Mini d’ Armindo Araujo de 24’’4, la Ford d’Ott Tanak de 24’’8. Martin Prokop à 27’’2 complète le Top 10. Ensuite, on pointe la Peugeot 207 S2000 de Bryan Bouffier, le vainqueur sortant de ce Monte Carlo, en janvier 2011, classè 11ème à 33’’

Le Finlandais de Citroen qui précise après l’ES 16 :

‘’Pas un pilotage très propre. J’ai commis un tête-à-queue dans une épingle peu après le départ, à cause des pneus froids. Ça nous a coûté 10 secondes. Je me sens bien dans cette voiture et je me remets à conduire comme avant sur asphalte, alors que l’an dernier j’avais perdu tous mes repères.’’

La 4ème spéciale et ultime de ce samedi et du Monte Carlo, millésime 2012, l’E17 Lantosque – Lucèram et les 18,81 km, voit de nouveau le succès de la Ford de Petter Solberg qui signe un chrono de  13’05’’8, laissant le leader Loeb à 7’’7, Delecour qui termine en trombe ce Monte Carl’ à 9’’6 et la Mini de Pierre Campana et Dani Sordo, classé à 9’’8 et 11’’7.

 

 

Malgré ce ‘’ baroud d’honneur ‘’ ce soir dans le deux spéciales, Petter Solberg occupe toujours la 3ème place à 3’00’’7 de  Loeb. Il lui aura manqué… 19’’4 pour s’emparer de la seconde place de Sordo !!!

Lequel lance après cette ES 17 :

 » Petter doit attaquer un peu plus fort… J’étais un peu effrayé après les deux premiers passages (ES14 et ES15) mais maintenant ça va. J’ai sauvé ma seconde position »

Ensuite, on retrouve la DS3 de Mikko Hirvonen à 20’’9. Puis la Peugeot 207 S2000 de Bryan Bouffier à 21’’5.

Suivi de la Mini d’Armindo Araujo et de la Ford de Martin Prokop, classés ex aequo à à 26’’7.  Evgenly Novikov complétant le Top 10, à 33’’1

 

 

Ce dimanche matin avant de ‘lancer pour le dernier rendez-vous, la Power stage longue de 5,16 km entre Ste Agnès et le Col de la Madone, le classement général provisoire est le suivant :

1, LOEB et sa Citroën DS3 en 4H29’12’’1. L’Alsacien précède la Mini Cooper Works de Dani Sordo de 2’41’’6 et la Ford Fiesta de Petter Solberg de 3’00’’7

Suivent dans l’ordre la DS2 de Mikko Hirvonen à 4’05’’6,  la Ford Fiesta d’Evgenly Novikov à 6’00’’8, la Ford Fiesta de François Delecour à 6’55’7, la Mini Cooper Works de Pierre Campana à 8’21’’3, la Ford Fiesta d’Ott Tanak à 10’27’’2, celle de Martin Prokop à 16’06’’3, la Mini Cooper Works d’Armindo Araujo à 16’09’’2, la Ford Fiesta de Matthew Wilson à 18’39’’2, la Skoda Fabia S2000 de Kevin Abbring à 18’42’’2 et la Ford Fiesta d’Henning Solberg à 20’11’’3

Gilles GAIGNAULT

Photos  : Jo LILLINIv – autonewsinfo

SUPERBE SECONDE PLACE POUR LA MINI DE DANI SORDO

Sport WRC

About Author

gilles