RALLYE MONTE CARLO: SEB LOEB SOUVERAIN EN HAUTE LOIRE CONSERVE LA TETE

 

Comme la veille, Seb Loeb a regagné en leader Valence ce jeudi soir ou se situe le parc fermé de ce Rallye Monte Carlo. L’octuple Champion du monde de la discipline continue de régner sur l’épreuve monégasque.

Laquelle s’est déroulée et sur routes sèches et sur  routes parfois verglacée et enneigée sur le plateau.

Et ce jeudi, Loeb a remporté la majorité des six spéciales au menu du jour, lesquelles après l’Ardèche mercredi se disputaient aujourd’hui dans la Haute Loire.

Retour et détail sur le déroulement de cette deuxième étape qui a vu et Sordo et Petter Solberg se montraient les plu incisifs. Et aussi un magistral Ogier avec sa p’tite Skoda. Seb 2 comme Seb 1, c’est définitivement la  » Grande Classe  »

Seb Loeb, entame victorieusement cette seconde journée en remportant déjà la 1ère spéciale au menu du jour, l’ES5, Labatie d’Andaure – Lalouvesc.

Au Volant de sa DS3, Loeb a parcouru les 19 km en 11’22’’5. Il devance la Ford de Petter Solberg de 2’’9, la Mini de Dani Sordo de 5’’8 et la seconde DS3 de Mikko Hirvonen qui lâche 11’’5.

La Ford du Russe Evgenly Novikov termine à 17’’3. François Delecour et sa Ford perdent 18’’8.

L’incroyable Sébastien Ogier, pointe à 19’’5 seulement avec la petite Skoda Fabia S2000.  Pierre Campana finit lui à 22 »2 avec sa Mini. Ott Tanak, perd lui 23 »3.

 

Loeb en termine donc en 11’22’’5. Il lâche:

‘’ Une bonne spéciale. Nous avions de bonnes informations satellite et du gravel crew. Nous avons été prudents par endroits, je pensais que ça allait être glissant mais le grip était bon‘’.

Pour résumer, une spéciale mixte, humide-sèche. Mon choix de pneus est un compromis, pas idéal pour la dernière. J’ai 4 très tendres et 2 tendres si besoin est dans le coffre.’’

Arrive, Sordo à 5’’8  de Loeb :

‘’Tout va bien. Mais Sébastien va très vite. Les conditions étaient meilleures que prévues.’’

Se pointe, Petter Solberg qui n’a concédé que 2’’9 :

‘’ J’ai deux types de pneus différents de chaque côté. C’est vraiment très piégeur sur le verglas. La voiture est parfaite, je suis très content de mon chrono. Je n’attaque pas comme un fou. Le rallye est encore long ‘’

Du coup, Petter Solberg dépasse Sordo pour la seconde place.

Ogier en termine :

‘’ Si j’attaque à fond ? Pas vraiment. C’est important pour nous de faire tout le rallye.’’

 

Au tour de Mikko Hirvonen d’en finir. Le Vice-champion 2011 concède 11’’5 à Loeb :

‘’ J’ai été un peu trop prudent. Je dois quand même hausser le rythme.’’

Puis Novikov très rapide ce matin qui confie :

‘’ Pas si mal. J’ai essayé d’attaquer dans des endroits sinueux. Mais en pilotant malgré tout prudemment.’’

Hirvonen sautant Novikov pour la 5ème  place au général.

Delecour arrive :

‘’ Le grip des pneus était irrégulier mais ça allait.’’

Au classement général provisoire, Seb Loeb, précède de 1’8 »1. Petter Solberg et de 1’10 », Dani Sordo. Ogier pointe à 2’40 »6 et Hirvonen, lui à 2’41 »5

Le Top 10 donne, ensuite

6 Novikov, à 2’43’’8.  7 Delecour, à 3’08’’7. 8 Campana, à 4’31’’9. 9 Tanak, à 4’37’’3. 10 Anderson, à 5’13’’5.

Il est 10h14’. On en vient à l’ES6 : St Bonnet – St Julien Molhesabate – St Bonnet.

 

Au terme de ses 25,22km, superbe ‘scratch’ pour… la Mini de Dani Sordo, en 12 »37 »3 !!!

Suivent les deux DS3 de Sébastien Loeb, en 12’37’’7 qui  précède son partenaire Mikko Hirvonen, de 8 »6. Petter Solberg finit 4ème à 11’’8. Evgenly Novikov suit, à 14’’9.
Il devance Henning Solberg à 24 »1, Sébastien Ogier, 7ème à 24’’4 et François Delecour qui pointe à 30’’2.

Ott Tanak perd 38’’3 et Campana, 38’’4.

Loeb raconte :

‘’ Tout bien bien. Les spéciales sont propres, il n’y a pratiquement pas d’endroits piégeurs. C’était humide mais il n’y avait pas de glace.’’

Sordo, très concentré :

’ C’était difficile d’attaquer et dans certains endroits, c’était très glissant. Pas évident de suivre Seb. On va  donc se concentrer sur Petter Solberg. ’’

Justement Solberg arrive. Il s’est élancé avec 4 tendres et 2 très tendre. Au contraire de Loeb qui lui dispose de 2 tendres et 4 très tendres !

’’ Ça va, aucun problème majeur. ’’

Ogier s’arrête :

‘’ Cette ES était rapide, un peu glissante avec les pneus ‘tendre’.’’

Hirvonen, arrive à son tour :

’’ J’étais un peu mieux dans celle-là. Je ne suis pas encore complètement à l’aise avec le grip, mais ça s’améliore. Le mieux que je peux faire est de finir ce rallye. ’’

Puis voici Delecour :

‘’J’ai été un peu déconcentré car mon casque ne fonctionnait pas. J’ai freiné un peu trop tard et j’ai tapé à droite. Je n’ai pas perdu trop de temps.’’

Et Pierre Campana qui déjà se pointe :

‘’ Tout va bien, mes pneus fonctionnent très bien.’’

 

Au général, Loeb mène de 1’9 »6 devant Dani Sordo. Petter Solberg est lui à 1’19 »9

Car en s’offrant le scratch, 0’’4 plus vite que Loeb, Dani Sordo bat également Petter Solberg de 12’’2 ! ‘Perf ‘ qui lui permet de prendre la seconde place au général devant le pilote Norvégien.

Autre indice, Ogier cède sa 4ème place désormais devancé par Hirvonen et aussi Novikov !

 

 

Il est déjà 11h37. Et c’est l’heure du départ de l’ES7, celle de Lamastre – Gilhoc – Alboussière, longue de 21,66 km

Loeb avale la spéciale en 13’41 »8 :

‘’ Côté pneus, ça allait même si c’était encore un compromis. J’ai un peu perdu du grip vers le milieu de cette spéciale, et je me suis accroché pour la finir mais c’était sans problème. Avec les ‘très tendre’ les chronos sont bons, un peu moins avec les ‘tendre’ mais ça va.’’

Sordo rend 7’’3  à Loeb :

‘’Parfois je ne conduis pas bien, mais là j’ai très bien piloté, le feeling était très bon mais le chrono ne suit pas… C’est comme ça. Question pneus, il n’y a pas une grosse différence entre les deux types.’’

Petter Solberg qui finit à 3 »3, quant à lui explique

‘’Avoir trouvé la spéciale très glissante’’.

 

Quant à Ogier, il est éblouissant dans cette spéciale, seulement devancé de 1’’1 par la Mini de Sordo.

‘’ Cette spéciale était fantastique. J’ai attaqué comme un dingue. J’avais les bons pneus, même si certains endroits étaient piégeurs. Quand les conditions sont bonnes comme ça, j’attaque. J’ai fait une spéciale magnifique.’’

Delecour qui explique :

‘’ Dans celle-là, ça allait. Sinon, ça roule très vite devant. Ils vont vite les jeunes ! ‘’

Hirvonen à 10’’8 de Loeb :

‘’Les ‘tendre’ n’étaient pas le bon choix ‘’

Novikov :

’ Pas si mal. Dans l’ES6, j’ai touché un rail et endommagé la suspension arrière. Pas facile de piloter dans ces conditions…’’

En fin de matinée, la situation est donc la suivante:

Loeb en tête. Petter Solberg à 1’23 »2. Dani Sordo à 1’26 »9. Hirvonen à 3’00 »9. Ogier à 3’13 »4. Novikov à 3’16 ». Delecour à 4’7 »9. Campana à 5’31 »6. Tanak à 5’35 »8 et  Anderson à 7’02 »7, complétent le Top 10

 

Après être redescendu au parc de regroupement, installé à Valence, les rescapés entament ce jeudi après-midi le second passage dans les trois spéciales déjà disputées ce matin. Lequel est donné à 14h50.

Avec en 1er celle, de Labatie d’Andaure – Lalouvesc et ses 19 km.

Meilleur temps pour la Mini de Dani Sordo lequel a couvert la distance en 11’14’’9, reléguant son suivant, Loeb à … deux dixièmes !

Lequel Sordo, lance à la cantonade :

‘’ J’avais plus de feeling sur la route, et avec la voiture. Les pneus plus durs (tendre contre très tendre) sont mieux. J’améliore petit à petit, et ça dépend plutôt de moi.’’

Cependant que Loeb confie :

‘’ Ça allait. C’était juste un peu piégeur par endroits à cause de la boue ramenée dans des virages par les autres voitures – lors du passage de la 1re boucle – qui ont coupé. Un peu glissant mais rien d’autre.’’

Petter Solberg, n’est pas loin, à 2’’2. Il raconte :

‘’C’était très piégeur. J’ai fait fait une erreur dans une épingle. Mais je reste content de mon pilotage.’’

 

Hirvonen pointe à 7’’2 et lâche :

’Prudent, moi ? Non. Simplement, c’était glissant. J’étais très bien dans certaines parties, moins dans d’autres.’’

Novikov finit à 9’’3, Pierre Campana à 13’’6, Tanak à 16’’3 et François Delecour à 19’’. Ogier se classe dixième à 24’’3.

Qui déclare :

‘’C’est trop sec pour suivre le rythme des autres. On apprend et on fait de notre mieux. »

Effectivement, il est à 29 »3  

Au provisoire, Loeb continue naturellement d’être en tête avec 1’25’’2 sur Solberg et 1’26’’7 sur la Mini de Sordo

 

 

La suivante, deuxième passage dans l’ES 9, St Bonnet – St Julien Molhesabate – St Bonnet et ses 25,22,  km, voit Loeb l’emporter en 12’29’’6.

Il triomphe devant Peter Solberg et Dani Sordo, respectivement repoussés, à 3’’6 et 4’’5.  Novikov perd 8’’1. Hirvonen, 10’’. Tanak, lui concède 17’’8. Delecour, 28’’5.

Et Ogier, toujours incisif ne concède que 29’’3. Quant à Campana, il pointe  à 32’’8 !

Loeb qui précise :

‘’ Cette spéciale allait très vite, avec beaucoup de changements d’adhérence. On a beaucoup de grip à un endroit puis on arrive sur des zones un peu pommadées. Et dans ces conditions, comme ça va très vite les pièges arrivent très vite. Ce n’était pas aussi piégeur qu’hier, mais quand même…’’

Sordo qui se pointe déjà et ne perd que 4’’5, lâche :

‘’Bien. Cela devrait être meilleur ’’.

Pour ce qui le concerne, Petter Solberg, enchaine :

‘’Je m’éclate. Je ne connais pas la voiture en détails, mais mon chrono me convient bien’’

A ce moment-là et avant la 10ème et dernière spéciale de ce jeudi, au classement provisoire, Loeb occupe bien sur le commandement en 2h31’56’’8 avec  1’28’’8 d’avance sur Solberg et 1’31’’2 sur Sordo.

Le 1er départ de cet ultime rendez-vous de cette seconde journée, le deuxième passage dans Lamastre – Gilhoc – Alboussière et ses 21,66 km, était donné à 16h54’ et il voyait Loeb conclure victorieusement cette deuxième étape, l’emportant en 14’00’’1 devant Sordo, à 6’’.

Petter Solberg perd du temps, 12’’1 !

Au général provisoire, ce soir, La DS3 Citroën du leader Seb Loeb, possède 1’37’’2 d’avance ur la Mini de Sordo et 1’40’’9 sur la Ford de Petter Solberg

 

Daniel Elena, le fidèle navigateur de Loeb, déclarait au parc de regroupement à Valence :

‘’ Le bilan est positif. Je ne vais pas dire qu’on a géré puisqu’on a quand même fait cinq scratches sur six, mais ça s’est super bien déroulé, on n’a pas pris de risques. Les conditions nous convenaient aujourd’hui, nous en avons profité. C’est une bonne journée. La météo semble bizarre. Quand tu peux te prendre la pluie ou la neige, il peut se passer beaucoup de choses. Le Monte-Carlo, c’est fini quand tu montes sur le podium ‘’

 

Pour sa part le jeune Pierre Campana nous expliquait:

‘’La journée a été éprouvante. Le verglas le matin, puis de la boue parfois l’après-midi n’ont pas amélioré le grip. Je suis donc satisfait d’avoir évité les pièges, mais je dois maintenant trouver plus de performance au fond de moi, me lâcher. La MINI John Cooper Works WRC a une nouvelle fois tourné comme une horloge, et je sens bien son potentiel. J’ai été trop conservateur lors de la première boucle car je ne voulais pas commettre d’erreurs, mais j’ai amélioré mes chronos lors du deuxième passage. Lors des deux premières spéciales, en particulier la deuxième, qui est rapide, ce n’était vraiment pas évident. Je sens que je progresse. Il reste sept spéciales plus la power stage à courir, cette journée sans erreur me donne confiance pour demain.”

 

 

Malheureusement, la journée se termine mal pour Ogier !

On apprenait que Sébastien Ogier est effectivement sorti de la route dans une partie très rapide de l’ES10 « Lamastre – Gilhoc – Alboussièr », en fin de journée  ce jeudi. Le pilote et son copilote, Julien Ingrassia, sont OK.

‘’ Il a vraiment eu un gros crash. A cet endroit, ça passe à fond de 6. Ils ont fait des tonneaux », a commenté Matthew Wilson, en terminant cette ES 10

Gilles GAIGNAULT

Photos : Jo LILLINI – Citroen – Red Bull – Franck Rocquain – Jean François Thiry


L’MPRESSIONNANTE SORTIE CE ROURTE DE LA SKODA DE SEB OGIER

Sport WRC

About Author

gilles