DAKAR 2012 : PETERHANSEL EST BIEN LE ROI PETER  » PRINCE  » DU DAKAR !

Ouf !

C’est fait !

Stéphane Peterhansel, a enfin remporté son dixième Dakar.

Le tout premier depuis que le Paris-Dakar africain est devenu… le Dakar, en traversant l’atlantique, début 2009 pour se dérouler sur le continent Sud-américain.

Le Dakar, finalement son épreuve ‘ fétiche ‘ !!!

En triomphant, ce dimanche 15 janvier 2012, à Lima au Pérou, nouveau pays  que l’épreuve visitait pour la toute première fois de sa longue histoire, Peter est définitivement entré dans la légende du plus grand rallye raid du monde.

Et franchement, il n’est pas près d’être détrôné et il va y rester pour un bon moment, car avant qu’un autre concurrent réussisse l’exploit de gagner 10 Dakar …

Au lendemain de ce dixième succès, avec la Mini X raid, Stéphane est revenu sur le déroulement de cette 33ème édition.

‘’ C’est fait. Cela faisait un moment que j’attendais de la décrocher cette dixième victoire. Cette année, la course était très ouverte car il y avait une bonne demi-douzaine de prétendant à la victoire, d’où, dès le départ de Mar del Plata, une forte pression’’

Et l’heureux vainqueur enchaine :

‘’ J’ai eu la chance après trois années chez X Raid, d’appartenir à une équipe très professionnelle’’


Alors, vous voilà vraiment ‘Monsieur Dakar’, comme Jacky Ickx, fut lui ‘Monsieur Le Mans’

‘’ Je n’ai pas cette prétention, c’est vous qui le dites. C’est un peu prétentieux, mais je suis toujours au top et compte c’est vrai maintenant dix victoires. Le record au Dakar. Pour la gagne et c’est vrai, qu’avoir triomphé a dix reprises, c’est très certainement hors norme ‘’

Et, Peter, poursuit :

‘’ Il est vrai que le Dakar, c’est un peu ma course, j’y ai pas mal de bonnes dispositions et cette épreuve en Afrique, comme en Amérique du sud, m’a toujours  convenu, plu et plutôt souri mais cette année, la course a été longue à se dessiner car la bagarre a été quotidienne. Ce ne fut assurément, pas un Dakar facile.’’

Et maintenant, quid de l’avenir ?

‘’ C’est dur de penser à s’arrêter quand on constate qu’on a encore le niveau. Mais, je prend de l’âge. Pour l’instant, je vais apprécier ma 10ème victoire et réfléchir à l’avenir mais une chose est sûre, ça use d’être constamment à la bagarre devant.’’


Steph, reconnait qu’il a la chance de rouler dans un Team ‘’ First Class’’

‘’ En tout cas mon équipe X Raid, a démontré son professionnalisme et l’excellence de la préparation des autos car sur les 8 véhicules au départ en Argentine, les 8 sont bien là, à l’arrivée au Pérou, ce qui est exceptionnel et prouve le sérieux.Je remercie Sven Quandt de m’avoir permis de regagner le Dakar’’

Venons-en à Robby Gordon. Vous a-t-il inquiété ?

‘’ Forcement, on a eu un peu peur de lui mais il prend trop de risques. Moi, mon objectif, c’était la régularité pour éviter les casses, aller à Lima et éviter d’en faire trop.’’

Et de nous préciser :

‘’ Par conséquent, je ne me suis jamais calqué sur la course de son Hummer’’

 

Quelle image garderez-vous de ce Dakar 2012 ?

‘’ Sans hésitation, les dunes du Pérou ou j’aurais pu tout perdre, car je m’y suis ensablé… Ensuite, j’ai effectué, pour rattraper le temps perdu, 50 km de folie, j’ai attaqué à la limite du raisonnable comme jamais. ‘’

Et Steph, d’ajouter :

‘’ Les dunes Péruviennes m’ont rappelés celles d’Afrique en Mauritanie. En tout cas, je me suis régalé’’


Après avoir gagné en moto, triomphé en auto, est-t ’il imaginable de vous retrouver un jour au volant d’un camion ?

‘’ Je ne sais pas mais j’aime les challenges, il est encore  beaucoup trop tôt pour l’envisager mais qui sait, dans le futur. Un jour ! ‘’

Quoiqu’il en soit, comme Michael Schumacher en F1 et Sébastien Loeb en rallye, Peter est devenu une ‘’ Icone ‘’

Le Roi Peter, ‘’ Prince’’ du Dakar…

Et il figure maintenant en bonne place au PANTHÉON des Champions Automobiles !!!

Gagner un Dakar, c’est dur, très dur…

En remporter deux, c’est encore difficile !!!

Vaincre à trois reprises, relève de l’exploit.

Alors, imaginez-vous que ce garçon, lui, il a triomphé, non pas une, deux, ni trois fois mais bel et bien… DIX fois !!!!

INIMAGINABLE

Un RÊVE insensé !

Et, pourtant, Stéphane Peterhansel, l’a bien fait.

Il a gagné à dix reprises le Paris-Dakar devenu au fil des ans et de sa longue histoire, le DAKAR

La toute 1ère fois, en moto, en 1991.

Puis, en 1992. En 1993. 1995. 1997 et 1998

Soit, six victoires en moto

Vainqueur également en auto, ou il gagne en 2004, 2005, 2007 et donc cette année, en 2012

Ce qui fait, quatre succès en auto

Et donc, un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf et DIX triomphes

FABULEUX

RESPECT MAESTRO !!!

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : X Raid – Maindru- DPPI -autonewsinfo

FÉLICITÉ PAR LE PRÉSIDENT PÉRUVIEN A L’ARRIVÉE A LIMA

Sport

About Author

gilles