NOUVEAUX REGLEMENTS EN F1

 

Le règlement qui change en début d’année, c’est comme les augmentations du gaz et de la SNCF. C’est récurrent. D’ailleurs, si, une année,  il n’y en avait pas, on se dirait que la Fédé a brûlé!

Voci donc les nouveautés 2012.

D’abord, le dépassement de la voiture de sécurité sera autorisé dans certains cas.  Il st arrivé que les voitures dites retardataires se retrouvent bloquées derrière la voiture de sécurité au moment de son entrée en piste, gênant ainsi , au moment du restart, le redémarrage de la course, les pilotes de tête.  La saison prochaine, ces retardataires pourront à nouveau dépasser la voiture de sécurité pour se mettre en queue de peloton.
Article 40.12.

«Si le directeur de course considère que la sécurité est suffisante, un message « les retardataires peuvent dépasser » s’affichera sur les écrans de contrôle. Toute voiture qui a été dépassée par le leader pourra alors doubler la safety car et les voitures de tête afin de se replacer à l’arrière du peloton, ceci sans dépasser les autres voitures qui réaliseront la même manoeuvre. Si jamais les conditions de sécurité ne sont pas assurées, le message « les dépassements ne sont pas autorisés » sera affiché

 – Deuxième point, concernant la limitation des changements de trajectoire.  Désormais, un pilote qui défend sa position aura l’obligation de laisser un espace suffisant à celui qui le suit pour l’attaquer au freinage.
Article 20.3
«Effectuer plus d’un changement de trajectoire pour défendre sa position est interdit.  Lorsque un pilote revient sur la trajectoire de course après avoir défendu sa place en dehors de cette trajectoire, il doit laisser au moins la largeur d’une voiture entre lui et le bord de la piste à l’approche du virage suivant.»
Donc, on ne ferme plus la porte.
C’est sûr que maintenant, on va voir des dépassements!
Rappel.
Après consultation d’experts qui suivent la F1 depuis des décennies.  »Ce qui empêche les dépassements est la réduction des zones de freinage ».
Il faudrait donc réduire la puissance de freinage des autos, qui ayant besoin de plus de place pour freiner, en laisseraient donc plus pour doubler.
Or, c’est évidemment impossible. Parce que là, on toucherait vraiment la sécurité.
Jean Louis Bernardelli
Photo : Red Bull

F1 Sport

About Author

jeanlouis