F1 : SIR FRANCK WILLIAMS CONFIRME LE DEPART DE PATRICK HEAD

Le Team de Sir Franck William s a bien confirmé ce samedi 31 décembre, l’information qu’autonewsinfo avait publié le 28 novembre dernier et que nous reproduisons

 

 

 

Inamovible bras droit de Sir Franck Williams et tête pensante de la célèbre équipe Britannique, maintes fois sacrée Championne du monde, l’ingénieur Patrick Head se retire…

C’est en effet ce que l’actuel directeur technique de l’écurie Williams, Patrick Head, vient d’annoncer à ses amis ce lundi et ce au lendemain de l’ultime Grand Prix de la saison 2011, en Formule 1 et disputé dimanche sur la piste d’Interlagos, à Sao Paulo au Brésil

En raccrochant, Patrick Head met, à 65 ans, un terme à une longue et prestigieuse carrière en Formule 1, se trouvant aux côtés du fondateur de la célèbre écurie britannique, Frank Williams, depuis les tous débuts des monoplaces dénommées Williams à partir de 1975 et ce alors qu’elles se nommaient alors Politoys, du nom du sponsor du Team, le célèbre fabricant de miniatures.

Auparavant, le Team de Franck avait successivement et de 1969 à 1974, fait rouler des Brabham- De Tomaso- Iso et même March.

Né le 5 juin 1945 à Farnborough en Angleterre, Patrick Head a donc lui rejoint Williams en 1976 après avoir débuté chez Lola. Il a successivement été le directeur technique de Williams Grand Prix Engineering avant de devenir le principal associé de Franck Williams

Il est à l’origine d’un grand nombre d’innovations en Formule 1 et il a supervisé la conception et la construction des monoplaces Williams jusqu’en mai 2004, année où il a cédé le flambeau à l’Australien Sam Michael.

Questionné sur ce départ inattendu, Patrick Head, a déclaré ce lundi :

‘’Je n’avais certainement pas l’intention de mettre un terme à mon implication en F1 à l’issue de cette saison, mais quand je regarde ce que je peux encore apporter à Mike Coughlan, Mark Gillan et Jason Somerville, j’en arrive à la conclusion que je ne suis plus indispensable. Ce n’est pas intéressant pour moi de rester en pote et ce n’est pas non plus bon pour l’entreprise  Williams’’

Pour mémoire, rappelons que Coughlan, Gillan et Somerville sont arrivés au cours de l’actuelle saison chez Williams.

Néanmoins, Patrick Head a toutefois précisé qu’il continuerait à collaborer avec l’entreprise Williams, mais dans le département des moteurs hybrides de l’entreprise britannique et dénommée Williams Hybrid Power.

Head a tenu à souligner que ses trois successeurs sont  des techniciens de qualité :

‘’ Je suis absolument convaincu qu’ils poursuivront le bon job et  parviendront à ramener l’écurie vers les sommets car actuellement nous sommes tombés bien bas. ‘’

Et de préciser :

‘’ Mais il faut bien l’admettre,  cela n’arrivera certainement pas en une saison seulement ‘’

 

L’écurie basée à Grove près d’Oxford, il est vrai, finit la saison 2011 à Interlagos avec seulement cinq maigres points au classement final des équipes au Championnat du monde !!!

2011 ayant été l’une des pires saisons de son histoire !

Bien loin des titres mondiaux – pilote et constructeurs-  acquis à la pelle au début des années 90…

Avec dans l’ordre Nigel Mansell (1992) – Alain Prost (1993) – Damon Hill (1996) et Jacques Villeneuve en 1997

Sans oublier les premières couronnes mondiale obtenues une décennie plus tôt !

En 1980 avec l’Australien Alan Jones. En 1982 avec le Finlandais Keke Rosberg et en 1987 avec le Brésilien Nelson Piquet

Car le Team Williams représente tout simplement… 16 titres de Champion du monde !!!

Incroyablement, cette saison, elle n’a été que l’ombre de ce qu’elle fut

En 2012, Sir Franck Williams va retrouver le moteur Renault. Lui et son staff espère beaucoup de cette nouvelle collaboration

Jusqu’à ce jour, les monoplaces conçues sous la direction de Patrick Head ont triomphé,  à 113 reprises en Grands Prix

Et elles ont aussi remportées neuf titres mondiaux des constructeurs offrant aussi sept couronnes à ses pilotes (Jones-Rosberg-Piquet- Mansell- Prost- Hill et Villeneuve)

Côté Français, Jacques Laffite a débuté en 1974 sa carrière, ponctuée de six victoires en GP emportées plus tard avec la défunte équipe Ligier, au volant d’une Williams, terminant second du redoutable GP d’Allemagne couru à l’époque sur le redouté grand tracé du Nurburgring, le fameux Nordschleife, le dimanche 3 aout 1975.

Performance qui allait lancer sa carrière en F1

D’ailleurs quelques années plus tard, Jacques re-signa avec Williams pour deux saisons en 1983 et 1984, disputant 29 GP

Mais plusieurs autres pilotes tricolores ont aussi à cette époque roulé sur les monoplaces conçues par Patrick Head :

Henri Pescarolo- Jean Pierre Jabouille – Michel Leclére – François Migault – Jean Louis Schlesser et naturellement Alain Prost

Aujourd’hui, le capital de l’équipe Williams est réparti entre trois hommes :

Frank Williams (63 %), Patrick Head (27 %) et Christian Wolff (10 %).

Avec le départ annoncé ce lundi de Patrick Head, c’est une belle et très longue page de l’album de l’incroyable aventure de Williams qui se referme

Et aussi de la F1, bien évidemment, tant Patrick Head en était un pilier

Gilles GAIGNAULT

Photos: Bernard BAKALIAN et Team

 

HULKENBERG EN PÔLE A SAO PAULO EN 2010 : DERNIÈRE PERF D’UNE WILLIAMS

F1 Sport

About Author

gilles