DAKAR 2012 : BAIN DE FOULE A MAR DEL PLATA AVANT LE GRAND DEPART

Avant le départ du Dakar 2012 qui aura lieu ce dimanche 1er janvier entre Mar del Plata et Santa Rosa de la Pampa, comprenant une longue liaison de 763 km pour une spéciale de 57 km, David Casteu qui a rejoint cette année le Team Yamaha, se prépare dans la ville côtière d’Argentine.

 

 

“ Nous sommes partis rouler avant les vérifications techniques et administratives. Ici à Mar del Plata, c’est l’été, les gens vont à la plage et il y a un monde fou. Tout va bien, nous allons peaufiner les derniers réglages et nous reposer avant d’attaquer. Le voyage s’est bien passé, il y a un accueil de fou ici dans cette station estivale populaire”.

Stéphane Peterhansel, précisant :

‘’ Le fait d’être à Mar del Plata change un peu l’ambiance habituelle des ‘vérifs’. Nous sommes en bord de plage, tout le monde vit dans la décontraction, si bien que nous ne sommes pas encore vraiment dans la course. Mais j’espère que comme d’habitude à Buenos-Aires, nous allons avoir une belle foule pour la présentation des équipes’’.

Pour cette courte spéciale de mise en jambes, David et les autres pilotes auront droit à un paysage de bord de mer, dans lequel les dunettes à avaler serviront de premier test.

Après l’effort, il restera une longue liaison à couvrir jusqu’à Santa Rosa de la Pampa.

Le podium, c’est un vrai rendez-vous

De son côté, Étienne Lavigne, le patron de l’épreuve, à propos de l’ambiance inouïe qui entoure le Dakar, racontait :

‘’ La cérémonie de podium, avec la présentation au public des pilotes et des équipages, a pris une nouvelle dimension depuis que nous sommes en Amérique du sud. Le souvenir des centaines de milliers de personnes présentes chaque année au pied de l’Obélisque de Buenos Aires et sur toute l’avenue 9 de Julio, procure des frissons à toutes les personnes qui y ont assisté, et en premier lieu aux concurrents qui reçoivent ces encouragements. Cette affluence, c’est totalement inédit dans toute l’histoire du Dakar. Et cela fait de ce moment un événement à part entière. C’est une séquence importante du spectacle du Dakar.’’

 

Et, il faut bien le reconnaitre, depuis quatre ans, en Amérique du sud, le Dakar fait un tabac !

Il connait un succès fou, sans précèdent, bien largement supérieur à ce qu’il était lorsque les départs étaient donnés en Europe, à Paris, à Barcelone voire à Lisbonne !

Gilles GAIGNAULT

Photos : ASO – Team Yamaha

Sport

About Author

gilles