PANAMERICANA : UN MUSEE INSOLITE A CANCUN AU MEXIQUE…

UN SACRÉ MUSÉE SUR LA CARRERA PANAMERICANA

 

 

Lors de cette édition 2011 de la course qu’est la CARRERA PANAMERICANA,  j’ai eu l’occasion de faire la connaissance de ce que l’on peut appeler un « personnage » créateur d’un musée « hors normes »…

Notaire à Cancun, Benjamin de la Peña Mora est un « fan » inconditionnel de la Carrera Panamericana, à laquelle il participe depuis plusieurs éditions et était encore présent cette année avec une berline Mercedes pas forcément faite pour la course.

Mais « peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse » et Benjamin n’est pas à une originalité près !

Jugez plutôt…

Propriétaire d’un local industriel en périphérie de Cancun, il a décidé d’y créer le seul Musée consacré à la Carrera Panamericana, qui est aussi à ma connaissance le seul musée consacré à une seule course (en dehors du site qui l’accueille).

Je n’ai pu résister à l’envie de le visiter pour répondre à son invitation…

D’ailleurs, le terme musée n’est pas forcément approprié puisqu‘il n’est même pas ouvert au public pour l’instant, son inauguration en interne, ayant eu lieu l’été dernier.

Il n’envisage pas pour l’instant d’ouverture mais compte y recevoir principalement des amis, des passionnés de la course, des écoles… le tout gratuitement et sur rendez-vous, lui-même se chargeant d’assurer l’accueil !

Assez atypique comme fonctionnement… non !

Mais la visite vaut franchement le détour, alors que la destination se prête plutôt aux activités de plage, au farniente et à la fête.

Musée « iconographique » il propose principalement des photos (couvrant tous les murs et accrochées au plafond…), des affiches, des livres et des vidéos, de toutes les éditions de la course y compris les « originales » entre 1950 et 1955.

Il possède d’ailleurs un Road-Book original de l’inoubliable Fangio, qui gagna la course en 1953, avec des annotations de sa main.

Mais cette « relique » n’est pourtant pas dans une vitrine…

Benjamin de la Peña Morala, la cherche dans une simple étagère et vous la remet en mains propres pour la feuilleter, comme bon vous semble ! Comme si vous pouviez toucher les parois de la grotte de Lascaux pour en apprécier le relief… sauf que celle-ci n’est même plus visitable.

Pour ce qui est des vidéos, il vous invite à passer dans un petit « club-house » où vous vous installez pour boire une bière et regarder pêle-mêle des vidéos rares et des vidéos personnelles de ses participations à la course. Un peu comme si vous faisiez voir vos vidéos de vacances à la montagne à vos amis…

Bref, de l’insolite à l’état pur.

Pour le reste, le musée contient également une bonne vingtaine de voitures, pas toutes en rapport avec la course, ni forcément rares ou prestigieuses, mais résultant de « coups de cœur » de Benjamin, comme tout le reste. Le musée dispose d’ailleurs d’une zone atelier où ces voitures sont entretenues et restaurées sur place, à la vue des visiteurs…

Que dire de plus pour vous transmettre l’ambiance très spéciale qui règne dans ce lieu ?

Si vous vous retrouvez un jour du coté de Cancun au Mexique, allez le visiter, c’est le mieux et vous ne regretterez pas le détour.

Il faut juste tout simplement prendre la peine de fixer un rendez-vous…

Texte et photos : Josè CAPARROS

Renseignements complémentaires : www.museocarrerapanamericana.com.mx ou joseluiscaparros@yahoo.es ou 06 19 30 74 51

  FÉLICITÉ PAR LALO LÉON, ACTUEL PATRON DE LA CARRERA PANAMERICANA

Carrera Panamericana Musée Panamericana Sport

About Author

gilles