LA TRILOGIE GS: PHILEAS FOGG N’EST PAS MORT!

GS. Alias Gelände Strasse.

Alias « Tout-Terrain » et route. Autrement dit trail.

Mais surtout BMW. Cette moto magique qui a aujourd’hui plus de trente ans, règne sur le monde. Celui du Rallye Raid, où l’on se souviendra de l’épopée Auriol-Rahier, sur les premiers Rallyes Paris-Dakar, accompagnés du très efficace Raymond Loizeaux.

Et la GS domine aussi le monde du voyage.

En cette veille de Noël lecteur, voici de quoi rêver…

GRINGO, ZULU, DUNDEE, ETC…

Toute belle histoire commence par  « Il était une fois… ». 

Il était donc une fois un mec assez hors normes, Éric Massiet du Biest, auteur de deux tours de monde de folie à l’époque où le rêve n’était pas un gros mot. Un en Traction Citroën 11 (1988), un autre (1992) à bord d’une voiture à vapeur, une Stanley de 1922!

Il organise ensuite, et pendant des années, des raids dans le monde entier, souvent sur des tractions, autos de ses premiers émois.

Éric a donc une loi, le voyage. Et une foi (civile, rien de religieux là dedans…) qui consiste simplement à croire à ses rêves.

(Une foi à laquelle je conseille d’adhérer , pour ceux qui  veulent découvrir autre chose que les petits univers radins que nous proposent dès notre naissance les soi-disant puissants qui nous gouvernent.) 

Partir… C’est l’obsession de notre homme (photo ci-dessus).

En 2008,  avec sa société T3, c’est la BMW GS qui devient son arme absolue. Avec un concept totalement innovant.

La trilogie GS. Musique maestro! 

Le premier acte de cette trilogie, se déroule en Amérique du Sud.

En 2008, le Rallye GS Gringo emmène 60 motos en Amérique du sud. L’année suivante, c’est le Rallye GS Dundee en Australie, où 60 motos et leurs équipages découvrent cette  merveille du monde.

Puis, en 2010, c’est le GS Zulu– zoulou in french- en Afrique Australe. 

  

En 2011, il mène deux expéditions.

L’une, en tout petit comité, huit motos, c’est vraiment un groupe d’amis proches, s’appelle Long Way Home et va de Capetown (Le Cap in french) à Paris.

Nouveau concept, un voyage qui part de très loin pour revenir chez soi. 

Et en octobre, quand il fait beau en hémisphère sud, il fait un double Gringo, 30 motos qui montent d’Ushuaïa, à l’extrême sud du Chili, à Antofogasta, au nord du pays.  Puis, trente autres motos font le même chemin en sens inverse.

Bon, chaque année, des tas de routards font la même chose, plutôt en solitaire…

What else? 

 Justement, la révolution est ailleurs. 

LE MONDE EN FAMILLE…

C’est une rencontre qui est la clé de ce système. Entre plusieurs familles, plusieurs communautés.

D’abord, celle des motards.

Ils ont été jeunes, avec des rêves, avec des envies de voyages, de belles motos, de luxe.

Et bien sûr, pas le premier sou pour le faire et l’impossibilité de prendre des vacances longues, il fallait bosser, d’autant plus qu’à l’époque, il y avait du boulot, le mot « chômage » existait à peine.

PARTIR...

Oui je sais, c’est difficile à imaginer, mais ces générations là avaient décidé de s’approprier le monde, au lieu de le donner comme aujourd’hui aux banquiers.

Le voyage lointain a donc été longtemps l’apanage de ceux que l’on appelait les routards.

Certes, Thierry Sabine a quand même donné à un paquet de motards, jeunes ou moins jeunes, et pas forcément routards, l’occasion d’assouvir cette envie d’aventure.

Il fallait souffrir, le confort était totalement inexistant, mais l’arrivée sur la plage de Dakar ou le Lac Rose étaient des souvenirs d’une vie. 

 Ce type de voyage était quand même réservé aux aventuriers purs et durs.

Mais les autres? Aujourd’hui ils ont vieilli, ont parfois réussi, mais les rêves sont toujours là. Avec l’argent nécessaire et même ce luxe suprême qu’est le temps.

Ils pourraient faire le tour du monde en Porsche Cayenne, en canoë, en Range Rover, à vélo, en avions et limousines à l’airport, ou encore sur un yacht… mais leur truc, c’est la moto.

C’est là qu’arrive la deuxième famille de cette histoire.

Celle des BMW GS.

Des trails de grosse cylindrée indestructibles.

Indestructibles?

Éric Massiet revendique, depuis 2008, plus d’un million et demi de km effectués sans aucun problème mécanique majeur.

Qui plus est, ces motos allemandes permettent des aménagements considérables, elles offrent un confort « first class », et, c’est très important dans le concept de la trilogie GS, elles permettent de voyager à deux, donc en couple.

Et que constate t’on? que nos vieux motards rêveurs veulent justement partager ces voyages avec leurs compagnes.

Ainsi, lors du dernier voyage dit « Gringo » en Amérique du Sud, a t’on vu un paquet de motos rouler en duo, il ya même eu une famille de quatre personnes, papa, maman, les deux fils, chaque parent emmenant un enfant en selle derrière.

En images, quelques bonheurs familiaux et amicaux…

 

PUIS VINT LA TRANSCONTINENTALE

Dans la grande famille de la GS, qui a commencé par une 800 cc en 1980, existe aujourd’hui une vraie merveille.

La GS Adventure 1200.

 Dont la version la plus aboutie est la TT,  alias Transcontinentale Touratech dont autonewsinfo a déjà parlé.

Elle est conçue par T3, équipée par BMW et Touratech, préparée et assemblée à Périgueux chez Moto Passion.

Bien entendu, elle est la reine de ces voyages.

 Raymond Loizeaux, a testé cette moto avec le Raid Gringo.

 Raymond est un dieu de BMW.

C’est à lui qu’Auriol et Rahier doivent tous deux leurs victoires au Dakar, puisqu’en plus d’être leur ultra-efficace porteur d’eau, il a surtout testé et validé avant et pendant les courses toutes les pièces des motos d’usine BMW.

Il a donc accepté avec bonheur l’invitation d’Éric Massiet.

Et quand Raymond teste une BMW, il ne fait pas semblant!

RAYMOND LOIZEAUX DANS SES OEUVRES
Raymond est d’ailleurs venu en Argentine et Chili avec son épouse, Annick, ravie de pouvoir enfin, après tant d’années à l’attendre la peur au ventre, partager la passion de son homme.
 Quant aux participants du rallye, on peut évidemment imaginer leur bonheur de faire la piste avec un dieu…

ORGANISATION QUATRE ÉTOILES…

Les motards sus-cités peuvent avoir envie de réaliser leurs rêves sans être pour autant prêts à passer des mois de préparation de leurs voyages. T3 s’occupe de tout, royalement. D’abord les motos.

*Les motos sont donc conditionnées dans des gabarits spéciaux, elles voyagent ainsi en toute sécurité, par bateau, en containers, elles sont remontées à l’arrivée et attendent leurs propriétaires à leur descente d’avion.

Prêtes à partir.

Éric Massiet, met à la disposition des voyageurs un camion qui transporte leurs bagages, ils sont ainsi totalement libres durant leurs journées, où l’on fait entre 300 et 400 km par jour. Il ya aussi un camion de pièces et un mécano! On est dans le luxe ou on n’y est pas!

Pour les motos d’ailleurs, si l’on n’est pas l’heureux propriétaire d’une BMW 1200 GS, il est possible d’en louer à T3.

Bien entendu, le soir, c’est hôtel. Quand il y en a… Lors du prochain raid en Chine par exemple, il y aura aussi quelques bivouacs. Mais du luxe toujours. Du confort.

Les déjeuners sont au restau, et les réservations sont faites à l’avance.

Il arrive aussi que s’il fait beau, on fasse des pique-niques royaux…

Bien entendu, les parcours sont reconnus, tracés, et chaque moto reçoit un road-book.

Comme les voyages sont longs et que les participants n’ont pas toujours le temps de tout faire, il sont tronçonnables. (Les parcours, pas les motards…)

Le Gringo d’Amérique du Sud a par exemple été fait en trois morceaux.

Éric Massiet passe quelques mois par an en reco…  ce qui permet de trouver les pistes les plus intéressantes et de découvrir le genre de paysages ci-dessous…

Voilà lecteur, je t’avais promis un beau cadeau de Noël, un vrai rêve…

Il est vrai que c’est du haut de gamme, mais c’est justement le privilège du rêve, de se dire qu’un jour, si on le veut vraiment…

Pour que tu aies le temps de mettre des sous de côté, et de prévenir ta famille et ton tôlier que tu seras absent et que tu vas rentrer heureux, voilà l’avenir…

Les prochains voyages prévus sont l’Australie en octobre-novembre 2012, (propriétaires et location), puis il est proposé de passer Noël et Jour de l’An 2012-2013 en Nouvelle-Zélande (location seulement).

2013 sera  l’année d’un Paris-Pékin, et pas n’importe lequel.

Par la route sud, Croatie, Grèce, Turquie, Iran, Turkmenistan, Ouzbekistan, Kighizistan, Chine.

Quasiment l’itinéraire du premier voyage de Marco Polo!

Il ya aura deux tronçons pour ce parcours, avec demi-étape (environ dix jours) à Tachkent. (Nord de l’Ouzbekistan)

Le parcours n’est pas encore reconnu.

Ce que l’on sait en revanche, c’est que le retour se fera selon le concept de « Long Way Home », il durera deux mois, et se fera en tout petit comité, pas plus de dix motos.

En 2014, le raid « Viking » ira au Cap Nord et l’on refera un « Zulu » en Afrique du Sud-Namibie.

Encore une photo pour faire rêver?

Voilà ami lecteur. Joyeux Noël. Et plein de rêves à réaliser.

Parce que ça, le rêve, personne ne pourra jamais te le piquer!

Je vais te raconter un truc.

Je viens de passer un week-end avec quelques dizaines de ces motards. A Périgueux justement, dans les locaux de Moto Passion, un endroit qui est en soi une invitation au voyage.

Ils sont venus de toute la France, en plein hiver,  juste pour se retrouver, le temps d’une soirée, de quelques diapos, de plein d’anecdotes.

 Comme des mômes.

C’est ce que je voulais te dire lecteur. Des mecs comme ça sont toujours des mômes, comme toi et moi.

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Arnaud DELMAS-MARSALET – Eric  MASSIET DU BIEST

INFOS, ADRESSES UTILES

T3 AVENTURE

ERIC MASSIET DU BIEST

www.t3.fr

GS@info.fr

www.GS-TT.com

MOTO PASSION,CONCESSIONNAIRE BMW MOTORRAD

ZAE LE LANDRY

24750 PÉRIGUEUX BOULAZAC

05 53 04 11 39

auto24lrbmw@aol.com

www.moto-passion-bmw.fr

GS BOOK: LA BIBLE!

 Pour les accros de cette moto GS, et pour les autres d’ailleurs, il est impensable de ne pas connaître l’histoire de cette légende, voici de quoi faire de vous un expert. 

336 pages, grand format, 450 photos, et quatre auteurs pour vous servir. (On dit des GSistes…)

Nicolas Draeger est éditeur, Eric Massiet du Biest est voyageur, Alain Berson est historien, Laurie Bernard est une jeune passionnée ultra pratiquante, qui fait passer son enthousiasme et son expertise avec beaucoup de conviction. 

C’est vendu par internet, au prix de 69 euros. Page d’accueil sur www.t3.fr

Sport

About Author

jeanlouis