SAAB SE DECLARE EN FAILLITE

 

 

Victor Müller, le patron du constructeur automobile suédois, en sursis depuis trois ans, a demandé sa mise faillite ce lundi. La fin d’une histoire longue de 74 ans.

Début septembre, le constructeur automobile Suédois Saab était entré dans une procédure de restructuration volontaire. Un processus propre au droit suédois et qui s’apparente au redressement judiciaire en vigueur en France.

La firme souhaitait ainsi pouvoir obtenir une aide de deux investisseurs Chinois.

D’une part, l’industriel Zhejiang Youngman Lotus et d’autre part Pang Da, le premier distributeur automobile.

Mais l’ancien propriétaire de Saab, le constructeur automobile Américain General Motors, s’est totalement opposé à cette éventualité et ce dans le but de protéger ses intérêts afin de ne pas voir ses brevets technologiques utilisés en Chine

Ces dernières heures, GM la firme Détroit a une fois encore renouvelé sa totale opposition à tout accord avec un candidat chinois

Décision jugée comme condamnant définitivement  la firme Saab.

Rappelons que déjà au début de l’année 2010, General Motors, ne trouvant pas de repreneur pour Saab, la marque de Trollhättan, avait failli être liquidé.

Mai miraculeusement la GM avait fini par trouver in extrèmis un accord en février 2010 avec le constructeur Hollandais Spyker.

Le patron de Spyker, Victor Müller l’avait alors renommé Swedish Automobile.

Mais il n’est jamais depuis parvenu à relancer la marque Suédoise

Sur le plan économique, précisons que Saab emploie 3600 sur le site ou se situe son siège historique, à Trollhaettan.

Les ventes de la marque qui cumulèrent à 133.000 véhicules en 2006, n’ont cessé de s‘effondrer ces dernières années

Ainsi en 2010, les ventes n’ont même pas atteint les 32.000 ventes !

En 2011, la production a encore lourdement chuté car Saab ne pouvait plus payer les factures de ses fournisseurs.

En France, le réseau avait volé en éclat ces dernières années car les concessionnaires avaient résilié leurs contrats  et les clients se comptaient sur les doigts…

 

Jean François Rousse

Photo : Constructeur

Sport

About Author

gilles