NAISSANCE DE LA OAK PESCAROLO LMP2 2012

 

 

OAK Racing et son département constructeur, Onroak Automotive, viennent de dévoiler la LMP2 OAK-Pescarolo 2012

En effet, une nouvelle OAK-Pescarolo LMP2 vient de voir le jour, résultat du travail du département constructeur de OAK Racing, Onroak Automotive.

Adaptée aux teams privés, elle vise un marché international. Elle est dès à présent commercialisée aux Etats-Unis par Conquest Endurance, le Team de l’ancien pilote Belge Eric Bachelart, installé depuis quinze ans aux Etats-Unis ou il alignait jusqu’alors en compétition des monoplaces dans le Championnat Indycar.

Onroak Automotive est le nom du département constructeur de OAK Racing qui regroupe le bureau d’études et les moyens liés à la conception, la fabrication et la commercialisation des châssis.

Il est basé, comme l’écurie d’exploitation dirigée par François Sicard, sur le Technoparc des 24 Heures, à quelques pas du circuit Sarthois et est à l’origine de la création de la OAK-Pescarolo LMP2 2012.

Ce prototype correspond au règlement ACO-FIA, notamment au niveau de la limitation des coûts et de la sécurité, avec aileron de requin et ouvertures sur les ailes.

Son efficacité aérodynamique a fait l’objet d’une attention particulière pour augmenter l’appui et diminuer la trainée et donc gagner en finesse, dans le cadre d’un gros programme de soufflerie.

Les évolutions de la LMP2 2012 sont basées à la fois sur l’expertise du bureau d’études dans le développement des prototypes et sur l’expérience de l’écurie d’exploitation qui a géré les voitures en course en 2011.

En effet, la LMP2 version 2011 a parcouru avec succès plus de 25000 kms au cours de la saison, ce qui a permis d’engranger énormément de data.

Elle a terminé toutes ses courses, réalisé un podium dès les 12 Heures de Sebring pour terminer 2ème au classement final du Championnat ILMC, et a obtenu une 2ème place à Petit Le Mans avec la n°22 engagée par United Autosports.

La version 2010 avait également démontré son efficacité, avec 7 podiums en 8 courses sur la saison, dont une seconde place en LMP2 aux 24 Heures du Mans, ainsi que le titre constructeur en Le Mans Séries.

Ce prototype très compétitif s’adresse aux équipes privées et conviendra à la fois aux pilotes professionnels et aux gentlemen drivers.

Onroak Automotive assurera le support technique et l’assistance sur les circuits

La LMP2 sera disponible en début d’année et pourra recevoir toutes les motorisations du marché :

Judd, Nissan, HPD-Honda et bientôt des essais avec le moteur Nissan sont prévus en janvier. Les tests de début décembre à Sebring avec le moteur Judd ont déjà confirmé le potentiel de la voiture. Différentes équipes et pilotes ont pu apprécier les performances de la voiture et en particulier Conquest Endurance.

 

Conquest Endurance, importateur et distributeur des OAK-Pescarolo aux Etats-Unis

 

Devant l’intérêt pour le LMP2 aux Etats-Unis, OAK Racing et Onroak Automotive, ont décidé de se développer sur ce continent et se sont rapprochés de l’équipe Conquest.

Après de très nombreux succès dans le sport automobile avec Conquest Racing, notamment en Indycar, Eric Bachelart, le patron de l’écurie, vient de créer une division consacrée à l’Endurance, Conquest Endurance.

C’est cette structure qui sera chargée de l’importation et de la distribution des OAK-Pescarolo aux Etats-Unis.

Conquest Endurance prépare activement sa saison en Endurance et a choisi la nouvelle LMP2 OAK-Pescarolo pour faire ses débuts dans cette catégorie les 8 et 9 février à Sebring au cours des American Le Mans Series winter test.

Conquest Endurance aura pour mission de faire la démonstration de l’efficacité de la nouvelle LMP2 OAK-Pescarolo.

Eric Bachelart, patron et propriétaire de Conquest Endurance s‘en explique :

‘’ Nous sommes très heureux de ce partenariat entre Conquest Endurance et OAK Racing et Onroak Automotive. Les OAK-Pescarolo ont fait largement leurs preuves en Europe et maintenant nous attendons avec impatience de pouvoir démontrer leur performance et leur fiabilité aux Etats-Unis. Nous sommes persuadés que ce sera le châssis à avoir en ALMS en 2012 et au-delà.’’

De son côté Jacques Nicolet, Président de OAK Racing, croisé lors de la cérémonie de la remise des prix de la FFSA à l’Opéra-Comique, précise :

‘’ OAK Racing et Onroak Automotive, sa division constructeur, ont décidé de se développer aux Etats-Unis et ont choisi de s’appuyer sur Conquest Endurance pour commercialiser leurs LMP2. Nous sommes très heureux de cette collaboration avec Eric Bachelart. De culture européenne, Eric Bachelart a depuis plusieurs années réussi son implantation aux Etats-Unis en tant que patron d’écurie, et ce, au plus haut niveau du sport automobile. Il a en outre une belle carrière de pilote. Il a été évident dès nos premières rencontres que nous devions travailler ensemble et ce partenariat s’annonce prometteur.’’

Et, il enchaine :

‘’ La LMP2 OAK-Pescarolo 2012 et la création de Onroak Automotive sont l’aboutissement d’une grande marque d’intérêt pour la catégorie, manifestée dès 2008 par la création de la première LMP2 à partir du châssis LMP1 Pescarolo. La version 2012 bénéficie de toute l’expérience acquise depuis lors, aussi bien en tant que constructeur qu’écurie d’exploitation. Nous pensons avoir réussi le meilleur équilibre en matière de performance et d’intégration des nouvelles règles de sécurité et de respect de l’esprit « low-cost »  voulu par l’ACO. ‘’

Désormais catégorie ‘’reine’’ des LMS (Le Mans Séries) depuis l’interdiction des LMP1 à la fin de la saison 2011, les LMP2 semblent promises à un bel avenir en prototypes.

Sur que ces châssis OAK ne tarderont pas à briller et qu’ils obtiendront un gros succès sur tous les circuits internationaux.

Gilles GAIGNAULT

Photos : Team – Patrick Martinoli – Thierry Coulibaly

ALMS Endurance LMS WEC Championnat du monde

About Author

gilles