TRIAL MAGAZINE : LE TRESOR NO 55…

Ce journal  n’est pas une nouveauté mais au contraire un grand classique. Et il me semble qu’un amoureux de la chose mécanique, caractéristique numéro un du lecteur d’autonewsinfo, ne peut pas ne pas connaître un organe aussi flamboyant traitant d’une discipline aussi sublime que le trial. Bref, y compris si vous n’êtes pas initiés, et surtout dans ce cas, jetez vous sur ce canard…

 LE TRIAL EST UN NOUVEAU MONDE

Ce très beau journal, pas forcément écrit pour des initiés, vient de sortir son numéro 55.

Voilà une occasion unique lecteur, de te plonger dans un univers sublime. Forcément, il ya des articles que tu ne liras pas.

Moi non plus d’ailleurs, je ne lirai pas tout.

En revanche, il ya de véritables trésors. Chacun le sien! Et ceux-là, on va pas les louper!

Comme le trial est multiple, les diamants le sont aussi. Un de mes amis, qui bosse de temps en temps pour Trial Magazine, le dénommé Sergio, fait des bijoux de photos de trial. Genre celui-ci.

 

Au fil de ce papier, on découvrira d’autres artistes de la photo de trial, comme Jean Claude Commeat, alias « Claudio », un mec d’Ardèche qui assure comme un dieu.

Quels que soient tes goûts cher lecteur, ce journal est un bonheur, que tu sois averti ou non averti, tout-terraineux ou goudronneux, motard ou « autard », branché cross ou enduro, retro ou techno, musique classique ou sérielle, Michel Ange ou Munch, Chateaubriand ou James Ellroy, Ducati ou Honda, croissant ou tartine…

LE TRIAL EST UN ART… DE VIVRE

Bref… ce canard est universel. Mon ami Maya, qui organise des randos trial au Maroc, m’avait un jour envoyé cette photo de son pote Raga.

Le trial est un truc d’artistes, qu’il s’agisse des pilotes, des motos, des photos…

ADAM RAGA

 

Je vais te dire un truc lecteur.

Le trial, je suis dedans depuis trente ans et je ne sais toujours pas pourquoi  j’en suis raide dingue. Peut être parce que ces motos, l’univers qu’elles créent  permettent de vivre mille vies en même temps!

Et pourquoi aimerais tu ça toi? Pour plein de raisons.

Il est par exemple possible, voire très probable que  bon nombre d’aficionados d’autonewsinfo adorent le voyage.

Sous toutes ses formes, avec une certaine tendresse pour l’aventure… Pas besoin d’aller au fond du Ténéré pour la trouver…

 

 

LE MONDE EST A NOUS…

Le trial permet de découvrir  tous les secrets d’une région, car les motos sont d’une discrétion absolue.

En plus, en descente, on est toujours en roue libre, moteur arrêté, vitesse enclenchée.

On ne brûle pas de carburant et le frein moteur sert quand même…Bruit zéro!

Le numéro 55 de Trial Magazine a fait une jolie découverte. Il vous emmène au plus profond d’un endroit connu de ses seuls habitants, le pays Gallo, en Bretagne.

Celui où l’on parle « gallek », français, par opposition au pays « brezhoneg » où l’on parle breton.

C’est une partie de la Bretagne que peu de gens connaissent, sublime de mystères de bardes, de musique traditionelle, de bruits de sources au fond des forêts, de pierres qui bougent. Voilà pour le voyage.

On l’a dit, le trial est multiple. Il permet aussi de très grosses figures de style. Des passages sportifs  de folie. Au niveau mondial, c’est même carrément inexplicable!

TRIAL SPORT EXTRÊME

 

Les Championnats de trial sont phénoménaux, c’est la discipline la plus spectaculaire de la moto, en même temps que la plus délicate.

Les motos sont des bijoux de technologie, les pilotes des artistes, les photos aériennes.

Il s’agit de passage d’obstacles (les zones) à moto, les pénalités sont les pieds posés à terre pendant le passage de ces zones. Démentiel. Voilà pour le sport extrême.

On pratique aussi le trial en conditions de sécurité maximale, quasi familiales et toujours conviviales. Il ya des compétitions pour tous les niveaux, il existe même des motos de trial pour les enfants (ci-dessous la Montesa 25 shootée par Claudio) et, on le verra plus loin, les courses « Classic » sont idéalement sûres, on y choisit sa trajectoire, en fonction de ses capacités. .

 

LE TRIAL EST UNE (GRANDE!) HISTOIRE

Encore un autre aspect du trial. Ses légendes, ses héros. C’est un sport inventé il ya 100 ans en Écosse et arrivé en France en 1950.

SCOTT TRIAL D’ANTAN, MARTIN LAMPKIN QUATRE FOIS VAINQUEUR

Alors forcément, une grande classique de dingues qui se déroule en Ecosse, qui s’appelle le Scott Trial et qui est probablement, depuis l’arrêt de la Gilles Lalay Classic, la course la plus dure au monde, cela déplace des milliers d’anglais et cela fait rêver des dizaines de pilotes.

*Trial Magazine y consacre de jolies pages.

SCOTT TRIAL AUJOURD’HUI, RICHARDSON VAINQUEUR

Discipline de montagnes écossaises, le trial est tellement adaptable et adoptable qu’il existe aujourd’hui, dans sa forme urbaine, il ya même un Championnat de France!

TRIAL URBAIN, PEU ROMANTIQUE MAIS TERRIBLEMENT SPECTACULAIRE!

On continue notre petit tour du monde du trial. Il ya des légendes et des héros ailleurs qu’en Ecosse. … Des sagas familiales!

Voici l’exemple de trois générations de Coutard.

Charles Coutard, lyonnais d’origine, est multiple Champion de France… je l’ai retrouvé sur un évènement époustouflant, au Ventoux, il ya quelques semaines. On en parle plus loin.

Son père Claude Coutard, qui a lancé tout ce qui existe et qui est immense en matière de trial, écrit sur le Classic dans Trial Magazine.

Arthur, le fils de Charles,  dans le même numéro de Trial Magazine,  bat le record mondial de saut (35 mètres!) à moto de trial.  Tout ça dans le même canard!

CLAUDE COUTARD LE PATRIARCHE

 

CHARLES COUTARD, MULTIPLE CHAMPION DE FRANCE

 

ARTHUR COUTARD, RECORD DU MONDE DE SAUT

DREAM TEAM… RENAISSANCE!

Bien sûr, Trial Magazine n’a pas raté l’évènement…

Regardez ci-dessous. Manuel Soler, Jaime Subira, Claude Coutard, Yrjö Vesterinen, Bernie Schreiber, Gilles Burgat, Charles Coutard, Philippe Berlatier, Thierry Michaud.

Plus de vingt titres mondiaux et nationaux sur une seule photo!

C’était il y a un mois au Mont Ventoux.

Plus qu’un succès, une déflagration!

C’est le phénomène du  Trial Classic, qui fait un énorme tabac, à l’instar de tout ce qui s’appelle « Classic » ou « Légende ».

Au Mont Ventoux, il ya quelques semaines, on a donc fêté les trente ans du titre mondial de Gilles Burgat.

Évènement considérable, quatre Champions du Monde de l’époque sont venus, plus une dizaine de Champions nationaux, espagnols, italiens, finlandais, plus surtout 350 concurrents au départ (500 demandes au total!).  Cette course a déjà fait l’objet d’un article dans autonewsinfo.

On y reviendra donc sur un autre plan.

En fait, comme Burgat recevait tous ses potes de l’époque, j’y suis retourné faire le journaliste et on recréé, un instant, la dream team du Moto Verte de l’époque.

GILLES BURGAT

Et cela fait l’objet d’un beau papier dans ce numéro de  Trial Magazine avec lequel je vous bassine depuis une plombe.

Ce qui veut dire que pour le même prix, vous vivrez en plus trente années de légende. 5,90 euro pour le paradis puissance trente…  C’est donné…

C’est en kiosque.

C’est un bimensuel.

Si vous êtes toujours là avec moi, avec nous, c’est que vous avez accroché.

Bienvenue dans notre Eden…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : CLAUDIO, SERGIO, OTROS…

Voir aussi le lien vidéo www.youtube.com/user/photoclaudio07

Livres Magazines Moto Motocross Sport

About Author

jeanlouis