ERDF MASTERS KART DE BERCY : VERGNE SORT VICTORIEUX D’UNE FINALE DE HAUTE VOLEE !!!

C’EST LA GUERRE POUR LE TRIO DE TÊTE : VERGNE-GROSJEAN-JOUSSE

Comme au bon vieux temps, les kartmen ont enflammé le POPB de Paris-Bercy ce dimanche.

Après avoir découvert et pris leurs marques la veille samedi lors de la 1ère soirée, remportée par Jules Bianchi, les pilotes se sont montrés encore plus ‘’ chauds bouillants ‘’ ce dimanche !

Et comme le reconnaissait,  notre ami Jacky Foulatier, le patron du magazine Kart Mag, la finale a été à la hauteur de l’évènement !

Jules Bianchi et Jean-Éric Vergne, ont montré qu’ils avaient eux aussi du talent, ce week-end à Bercy, lors de la première édition de l’ERDF Masters Kart.

Les pilotes essayeurs chez Ferrari et Red Bull, ont chacun remporté une finale lors de cette exhibition de karting, organisée au POPB, en présence notamment de Sébastien Loeb, Sébastien Ogier, Romain Grosjean ou encore Sébastien Bourdais.

 

JULES BIANCHI: PREMIER VAINQUEUR AVEC UN KART ÉLECTRIQUE

Absent du calendrier depuis près de dix ans, ce grand retour du kart dans l’enceinte de Bercy, relancé par son créateur en 1993, Philippe Streiff et innovation avec des kartings entièrement électriques aura été un succès.

8500 spectateurs passionnés samedi et rebelote dimanche, Bercy a retrouvé la folle ambiance d’antan lors des rencontres avec les inoubliables stars de l’époque, les Prost, Senna, Hill, Villeneuve et autres Schumacher !!!

Preuve que l’ami Streiff a eu raison.

Certes les plus grands Champions étrangers actuels (Vettel-Alonso-Hamilton-Button) étaient absents pour cause de calendrier :

Course de kart au Brésil, en Espagne et remise des prix de la FIA à New Delhi en Inde

Mais le plateau proposé était néanmoins d’excellente facture avec TOUS les meilleurs pilotes tricolores dont notre octuple Champion du monde, Sébastien Loeb, revenu dare-dare dans la nuit  de vendredi depuis New Delhi ou il avait reçu ses récompenses de la FIA

Il y avait à Bercy, nos plus chevronnés pilotes de monoplaces (Vergne-Grosjean) d’endurance (Bourdais- Dumas-Sarrazin-Montagny-Jousse-Lombard) de rallyes (Loeb-Ogier)

Mais Streiff était malgré tout parvenu à faire venir plusieurs pilotes étrangers de Formule 1, de bonne facture comme Adrian Sutil, Paul di Resta, Gary Paffett et Jérôme d’Ambrosio

Sans oublier le Portugais Felipe Albuquerque, sacré CHAMPION des CHAMPIONS 2010 à Dusseldorf, devant les Vettel et autre         Schumacher !!!

Mais revenons à la seconde manche de ce dimanche

LES FRANÇAIS PRINCES DE BERCY !

 

Les spectateurs on l’a dit, ont répondu présents pour cette 1ère édition des ERDF Masters Kart.

Ils étaient ce week-end, 17 000 à venir soutenir leurs pilotes favoris dans un lieu toujours magique, le Palais Omnisports de Paris-Bercy.

Le pari de faire évoluer des karts électriques de compétition pour la première fois au monde sur une piste indoor, est donc  réussi.

Les 20 pilotes « Stars » issus des plus prestigieuses disciplines du sport automobile nous ont offert un spectacle sensationnel au volant de ces karts électriques de compétition créés par l’entreprise Française Sodi des Frères Merian et basée à Coueron près de Nantes.

Cet événement a permis de démontrer l’efficacité d’une motorisation électrique dans le sport automobile.

Les pilotes « Juniors » qui roulaient en ouverture ‘’ en vedette ‘’ sur les mêmes karts que leurs aînés, ont eux aussi eu la faveur du public et on fait étalage de leur vitesse de pointe. (voir sujets séparés et déjà publiés)

Dimanche soir, Michèle Bellon, Président du Directoire d’ERDF, le principal partenaire lâchait :

 « Nous sommes très heureux que le public ait répondu présent aux premiers ERDF Masters Kart. Les pilotes ont pu démontrer les performances réalisables avec une motorisation électrique et ainsi susciter l’intérêt du public pour celle-ci. Nous espérons que cet événement populaire a pu transmettre les valeurs et les performances de la mobilité électrique que nous défendons.»

UN SHOW CONVAINCANT

 

Les pilotes étaient unanimement tous enthousiastes à leur sortie du kart électrique Sodi STX.

Bien que cet événement soit avant tout un spectacle, les pilotes se sont donnés à 100% pour être les plus rapides surtout dimanche ou la grande finale a été ’’ âprement ‘’ disputé ‘’ !!!

On se serait cru dans l’ultime tour d’un Grand Prix ou dans le dernier tour de 24 Heures du Man tant la bataille a été … féroce !!!

Fiables et performants, ces karts Sodi ont démontré la possibilité d’une performance durable.

Gildas Merian, PDG de Sodikart, nou expliquait :

« Nous sommes très satisfaits de cette première et ces ERDF Masters Kart vont permettre d’aider à la notoriété du karting ».

 

LES GRANDS VAINQUEURS DE CETTE 1ERE MONDIALE

 

 

SAMEDI, 1ère DEMI-FINALE

Pilote Volkswagen en WRC pour les saisons 2012 et 2013, Sébastien Ogier s’est incroyablement imposé avec une belle avance sur Jules Bianchi. Une sacrée Perf devant la meute de … pistards  !!!

Chapeau et respect

Le jeune Olivier Lombard, venu de l’endurance ou il a, a 20 ans conquis de multiples victoires cette saison dont les très prestigieuses 24 Heures du Mans en LMP2, surprenant et brillant poleman, complétant, cet inattendu podium.

Sébastien Loeb, qui est arrivé en terrain conquis au Palais Omnisports de Paris-Bercy à, quant à lui, terminé à une très belle 5ème position.

SAMEDI, 2ème DEMI -FINALE

Jean-Éric Vergne, en attente de son avenir en F1 chez Toro Rosso, a pris le meilleur sur Stéphane Sarrazin, qui a réalisé une remontée incroyable pour se classer second, devant le Portugais Filipe Albuquerque.

 

MINI FINALE DE REPÊCHAGE

Les 3 qualifiés à l’issue de cette ‘’ consolante ‘’ sont Sébastien Bourdais, Robert Wickens le Champion WSR et Jérôme Dambrosio, le pilote Virgin en F1. Franck Montagny, qui a fait le ‘’show ‘’ dans sa demi-finale, a été finalement repêché et ce … grâce au public !

Bourdais (photo) termine en tête devant Wickens et d’Ambrosio. Montagny loupe la qualification pour la grande finale en échouant à la 4ème place…

SAMEDI, GRANDE FINALE

La grande finale a été à la hauteur de l’événement. Jules Bianchi, le pilote Ferrari de réserve, a mis le feu à Bercy en réalisant des dépassements de toute beauté.

Il finit devant Jean-Eric Vergne, qui menait la course avant de commettre une erreur et de terminer à la seconde place. Succès logique de ces deux espoirs qui étaient il n’y a pas si longtemps les meilleurs mondiaux en kart

DIMANCHE 11 DÉCEMBRE 201

 ROMAIN GROSJEAN ET STÉPHANE SARRAZIN A LA LUTTE…

1ère DEMI-FINALE

Les Français à domicile, ont encore dominé. Jean-Éric Vergne remportant la 1ère demie finale devant l’espoir tricolore, Julien Jousse, sacré Champion LMS (Le Mans Séries) en LMP2, avec le Team Pescarolo et le Portugais Filipe Albuquerque. Sébastien Loeb termine à une plus qu’honorable 5ème place pour lui le rallyman, au milieu de la meute des pistards et derrière son ancien coéquipier Sébastien Ogier, lui aussi particulièrement à l’aise.

2ème DEMI-FINALE

Romain Grosjean, tout récemment intronisé pilote de GP chez Lotus ex Renault, s’impose devant Stéphane Sarrazin (photo) et le pilote F1, l’anglais Gary Paffett.

Jules Bianchi, lauréat la veille ne termine que 8ème et est donc incroyablement déjà éliminé de la grande finale. Preuve s’il en est que les places sont chères, très … chères !

DIMANCHE, GRANDE FINALE

Pour clôturer cette 1ère édition des ERDF Masters Kart, les pilotes nous ont franchement offert une finale d’anthologie..

Une énorme passe d’armes a eu lieu entre Jean-Éric Vergne et Romain Grosjean. Aucun des deux ne voulant céder, ni rien lâcher

Malheureusement pour lui, Romain Grosjean a été victime de la fougue de Gary Paffett. Car en tête les places étaient chères ! Et du 1er au dernier, la bataille a été féroce.

Finalement, JEV l’emporte  en devançant Jérôme d’Ambrosio, superbe second et revenu et remonté lui du diable vauvert car parti loin sur la grille. Le podium étant complété par le brillant et surprenant  Julien Jousse

Suivent dans l’ordre,  Pafett, Grosjean, Sarrazin, Sutil, Di Resta, Ogier, Loeb, Bourdais, Albuquerque, Lombard (photo) et Romain Dumas.

Ces trois derniers ayant été victimes d’accrochages et autres harponnages.

Heureux mais mérité vainqueur, Jean-Bric Vergne déclarait :

‘’ C’était un super weekend et j’ai hâte d’être à l’année prochaine. C’est un honneur de rouler à Bercy. J’espère que l’on a offert un beau spectacle. Il y a moins de problèmes qu’avec les karts thermiques. On a prouvé à tout le monde que l’on pouvait faire une belle course. Sodi a fait un boulot formidable pour nous préparer ce karts électriques. Merci à eux le pari est gagné. On a prouvé que le spectacle pouvait être avec ce type d’engins au rendez vous on s’est tous régale et visiblement le public aussi. Ce dimanche la passe d’armes a été intense notamment au début avec Romain. Du coup Paffett est revenu et a ramené le peloton de furieux. Au moment comme il n’y a pas de bruit avec ces karts électriques j’ai entendu du bruit j’ai imaginé qu’il y avait eu un couac et que cela avait du taper. En tout cas  cet ERDF a démontre qu’on pouvait faire de très belles courses en électrique ‘’

DIMANCHE, OGIER, VICTIME DE LA BATAILLE …

 

Comme on le constatait en évoquant les Masters kart d’antan avec mon excellent confrère du Figaro, Cédric Voisard, le Show pour cette reprise, a été à la hauteur. Et certains l’ont payé cher !

Mais, à l’image de Sèbastien Ogier, il gardaient le sourire n’oubliant pas qu’il s’agissait d’un superbe  » Show  »

Vivement la seconde édition car des finales comme celle de ce dimanche, on en redemande…

Les pilotes ayant eu la veille le temps de s’adapter et de prendre leurs marques

Merci Philippe Streiff de nous avoir offert ce spectacle et de nous avoir régalé

Gilles GAIGNAULT

Photos : Thierry COULIBALY- Johan SAGNE- Jacky FOULATIER- KSP

 

 

 SEBASTIEN LOEB A ÉTÉ DES DEUX FINALES ET BRILLANT

Karting

About Author

gilles