ERDF MASTERS KART : LES JUNIORS METTENT LE FEU A BERCY

 

 

La délégation française (de g. à d.) : Besancenez, Latorre, Hubert, Ocon et Boccolacci.

Programmée quelques minutes avant la Finale des STARS, les Loeb, Ogier, Grosjean, Vergne, Sarrazin, Dumas et consort, le premier affrontement ce samedi soir, des Juniors a littéralement enflammé la salle de spectacle du Palais Omnisports de Paris-Bercy.

Au terme d’une course sans pitié disputée sur les mêmes karts électriques que ceux des Stars, Charles Leclerc, le jeune monégasque devance la paire française, constituée d’Esteban Ocon et Dorian Boccolacci.

La course 1

Très brillant lors des essais, Esteban Ocon voit hélas son kart s’engorger’ au départ. Le pilote de l’Equipe de France ne pourra faire mieux que grappiller deux places pour prendre le huitième rang final.

Devant, pendant que le Monégasque Charles Leclerc s’échappe inexorablement, Anthoine Hubert, Paolo Besancenez et Dorian Boccolacci se livrent à une bataille féroce et des plus spectaculaires pour les accessits.

Le trio terminera dans cet ordre.

La course 2

Sous les yeux du Président de la FFSA, Nicolas Deschaux, tout juste et comme Sébastien Loeb, revenu d’Inde où avait lieu le Conseil Mondial de la FIA suivi vendredi de la remise des prix aux Champions du monde, le trio Ocon-Boccolacci-Latorre, fait un tabac.

Après que le Canadien Stroll – fils du fondateur de la marque Tommy Hiffliger – auteur du meilleur départ, se soit éclipsé, les Français s’en donnent à cœur joie.

A deux tours du but, Boccolacci vire en tête mais ses deux rivaux le repassent immédiatement, au prix d’une manœuvre habile.

7 (Occon), 9 (Latorre) et 10 (Boccolacci), tel est le tiercé final !

Dans un lot lancé selon une grille inversée par rapport à la course 1, Anthoine Hubert et Paolo Besancenez, finissent roues dans roues, aux septième et huitième positions.

La Finale

Charles Leclerc ressurgit !

Boccolacci s’élance depuis la pole avec le Monégasque à ses côtés, et Ocon dans son dos.

Le départ est pour le moins explosif. Un léger accrochage perturbe la donne d’entrée.

L’incident profite alors à… Charles Leclerc qui n’en demandait pas tant. Le pilote de la Principauté (14 ans) file vers un nouveau succès…

Pendant ce temps, Ocon a eu le temps de creuser l’écart sur son compatriote pour recevoir, des mains du Président de la FFSA, une médaille d’argent méritée.

Pas vraiment satisfait pour autant, le pilote de l’Equipe de France 2011, attend son heure.

Quant à Dorian Boccolacci, le benjamin de la promo du haut de ses 13 printemps, il n’a qu’un objectif en tête après avoir décroché le bronze :

Gagner deux rangs ce dimanche lors de la seconde manche.

Quant à Latorre (5ème), Hubert (7ème) et Besancenez (8ème), eux non plus non pas dit leur dernier mot.

Ce dimanche, avec la remise à zéro des compteurs, une autre journée s’annonce !

A l’arrivée, les jeunes tricolores ravis d’avoir brillé devant leur public, racontaient :

Esteban Ocon, deuxième de la Finale

« Tout s’est joué dans les trois premiers tours qui ont été un peu tendus… Ensuite, j’ai réussi à faire le trou sur Dorian pour ne plus être trop inquiété. Pour le reste, je suis assez déçu mais j’attends la journée de demain ! En tous les cas, l’ambiance est vraiment top et ces karts électriques sont vraiment bien nés. »

Dorian Boccolacci, troisième de la Finale, ajoutant :

« J’étais en pôle mais j’ai perdu du terrain suite à diverses poussettes dans le premier tour. C’est dommage car nous étions tous les trois très proches en performances… Sans ce petit incident, la course aurait sans doute été très différente. Demain, je viserai encore la victoire. Ce Masters de Bercy est vraiment une sacrée promotion pour le karting. Quant à ces machines électriques, elles sont vraiment prometteuses ! ‘’

Côté animation, les EFK ont été à l’honneur

Les neuf pilotes en herbe, présentés par le réseau des Ecoles Françaises de Karting, ont eux aussi donné au public parisien un bel aperçu des possibilités qu’offre la pratique du karting.

Rappelons que les EFK, aujourd’hui au nombre de 32 et réparties dans tout l’hexagone, sont ouvertes dès l’âge de 7 ans.

Au-delà de permettre à tous d’effectuer ses premiers pas sur quatre roues et d’appréhender le monde de la compétition, elles sont aussi et surtout de véritables écoles de la vie !

Rouler dans l’enceinte de Bercy et ce en lever de rideau de l’épreuve des plus grands Champions Français, restera assurément longtemps gravé dans la mémoire de ces ‘’ apprentis-pilotes’’

Gilles GAIGNAULT

Photo : KSP

Karting

About Author

gilles