GRAND CHALLENGE A ALES : VICTOIRE DE VINCENT BELTOISE

 

Décidément, cette épreuve du Grand Challenge dispute sur le pôle mécanique du circuit d’Alès, réussit bien chaque hiver aux pilotes… locaux !

Ainsi après Romain Dumas, victorieux en 2009, cette année c’est encore un pilote du cru qui l’a emporté, en l’occurrence Vincent Beltoise, le cousin d’Anthony et Julien.

Pour la quatrième année consécutive, le circuit d’Alès dirigé par Laurent Corric, a été le théâtre de nombreuses et épiques passes d’armes, à l’image des précédentes prestations vécues.

Le concept qui n’a pas son égal, réunissait une nouvelle fois des pilotes de provenance différentes, unis dans la passion des sports mécaniques.

Cette confrontation annuelle, en fin d’année, se disputait sur un parcours de 4.600 mètres (validé en 2010 par Olivier Panis), le circuit de vitesse et la piste rallye étant parcourus à quatre reprises dont une fois en nocturne (samedi).

Les trois autres réparties entre le samedi (une) et le dimanche (deux) se disputaient, elles au grand jour avec un changement de sens (deux fois dans le sens vitesse-rallye le samedi, deux fois dans l’autre sens, rallye-vitesse, le dimanche).

En remportant trois des quatre tours (vitesse et rallye) de cette preuve qu’est le Grand Challenge sur le Pôle Mécanique d’ Alès, Vincent Beltoise n’a pas amusé le terrain…

A l’image de la veille, le ‘’régional’’ de l’étape a encore dimanche survolé l’épreuve, laissant tout de même son premier chasseur à des minutes qu’il ne se permet pas d’évaluer !

Sans la moindre faute, au volant de sa Caterham (châssis R300 et un moteur ‘boosté’ de 180 à 250 chevaux), Vincent signe son tout premier succès sur cette épreuve.

Succédant ainsi à Cédric Robert, lauréat l’an passé

Avant de concrétiser, il avait déjà participé aux trois précédentes éditions, frôlant en 2010, la victoire mais la pluie avait alors mis fin à ses ambitions et son objectif au placard !

Cette année, le fils de feu Corinne Beltoise – tragiquement décédée dans un accident de ski il y a plusieurs années – et de notre ami Christian Bonnal, promoteur de la Caterham en France, a mis à profit sa connaissance non seulement de la voiture dans laquelle il est ‘presque’ né mais également celle de la piste.

Et Vincent de préciser :

« Uniquement celle de circuit »   

Avant d’enchainer :

« Car celle de rallye,  je ne l’emploie jamais ! Je suis avant tout un pistard. Heureux de remporter ce Grand Challenge à la maison et  j’espère qu’en 2012, j’aurais la possibilité de la remettre en jeu. »

En tout cas, quelque soit le type de revêtement, ce jeune homme sait tenir un … cerceau !!!

Même son de cloche dans les bouches de ses deux dauphins : Gaëtan Serazin (Peugeot 207 WRC) et Pascal Enjolras (Peugeot 206) prêts à relever le défi 2012.

Le Champion de Rallycross, Serazin a remporté le troisième tour. Préservant ainsi sa deuxième place finale d’un cheveu devant Pascal Enjolras.

Ce rallyman émérite a réalisé au cours de la seconde journée des chronos à couper le souffle puisque, 6ème seulement samedi soir !

Mais cette position était loin de satisfaire le Montpelliérain, il termine donc sur la troisième marche du podium.

« J’ai l’impression de m’être défoncé durant la journée » avouait-il samedi, mais ce dimanche, il s’est littéralement déchiré.

La féminine, Anne Périllous, Championne d’Autocross obtient une valeureuse 11ème place finale.

Elle pilotait l’habituelle Peugeot 207 WRC de Serazin.

Et, quid de Romain Dumas, le vainqueur de 2009 ?

Le lauréat des 24 Heures du Mans 2010 est sorti de la piste samedi dans le premier tour et n’a hélas  pu remettre sa Porsche GT+ en état.

De ce fait, le public très nombreux s’est vu privé de la « star » locale mais celle-ci omniprésente dans le paddock, n’a pas cessé d’aller à la rencontre de ses supporters et admirateurs.

Robert Lagulhon, Président de l’ASA Pole Mécanique Alès Cévennes se montrait d’ailleurs très satisfait du succès populaire enregistré au cours de cette 4ème édition.

Il fixe localement trois nouveaux rendez-vous en 2012 :

Le Tour Auto, La Coupe de France des Camions et bien évidemment le Grand Challenge, 5ème édition.

Texte  : Gilles GAIGNAULT

Photo : Organisation

Sport Sport - Autre

About Author

gilles