RALLYE DU VAR : DECOUVERTE ET PREMIER RALLYE POUR UN DUO INEDIT, MYRIAM LAMARE – BRUNO NTEP

 

 

Myriam Lamare (au 2ème rang, la seconde en partant de droite) et quelques-unes des participantes à l’opération Ford Fiesta du 57ème rallye du Var.

Le week-end dernier, la Marseillaise Myriam Lamare multiple Championne du monde de boxe, et l’Aixois Bruno Ntep médaillé de bronze au Championnat du monde de taekwondo, ont participé au 57ème rallye du Var dans le cadre de la finale du Championnat de France FFSA (Fédération Française du Sport Automobile).

Jusque-là, ils n’avaient jamais disputé la moindre course automobile !

Résultat : Une sortie de route le premier jour et… un tonneau en guise de conclusion, le deuxième pour cet équipage de choc et de chocs…

Myriam et Bruno étaient associés à bord d’une Ford Fiesta R2 engagée parmi une dizaine d’autres, principalement pour des pilotes féminines et des équipages 100% féminins, à l’initiative du Groupe Maurin et de l’ex-rallyman Alain Mahé, promoteur-organisateur du rallye du Var.

La voiture retenue pour tous : Une Fiesta spécialement préparée, avec arceau de sécurité et tout le nécessaire pour se transformer une petite bombe de 170 chevaux à boîte de vitesses séquentielle.

Juste ce qu’il faut pour un premier rallye.

‘’ Mon souhait est d’être à l’arrivée dimanche, à n’importe quelle place mais pas à la dernière !’’,

nous avait confié la veille du débout de la course la jeune conseillère régionale PACA dans le calme du parc concurrents de Port-Grimaud, avant de partir au shakedown du Muy (ultime séance d’essais avant la compétition sur une portion de route fermée), non sans avoir jeté un coup d’oeil surpris sur son road-book (le document qui permet au coéquipier-navigateur d’indiquer les directions à prendre dans les liaisons et les notes dans les épreuves spéciales chronométrées).

Hélas, nos champions des rings et des tatamis n’ont pas pu rester en course jusqu’à la troisième et ultime journée.

Car l’impétueux Bruno Ntep, au demeurant un adorable jeune homme, qui pourrait bien aller défendre les couleurs de la France aux Jeux Olympiques de Londres, confond en matière de conduite sportive la vraie vie avec …Sega Rally Championship et les autres délices du pilotage virtuel !!!

Où l’on peut se sortir à qui mieux mieux et détruire son auto sans vergogne avant de revenir en course d’un simple clic.

D’autant qu’en passagère la ‘’Reine des rings’’ a eu tendance à avoir mal au cœur, vraiment…

Donc, ça ne pouvait décemment pas le faire !

Mais comment Myriam Lamare, s’est-elle retrouvée dans le baquet de cette Ford Fiesta ?

‘’ Le responsable des sports de la Communauté du Pays d’Aix, Karim Aoudja, raconte-t-elle, m’avait contacté deux semaines avant le rallye et l’idée m’a séduite. C’était un peu short pour se préparer mais nous avons tout de même effectué deux jours de reconnaissances. Etant donné que j’avais deux entorses à une main, survenues à l’entraînement et lors de ma dernière compétition, j’ai préféré ne pas prendre de risques et laisser Bruno conduire. Et au bout du compte, nous nous sommes éclatés, au propre comme au figuré !’’

Sur que cet équipage inédit se souviendra longtemps des brutales et violentes montées d’adrénaline …

 

Texte et photo :  Charles-Bernard ADREANI (La Provence)

Sport

About Author

gilles