GT WORLD : APRES L’ACO, SRO REVOIT SA COPIE POUR 2012 ET UNIFORMISE GT1 ET GT3 !!!

 

Après une saison 2011 guère enthousiasmante et très peu médiatisée, la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) vient d’annoncer qu’elle avait décidé d‘uniformiser le règlement  des GT1 et GT3 !

Le but étant de tenter d’obtenir un seul et unique grand championnat à label mondial.

On ne peut que louer cette sage décision, laquelle intervient au terme d’une saison plutôt difficile pour le Championnat  GT FIA, et ayant peine à rassembler un plateau digne d’un Championnat du monde avec parfois… 18 voitures seulement !!!

Alors que la catégorie GT3, rassemblait elle régulièrement beaucoup plus de concurrents.

A ce sujet, il n’est pas inutile de rappeler qu’en son temps il y a de cela deux saisons, l’ACO (Automobile Club de l’Ouest) avait elle aussi déjà sagement abandonné le GT1, bien trop couteux et peinant à rassembler un nombre suffisant d’équipes aux 24 Heures du Mans et aussi dans le Championnat LMS (Le Mans Séries)

Depuis, SRO sous label Championnat du monde FIA a tenté mais sans gros succès de lancer en 2010, le FIA GT1, reprenant les bases du défunt FIA-GT !

Deux ans après l’ACO et devant le peu d’engouement des constructeurs à s’aventurer en GT FIA, SRO et la FIA, ont donc fait le même constat.

Désormais, le GT World mélangera donc GT1 et GT3

Stéphane Ratel, le promoteur, expliquant :

‘’ Avec le climat économique difficile nous avons estimé que l’unification du Championnat du Monde GT1 et du Championnat d’Europe GT3, à la fois sur le plan des règlements techniques mais aussi sportifs  était la meilleure solution pour garantir la pérennité du format de courses sprint pour les voitures GT.’’

Il faut reconnaitre qu’entre le GT FIA, le GT3 et le Trophée Blancpain, bien difficile pour les non-initiés de s’y retrouver et de comprendre.

Toutes des épreuves organisées par le même promoteur, SRO.

On ne peut donc que se féliciter de cette décision, pleine de bon sens, de réunir ensembles, au moins deux de ces championnats

Il en va du devenir même de cette discipline qu’est le GT  et de ce Championnat qui peinait à rassembler des plateaux dignes de ce label ‘’Championnat du monde’’ quand on le compare aux épreuves d’endurance, tant en Europe avec le LMS, qu’aux USA, avec l’ALMS.

Sans parler de l’ILMC, lequel à son tour à partir de 2012, devient lui aussi, label Mondial FIA, avec la naissance du WEC (World Endurance Championship)

On rappellera tout de même, qu’une équipe Française (Hexis) a été tout dernièrement en Argentine, couronnée et sacrée Championne  du monde des Teams en GT1 FIA.

Mais, hormis les véritables fans de la discipline, qui le sait ?

Au soir du sacre à San Luis, le 8 novembre dernier, Philippe Dumas, le Team-manager, expliquait :

« C’est juste incroyable, c’est tellement beau… tout le paddock semble heureux qu’on soit Champions du Monde FIA GT1, cela doit signifier qu’on le mérite ! On l’a fait, c’est arrivé d’une manière étrange mais qu’importe, nous succédons au long règne d’une grande équipe, Vitaphone. Le suspense a duré jusqu’au bout. Je repense à tout le stress qu’il faut encaisser, car dans ma position, il ne faut pas seulement gérer les aspects sportifs et techniques, mais une foule d’autres choses, le budget, la stratégie pour l’avenir du team, le quotidien… La seule chose qui nous fait tenir debout, c’est l’espoir de résultats comme celui-là. Pourtant, hier (samedi), j’avoue que j’étais atteint, je voyais mal comment ça pourrait sourire mais il a bien fallu continuer à y croire. Ce que nous vivons ce soir est tout simplement magique. »

Première victoire depuis l’obtention de ce titre mondial pour les hommes d’Hexis, en 2012, l’équipe Montpelliéraine alignera des… McLaren avec le support de la maison-mère, de Woking !

Christian COLINET

Photos : Teams

 

Sport

About Author

gilles