AFRICA RACE: CYRIL ESQUIROL NAVIGUERA SCHLESSER!

911

INSOLITE !!!

L’un des meilleurs motards de tout terrain au monde en place droite, l’un des meilleurs pilotes de Rallye-Raid au monde en place gauche, l’équipage Schlesser-Esquirol, va faire mal!

On vient en effet d’apprendre qu’au lieu de prendre le départ à moto, Cyril Esquirol serait le navigateur de Jean Louis  Schlesser.

Superbe duo!

Et, assurément, un grand candidat à la victoire lors de cette nouvelle édition de l’Africa Eco race!!!

INDESTRUCTIBLES!

C’est le mot qui vient tout de suite à l’esprit, avec le talent bien sûr, pour définir ces deux hommes.

Schless » et son immense sourire et un énorme talent qui lui a permis d’être Champion du Monde dans plusieurs domaines, fait rarissime, sort fréquemment de 600 km de spéciale, frais comme un gardon.

Sa dope, c’est le succès, la vitesse, la gagne.

Car il a toujours la gnaque le père… Indestructible qu’il est et incroyablement aussi et surtout, toujours aussi motivé !!!

Un souvenir.

Une année, il a pris le départ du Dakar sur une auto, il est vrai, manquant de préparation… Au bout de 80 km de spéciale, boîte de vitesse bloquée, ne reste plus que la marche arrière.

Schless » est revenu au point de départ en marche arrière, sur 80 bornes et à fond. Voilà ce que j’appelle un indestructible.

CYRIL ESQUIROL

Cyril Esquirol, c’est autre chose.

Enduriste de talent, il participé plusieurs fois au Dakar mais surtout, il a gagné plusieurs fois la GLC, la fameuse Gilles Lalay Classic, la course de tout terrain la plus dure au monde.

Voilà un autre indestructible.

Esquirol nous dit les choses avec simplicité…

 » J’ai appris que l’excellent co-pilote de Jean-Louis Schlesser allait rouler avec Régis Delahaye alors je me suis décidé à appeler Jean-Louis pour lui demander s’il y avait une possibilité de faire partie de l’aventure avec lui… Il a répondu positivement et me voilà aux côtés du triple vainqueur de l’épreuve ! Je ne pouvais espérer mieux. Je suis ravi de la confiance que Jean-Louis m’accorde et j’espère être à la hauteur car je tiendrai un rôle nouveau pour moi, celui de navigateur.
Je sais que ce ne sera pas simple d’autant que le parcours annoncé semble assez redoutable mais je suis prêt pour cette nouvelle expérience. »

Connaissant bien le personnage, je pense qu’en effet, Jean Louis Schlesser a eu raison. Quatrième victoire en vue pour le grand bleu!

LE BOWLER NEMESIS DE RM SPORT

 RM SPORT AU DÉPART

L’an dernier, Demonceaux et Castan avaient participé à l’Africa Race à bord d’un Bowler à moteur Jaguar.

Bien placés les premiers jours, ils ont ensuite souffert dans les sables Mauritaniens!

Les deux champions de France de Rallye Tout terrain, sont en effet hyper rapides mais le sable…pas leur truc!

Ce qu’ils en disent?

 » Nous devrons donc préserver au maximum la voiture avant d’aborder la Mauritanie car nous savons que sur ces étapes, nous allons « souffrir . Nous avons participé cette année aux 24 Heures TT du Maroc, mais cela ne nous a rien apporté en matière de franchissement car c’est avant tout une épreuve de vitesse. Un bon souvenir car nos avons terminé troisièmes. Nous allons donc nous accrocher pour être au top et progresser sur le sable. Depuis 2010, le moteur Jaguar du Nemesis a subi de nombreuses évolutions et devrait beaucoup mieux résister aux exigences de l’Africa Race. Nous avons hâte d’être sur la ligne de départ… »

PORSCHE AU DÉPART…

C’est à la fois étonnant et logique.

Étonnant parce que si Porsche a par le passé, ultra -dominé le Paris-Dakar avec des pilotes comme Metge et Ickx, on ne voit plus guère aujourd’hui ce type de véhicule dans les courses africaines. Sauf sur des rallyes très prestigieux, mais routiers, comme le Maroc Classic.

Mais voilà, un passionné de cette  911, rêvait de rouler l’Africa Race au volant de cette très belle auto. Erik Brandenburg raconte sa passion:

« J’ai commencé à construire cette voiture, moi-même en 2006. En 2007, elle participait à sa première course off-road avec le rallye Transsiberia. C’est là que j’ai rencontré René Metge, très sensible à ce projet et j’ai bien senti que revoir une Porsche sur ce type de terrain lui faisait très plaisir. Je me suis attaché à construire une voiture de qualité. Avec 265 ch, elle se révèle très performante et je dispose d’une boite de vitesses avec blocage de différentiel spécial. Participer à l’Africa Eco Race est un défi mais mon objectif est bien de « ramener » une Porsche sur la plage de Dakar. Je sais que ce ne sera pas une promenade mais je suis très motivé pour mener à bien ce projet ! »

 Éric est sur la photo ci-dessus en compagnie de son mentor René Metge, par ailleurs directeur de course de cette Africa Race.

Décidément, cette course, déjà formidablement nostalgique, devient un must. Personne n’a oublié les sensations du vrai désert, ni bien entendu les larmes d’émotion en voyant la mer près de Dakar, le célèbre Lac Rose à l’arrivée.

C’est plus qu’un pèlerinage, c’est un vrai retour de la légende. 

Le désert?

Le voici… 

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :  Alain ROSSIGNOL

Retrouvez toutes les informations sur : www.africarace.com

Moto Motocross Rallye-Raid Sport

About Author

jeanlouis