F1 : DOUBLE DES RED BULL-RENAULT ET VICTOIRE POUR … MARK WEBBER

 

A Sao Paulo, nouveau doublé  ce dimanche des pilotes Red Bull-Renault

Mais toute 1ère victoire de la saison 2011 pour l’Australien Mark Webber au volant de sa Red Bull-Renault et septième succès de sa carrière.

Cette victoire lui permet en outre de finir 3ème au classement final du Championnat du monde 2011 avec 258 pts derrière son équipier Sebastian Vettel 392 pts et le Britannique Jenson Button, 270 pts. Mais devant Alonso qu’il devance d’un infime petit point, le pilote de la Scuderaia en comptant 257 points.

Ce dimanche, Webber devance justement à Interlagos, son équipier Vettel et la McLaren de Button. Et, Alonso

La Ferrari de Fernando Alonso terminant 4ème de ce GP du Brésil et également du Championnat.

Mark Webber aura donc dû patienter et attendre l’ultime et dernier Grand Prix de la saison 2011, pour décrocher enfin une victoire cette année, ce dimanche sur le circuit d’Interlagos à Sao Paulo au Brésil. Et à l’occasion du dernier GP du calendrier 2011.

L’Australien précède en effet son équipier, le double Champion du monde, l’Allemand Sebastian Vettel, victime d’un problème avec sa  boite de vitesses et  la McLaren-Mercedes de Jenson Button.

Et franchement le triomphe de Webber nous ravit et doit surement faire plaisir à bien des fans de la Formule 1 car l’insolente et outrageante domination de son partenaire Vettel commence à lasser…

Ce dimanche, le lieutenant de l’Allemand chez Red Bull-Renault, Mark Webber est parvenu à l’emporter, bouclant ainsi sur la plus haute marche du podium une saison difficile pour lui

En tout cas avec ce nouveau doublé, les Red Bull’s boys prouvent que leur ingénieur, le génial Adrian Newey avait bien conçu, la meilleure monoplace du plateau cette année

 Redescendu du podium, le sympathique Australien expliquait :

‘’ C’est génial. Ça s’est bien passé tout le week-end pour l’équipe. Samedi, Seb avait fait la pole. Dimanche, j’aurais bien aimé me battre plus longtemps avec lui mais il a connu un problème de boite. J’ai été quelque peu malchanceux parfois, c’est donc une victoire très importante pour moi. Mais aussi pour l’équipe qui termine sur une note positive.’’

Auparavant et comme trop souvent, Vettel avait pris le large dès le départ,

Et comme il en a l’habitude, le Champion Allemand a très vite creuser les écarts, face à la meute de ses poursuivants emmenée par son équipier

Mais déjà malchanceux lors du GP précédent à Abou Dhabi,ou il avait été contraint à l’abandon, Vettel a du lever le pied et laisser passer son partenaire

Au 14ème des 71  tours, par radio son ingénieur l’informait d’un soudain ennui de boite.

Du coup, Seb ralentissait la cadence  ce qui permettait à Webber bien placé en seconde position de se rapprocher…

Tant et si bien que le pilote Allemand finissait par sagement laisser passer Mark Webber et ce juste avant les fameux S de Senna

Avec comme mission de tenter de conserver sa seconde place.

Ce qu’il parvenait à faire jusqu’au baisser du drapeau à damiers

Une fois le GP terminé, Seb Vettel lâchait :

‘’ C’est  bien dommage. Mais je n’aime pas parlé de malchance. Mark Webber a réalisé une très belle course. Il mérite cette victoire. J’ai pour ma part essayé de faire de mon mieux et de conserver un écart suffisant avec Fernando au début puis avec Jenson en fin de course. »

A l’arrivée, Seb Vettel  parvenait à conserver une bonne dizaine de secondes d’avance sur la McLaren de Button. Lequel venait de doubler la Ferrari d’Alonso au cours du 62ème des 71 tours de ce Grand Prix du Brésil, dernier rendez-vous de la saison 2011 en F1.

Perf qui offrait par la même occasion, la 3ème place sur le podium final du Championnat du monde des pilotes au vainqueur du jour qui grâce à sa victoire, précédait Alonso d’un petit point

Derrière Webber, Vettel, Button et Alonso, Felipe Massa s’offre chez lui une bien modeste cinquième place et ce après s’être  opposé à Lewis Hamilton.

Malheureusement l’ancien  Champion du monde en 2008 a hélas été contraint à l’abandon lors du 48ème des 71 tours à la suite lui aussi d’un problème de boite de vitesses.

Ensuite, on pointe dans l’ordre la Force India d’Adrian Sutil qui s’est bien bagarré avec la Mercedes de Nico Rosberg pour le gain de la 6ème place  et ce au prix d’un dépassement de haute volée tour au bout de la longue ligne droite des stands à vingt tours de l’arrivée et ce, un tour (50ème) après que Rosberg l’ait déjà doublé au même endroit !!!

Preuve des performances des Force India, la seconde monoplace, celle de l’ancien pilote DTM, Paul di Resta, finit au 8ème rang, confirmant  ainsi l’excellence des bolides de l’écurie propriété du milliardaire Indien, Vijay Mallya, en cette fin de saison.

La Sauber du Japonais Kamui Kobayashi se classe à la 9ème  place devant la Renault du Russe Vitaly Petrov qui complète le Top 10 et score ainsi un minuscule petit point

Comparé au score du Team Red Bull-Renault qui totalise 650 points, les …73 points, semblent franchement bien misérables à… moteur égal !!!!

Lâché par Renault, l’équipe que dirige Eric Bouillier et qui appartient au financier Luxembourgeois Gérard Lopez, se dirige vers quel avenir ?

Vas savoir…

Seule certitude, l’équipe se nommera désormais Lotus mais il va lui falloir remonter la pente et dénicher un bon partenaire capable de suppléer ce que Renault versait !

Et cela est une autre histoire… en période de crise

Gilles GAIGNAULT

Photos : Red Bull- Pirelli -Teams

F1 Sport

About Author

gilles