La passion de l'automobile
Flash Infos

RALLYE DU VAR : LATVALA FORT LOGIQUEMENT AUX COMMANDES !

CATALOGNE 2010 LATVALA FORD route en virages

Venu au Var, ultime manche du Championnat de France et ce dans l’optique de préparer le prochain Monte Carlo, lequel retrouve sa place au Championnat du monde des Rallyes WRC après trois ans de présence dans celui de l’IRC, Jari-Matti Latvala, n’a pas tardé à se frotter aux références françaises de la discipline

Auteur de trois meilleurs temps, Jari-Matti Latvala le Finlandais de chez Ford, occupe bien évidemment la première position du Rallye du Var, dernière épreuve du Championnat de France des Rallyes.

Venus travaillés sur asphalte pour préparer le Rallye Monte-Carlo dont le départ est fixé au 17 janvier prochain, Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila au volant de leur Ford Fiesta RS WRC ‘’ usine ‘’ trouvent de beaux rivaux avec l’équipage Stéphane Sarrazin – Jacques-Julien Renucci qui roule dans une Peugeot 307WRC.

Si la paire finlandaise termine la première étape du 57ème  Rallye du Var en tête, les deux Français n’ont pas manqué l’occasion de signer un meilleur temps.

Dans la lutte pour le titre de Champion de France 2011, Dany Snobeck avec sa Citroën C4 WRC, s’est lui déjà éliminé en sortant de la route !

Sorti également, Gilles Nantet et sa Porsche GT3 996 Cup et qui doit maintenant attendre, impuissant, le résultat d’Eric Brunson au volant de la Subaru Impreza WRC du Team First Motorsport, actuellement sixième, et de Pierre Roché avec la Peugeot 307WRC du Team FJ.com, huitième.

 

Inscrits au 57e Rallye du Var avec l’objectif de préparer le début de la saison 2012 du Championnat du Monde, Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila, n’imaginaient peut-être pas être mis sous pression par un ancien Champion de France.

Car si Latvala occupe la première place du classement général au terme de la première étape, Stéphane Sarrazin (Peugeot 307WRC) n’est qu’à… 7’’2 après 53,19 kilomètres.

Auteur d’un meilleur temps dans Le Canadel (ES4), le Champion de France 2004, réalise un retour exceptionnel en rallye.

Le rallyman devenu pistard à 100% et tout récent vainqueur de l’épreuve du Petit LE Mans à Road Atlanta en ILMC et sur le podium des 24 Heures du Mans, en juin dernier avec l’une des 908 Peugeot, n’avait pourtant plus roulé dans cette discipline depuis le Monte-Carlo, en janvier.

Preuve de son talent !

Sous le soleil varois, Stéphane se place en candidat à la victoire.

Derrière cet intouchable duo, Ott Tanak, le ‘’ lieutenant ‘’ de Latvala chez Ford, parfait également son apprentissage sur asphalte en devançant Pierre Campana et la MINI John Cooper Works WRC du Team Drive-Pro.

Champion de France en titre et sixième du classement IRC 2011, Bryan Bouffier le lauréat 2010 du Var qui roule avec sa Peugeot 207 Super 2000 est actuellement  cinquième et leader de la catégorie Super 2000.

Dans la course au titre, deux des quatre prétendants sont donc déjà partis à la faute.

Dany Snobeck (Citroën C4 WRC) et Gilles Nantet (Porsche GT3 996 Cup) sont sortis.

Si Nantet peut encore espérer une contre-performance de ses rivaux, Snobeck est, lui définitivement éliminé de la course au titre.

Seuls rescapés, Eric Brunson et sa Subaru Impreza  occupent la sixième place et Pierre Roché (avec sa Peugeot 307WRC apparait au huitième rang.

Très virtuellement, Brunson est le mieux placé pour terminer la saison en première position.

Et devenir le Champion 2011

Dans le Championnat Team, le Team Saintéloc Racing – Mister Auto profite du doublé de Cédric Robert et Mathieu Arzeno dans la classe R3 pour occuper la première place avec 18 points devant le Team Chazel d’Emmanuel Guigou et de Mathieu Maurage, 16 points, et le Team Revo6 – techno-plus.eu de Romain Fostier, 10 points.

Florian Bernardi (Twingo R.S. R1) est en tête de la dernière manche du Championnat de France des Rallyes Junior.

Victime d’une casse de support moteur, Sébastien Chardonnet est à quatre minutes. Quentin Gilbert est cinquième. Huitième avec une crevaison, Nicolas Romiguière reste le mieux placé pour décrocher le volant de la Twingo R2 Evo promis au vainqueur.

En Trophée Michelin, David Salanon (Peugeot 207 Super 2000) devance Julien Maurin (Ford Fiesta Super 2000) et Ludovic Gal (Peugeot 207 Super 2000).

La deuxième étape du 57e Rallye du Var, qu’organise Alain Mahé, débute ce samedi matin du Port de Sainte-Maxime dès 6h00. Après cinq épreuves spéciales, les concurrents rentreront au Parc Fermé à partir de 16h10.

Questionné, Jari-Matti Latvala, raconte  :

« Je ne m’attendais pas à un parcours aussi difficile. Heureusement, il fait très beau. Les routes sont très bosselées. Nous devons travailler sur la voiture pour améliorer les réglages. Je suis satisfait. »

Stéphane Sarrazin, enchaine :

« Le bilan est très positif. Nous n’avions plus roulé depuis le Monte-Carlo. C’est génial de se retrouver à la bagarre avec Latvala et sa voiture de dernière génération. Demain, on va essayer d’attaquer un peu plus fort. Il faut continuer comme ça. »

 Christian COLINET

Photos : Jo LILLINI et FFSA DPPI

 

 

Etape 1 – quatre épreuves spéciales.

Jari-Matti Latvala 3, Stéphane Sarrazin 1.

Leader ES1 à 4 : Jari-Matti Latvala.

Classement général provisoire après Etape 1

 

1 LATVALA  – ANTTILA (Ford Fiesta WRC) 32’28’’9

2 SARRAZIN – RENUCCI (Peugeot 307 WRC) à 07’’2

3 TANAK – SIKK (Ford Fiesta WRC) à 20’’4

4 CAMPANA – DE CASTELLI (Mini John Cooper Works WRC) à 28’’4

5 BOUFFIER – PANSERI (Peugeot 207 S2000) à 32’’6

6 BRUNSON  – MONDON (Subaru Impreza WRC S12B) à 39’’7

7 COMTE – COMTE  (Citroën C4 WRC) à 47’’1

8 ROCHE – ROCHE (Peugeot 307 WRC) à  1’03’’5

9 POLO – SLO (Citroën Xsara WRC) à 1’15’’7

10 SALANON  – FARGIER ( Peugeot 207 S2000) à 1’51’’6…

Principaux abandons

SNOBECK Dany – MONDESIR Gilles (Citroën C4 WRC) Sortie de route sans gravité dans ES02

NANTET Gilles – BELLEVILLE René (Porsche GT3 996 Cup) Sortie de route sans gravité dans ES04

DUMAS Romain – BAUMEL Matthieu (Porsche 997) Mécanique avant ES4

LEANDRI Jean-Mathieu – LEONARDI Pierre-Marien (Subaru Impreza WRC) Mécanique dans ES02

VIGION Jean-Sébastien – YVERNAULT Eric (Fiat Punto Abarth S2000) Mécanique entre ES01 et ES02

LASSAUGE Robert – PRIOLO Laurent (Peugeot 207 S2000) Sortie de route sans gravité dans ES03

KIEFFER Laurent – BORDONADO José-Luis (Porsche 996 GT3 RS) Mécanique entre ES03 et ES04

LIONS Franck – VEILLAS Benjamin (Mitsubishi Lancer Evo 10) Mécanique dans ES02

PAJUNEN Mikko – PERALA Janne (Renault Twingo RS) Sortie de route sans gravité dans ES03

SIROT Guillaume – DECOUZON Pierre (Citroën C2 R2 Max) Mécanique entre ES01 et ES02

NTEP Bruno – LAMARE Myriam (Ford Fiesta) Sortie de route sans gravité dans ES02

CREPIN Maude – PEREZ Laëtitia (Ford Fiesta) Mécanique entre ES02 et ES03

MASSE Antoine – JARRY Thomas (Renault Twingo RS) Mécanique dans ES04