SALON DE LA MOTO A PARIS: THIERRY HESSE, ORGANISATEUR HEUREUX

Rencontre exceptionnelle!

Une semaine avant le Salon de la Moto, Scooter et Quad de Paris, son Commissaire Général, Thierry Hesse a reçu autonewsinfo en délégation, délégation composée de  moi-même personnellement et de Gilles Gaignault, red-chef du site suscité.

Entretien pour évoquer la renaissance d’un évènement qui n’a pas eu lieu depuis 2007, et pour savoir  ce qui attend exposants et visiteurs. Avec cette question lancinante:

Alors, c’est reparti?

DES CHIFFRES  QUI CAUSENT!

400 exposants venant de 22 pays, Thierry Hesse nous dit que question statistiques, le Salon de Paris n’a jamais eu autant de stands de grands constructeurs. Mais pourquoi tout cela, s’est il arrêté d’un coup?

« En 2009, Honda et Yamaha avaient décidé, pour cause de crise, de ne plus faire de salons, où que ce soit. Je ne me voyais pas organiser un évènement sans ses deux principaux acteurs, avec des visiteurs qui se seraient légitimement cru lésés, et venant me traiter de voleur toute la journée au Commissariat Général. J’ai donc pris la décision douloureuse de stopper le projet. Douloureuse pour le milieu de la moto, ses fans, son enthousiasme. Douloureuse pour ses intervenants. Et aussi une énorme perte financière pour nous, il a fallu rembourser tous ceux qui s’étaient déja inscrits, il a fallu aussi payer la location du Parc des Expositions! « 

Combien, les pertes

« Environ un million d’euros. Un vrai cauchemar. Par la suite, je n’ai jamais cru que le Salon de Paris ne rouvrirait pas un jour. Malgré les mauvaises langues, entre autres chez vous les journalistes, il ya eu du monde pour écrire que cela n’aurait jamais plus lieu! » 

Et pourtant! C’est reparti!

 

2011 : LA RENAISSANCE!

 

 LA RENAISSANCE

Thierry Hesse s’étonne quand même  qu’il n’y ait pas eu de Salon de remplacement.

Mais qui, demandons nous, aurait eu le fric, les c…oudées franches  et la légitimité pour oser monter un contre-salon?  

Notre interlocuteur nous dit que la nature a horreur du vide… Et reprend. 

« Il y aura de gros changements. Par rapport aux années passées. Pour économiser environ 15% sur les budgets, il a été décidé d’exposer pendant cinq jours seulement. Avec un seul week-end. Je suis persuadé que c’est une mauvaise idée mais les constructeurs étaient pour. Et je sais déjà que le dimanche soir à l’heure de la fermeture, ils me diront qu’ils le regrettent ».     

La date a changé aussi.

Paris vient désormais après  le Salon de Milan. ce qui en revanche peut être un coup assez fin. Les nouveautés de Milan seront là mais aussi de vraies premières mondiales. Bref, ily aura plus de matériel qu’en Italie.

 

SUZUKI INAZUMA 250 : PREMIÈRE MONDIALE A PARIS!

 

 

LE T MAX GROSSE NOUVEAUTE SUR LE STAND YAMAHA

 

Le problème est que du coup, c’est en même temps que le Salon Nautique, locataire habituel à cette période de l’année et que le Hall 1 n’est pas disponible !!!

Le Salon aura donc lieu dans les halls 5/1, 5/2, 6 et 8.

Mais bien sûr, il fallait que les halls soient aussi intéressants les uns que les autres.

La répartition entre grands constructeurs a été l’objet d’une négo façon Bruxelles,  mais elle est bonne: la voici.

Honda et KTM au Hall 5/1.

Suzuki, Kawasaki et Yamaha au Hall 5/2.

Husqvarna, Peugeot, Piaggio au Hall 6.

Ducati, Harley, Norton  et Triumph au Hall 8.

LES MOTOS DE LÉGENDE

On a déjà écrit ici les nombreuses animations prévues mais on rappelle que les grands constructeurs ont été invités à présenter leurs motos légendaires.

Et là il ya carrément de quoi chialer.

 En tous cas pour les romantiques de la moto.

Quelques exemples en photo.  

 

NORTON COMMANDO

Premiers émois, premier frisson, première chair de poule.

 

TRIUMPH BONNEVILLE

La découverte qu’une moto que l’on n’oubliera jamais, c’est aussi un bruit.

 

HONDA CB 750

La révolution absolue. Une nouvelle façon de vivre la moto. Fini le cambouis!

 

KAWASAKI H2

Un vrai missile. Le symbole des seventies quand on pense vitesse pure.

 

YAMAHA XT 500

Le monde nous appartient, enfin. le grand voyage à moto devient possible.

 

RUMI

 

Le Rumi, c’était le piège à filles absolu devant le lycée… On félicite notre interlocuteur de toutes ces bonnes idées. Une vraie Renaissance!

Thierry Hesse est très enthousiaste sur ce renouveau du Salon de Paris.

« Il y aura d’autres animations.  On pourra s’initier au pilotage de motos 125 (avec formateurs), prendre en main des scooters électriques… Harley Davidson amène son simulateur Jump Start ».

Nous sommes convaincus.

A vrai dire, nous l’étions déjà un peu avant cet entretien mais la conviction qui s’appuie sur de bonnes nouvelles, c’est encore mieux.

 Un conseil cependant.

Comme il n’y aura qu’un seul week end, essayez d’éviter le dimanche qui va être … une apothéose certes, mais aussi un peu l’Apocalypse, tellement il y aura de monde.

Rappel.

C’est Porte de Versailles au sud de Paris, Du mercredi 30 novembre au dimanche 4 décembre. Nocturne le jeudi et le vendredi jusqu’à 22 heures. Voilà, vous savez tout, vous serez donc inexcusables de ne pas y aller!

Jean Louis BERNARDELLI

PHOTOS:  Constructeur et Gilles GAIGNAULT – autonewsinfo

 

Salons Sport

About Author

jeanlouis