DAKAR 2012 – DAVID FRETIGNE ‘’ MA VICTOIRE, CE SERA D’ETRE PRESENT ‘’

 

Contraint de déclarer forfait pour le Dakar 2011 après un dramatique accident survenu lors du Rallye du Maroc deux mois avant le départ de Buenos-Aires, David Frétigné était sur le point de connaitre la même mésaventure cette année.

Victime d’une nouvelle chute lors du Rallye Dos Sertoes du Brésil en août dernier, le pilote BMW s’était sérieusement blessé à la tête et aux cervicales. Encore convalescent, il annonce qu’il participera bien au Dakar en janvier.

Accidenté donc  au mois d’août sur le Rallye Dos Sertoes au Brésil, David Frétigné confirme aujourd’hui que les récents tests médicaux qu’il a passés l’autorisent à envisager son retour sur le Dakar.

Et malgré une saison perturbée, il n’exclut pas de tenir sa place parmi les meilleurs.

« Je n’ai plus aucune douleur, et j’ai le feu vert pour m’entraîner tous les jours ».

Au lendemain de tests médicaux décisifs, le ton de David Frétigné n’a rien à voir avec celui d’un convalescent.

Trois mois après une chute qui lui a valu de lourdes blessures, le pilote Aveyronnais parle au passé de cet épisode qu’il a su analyser, et d’une guérison dont la rapidité a surpris tout son entourage, y compris ses médecins :

« Je ne m’étais jamais blessé de toute ma carrière, puis j’ai connu deux gros accidents en moins d’un an. Mais j’en connais les raisons. Il y avait un réel problème au niveau de la suspension arrière sur la moto, mais maintenant, Husqvarna a fait le nécessaire pour qu’elle soit beaucoup mieux équilibrée. Et pour ce qui est mon état physique, je suis resté deux mois inactifs, mais ensuite j’ai rapidement pu reprendre le sport. Je sais que j’ai pu progresser aussi vite car j’ai eu toute ma vie une hygiène de vie impeccable. Du coup je suis remonté sur la moto, et comme je n’ai pas ressenti de douleurs, l’appréhension est vite partie. »

Il n’en faut pas plus à Frétigné pour se concentrer sur l’avenir, et précisément sur l’échéance du Dakar, sur lequel il a dû faire l’impasse l’année dernière. Mais naturellement, les ambitions sont un peu plus mesurées que d’habitude pour le rendez-vous de janvier, qu’il a terminé en 5ème position en 2010 :

« J’arriverai entraîné, mais ce sera certainement un peu juste. Je vais devoir prendre la mesure du terrain. Mais ma victoire, ce sera déjà d’être présent, et dans de bonnes conditions. Pour ce qui est du titre après lequel je cours, je me donne moins de deux ans pour y arriver. Et je pense que ce sera avec cette moto ».

Quoiqu’il en soit, la présence de David fera plaisir à tous ses adversaires car David est un pilote attachant et apprécié

Gilles GAIGNAULT

Photos : Alain Rossignol

Sport

About Author

gilles