MOTOGP : SUZUKI STOPPE SA PRESENCE EN GP , DE PUNIET QUAND MÊME EN PISTE!

 

Randy de Puniet ne pilotera donc pas la Suzuki d’usine en MotoGP l’an prochain pour une triste raison.

La marque se retire des GP. Nous avions évoqué cette possibilité lors des essais que Randy avait effectué à Valence (photo ci-dessus) c’est maintenant officiel. Les mauvais résultats commerciaux de la firme et les dysfonctionnements économiques dus aux catastrophes naturelles récentes expliquent « officiellement » ce retrait.

 VRAIS ET FAUX SEMBLANTS…

Ce qui est sûr, c’est que les motos ne se vendent pas.

En France par exemple, il se disait dans les allées du Salon Moto Légende que Harley Davidson vend désormais plus de motos que Suzuki!

Par ailleurs, toute l’industrie japonaise a évidemment morflé lors du tsunami et autres (tristes) blagues jouées par la nature.

On constate effectivement des coupes dans les budgets des autres marques nippones mais le retrait pur et simple… ça sent le roussi!

Le manager de l’équipe Rizla Suzuki, Paul Denning, qui a encouragé la firme à continuer à courir en Moto-GP, a déclaré sur son  Twitter:

« C’est maintenant tristement officiel, Suzuki ne participera pas au MGP en 2012 ni en 2013″.

ALVARO BAUTISTA EN 2011

Suzuki a remporté sa dernière course de MotoGP en 2007 au GP de France. le pilote était alors l’Australien, Chris Vermeulen.

C’est une vraie belle page de l’histoire des sports mécaniques qui se tourne.

Suzuki a décroché six titres de Champion du monde dans la catéorie Reine, à l’époque, la catégorie 500.

Barry Sheene (1976, 1977), Marco Lucchinelli (1981), Franco Uncini (1982), Kevin Schwantz (1993) et Kenny Roberts Jr. (2000).

KEVIN LE DIEU

En 2011, Bautista avait terminé treizième du Championnat MotoGP. Il a signé cette année chez Gresini, où il remplace le malheureux Simoncelli. Suzuki dit revenir en 2014, avec une moto compétitive…

Il faut surtout comprendre que Suzuki attend de voir l’évolution des GP, avec l’arrivée des CRT.

Il ya d’ailleurs beaucoup de gens très influents qui regardent de près ce phénomène.

Un exemple… Aujourd’hui, Honda gagne beaucoup d’argent avec ses motos d’usine.

Elle les facture aux alentours de quatre millions d’euros… et ceci est un prix de base. On arrive fastoche à sept millions, la saison!

Ce qui explique le peu de motos engagées en MotoGP, cette année. 

 

CRT APRILIA EN ESSAIS

Supposons que la crise ne s’arrête pas,  que les constructeurs japonais continuent de se faire tailler des croupières commerciales par les motos européennes… On peut imaginer que les CRT puissent les intéresser! 

RANDY EN PISTE SUR DE… NOUVELLES PISTES

Eric Mahé est le manager de Randy de Puniet.

Je l’appelle.

Il me dit qu’il savait très bien que Suzuki arrêterait mais la séance d’essais de Valence a quand même servi à se rappeler au bon souvenir de tout le monde en montrant que Randy sait rouler..

Puis, de façon très diplomate, Eric va… plus exactement, ne va plus rien me dire…

 « Randy a aujourd’hui trois pistes sérieuses en vue, toutes très différentes les unes des autres . Je ne peux vraiment rien te dire, mais dans une des solutions, Randy courra dix huit épreuves, dans l’autre moins, avec une chance de rouler sur un proto. La troisième, elle existe mais je ne veux vraiment rien te dire aujourd’hui… »

Attention lecteur, nous entrons dans le domaine de l’une de mes citations favorites…

« Pour que le secret demeure, a dit un philosphe, nous tairons jusqu’au silence… »

Voilà à peu près dans quel état de perplexité m’a laissé le coup de fil à Éric Mahé.

Et je ne lui en veux pas, au contraire. Il fait son boulot et il le fait bien.

Reste plus qu’à chercher ailleurs.

On active le réseau… Et… on trouve des trucs.

La CRT est une première piste. On a parlé de ces motos « Claiming Rules Teams » qui ne pourront pas courir avec des moteurs d’usine.

LA CRT BQR

Et qui auront du coup de vrais avantages au règlement du MotoGP.

Il est évident, on a cité Honda ci-dessus, mais tout le monde a la même démarche, que les grosses marques japonaises ou autres étudient sérieusement le truc.

L’option où Randy courrait dix huit épreuves est PROBABLEMENT une CRT.

Superbike Planet, un de nos confrères, évoque même une CRT Aspar dont le châssis et le moteur seraient confiés à Aprilia. En revanche, dans ce cas d’espèce, Randy ne roule plus sur un proto.

 D’autres sources de notre réseau susurrent que Ducati cherche un pilote testeur et remplaçant de haut vol.

Les nouvelles règles de la Dorna autorisent pas mal de possibilités d’essai, et Ducati a terriblement besoin de pilotes testeurs de très haute qualité.

Pour l’instant, il y en a deux, Guareschi et Battaini, excellents d’ailleurs.

 Mais pas au point de devenir remplaçants, si Hayden ou Rossi, se blessent.

Ces deux infos non confirmées collent, sont cohérentes avec ce que nous a dit Éric. Mais aucune vérification n’est possible. L’info est donc donnée sous toute réserve, mais on le répète, c’est cohérent.

Voilà lecteur, c’est peut être dans ces conditions que l’on retrouvera De Puniet en piste.

L’important, c’est de rouler!

Jean Louis BERNARDELLI     
Photos : MOTOGP

Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis