SALON MOTO LEGENDE : LE TRESOR VIVANT !

Il y a un million de raisons d’aller visiter ce week end le salon Moto Légende au Parc Floral de Vincennes, au sud de Paris.

Des motos de rêve dans tous les coins, des passionnés par milliers, des retrouvailles, des souvenirs.

Nous avons retenu quelques  »musts absolus » dont une expo qu’il faut aller voir car il est possible que l’on ne la revoit  jamais! Pour fêter le cinquantième anniversaire de son arrivée dans les sports mécaniques, Yamaha a réuni, vingt trois motos légendaires de la marque.

Un vrai trésor. A ne rater sous aucun prétexte.

IL PLEUT DES TITRES MONDIAUX

Hubert Rigal,  l’ancien Champion, a prêté plusieurs motos de sa collection personnelle, pour monter ce stand unique au monde.

Il m’explique qu’il a fallu un mois pour trouver les autres pièces exposées, convaincre les propriétaires, organiser les transports…

 Mais… quel succès!

On reconnaît par exemple ci-dessus les motos Championnes du monde de Jean Louis Tournadre, le clermontois sacrè en 1982 et celle d’Olivier Jacque, couronné lui en 2000.

Hubert raconte…

 » Ces 23 motos couvrent la période allant de 1967 à la M1 de Lorenzo, Championne du Monde en 2010 en MotoGP. A propos de titres mondiaux. D’abord, il ya les trois 250 Championnes du monde de Sarron, Tournadre et Jacque.  La 125 YZ 623 C de Kent Andersson, titré en 1973. Tu verras à côté qu’à l’époque, on créait des 125 de GP à quatre cylindres! Je continue. La 250 RD05 de Read, quatre cylindres, titré en 1968. La 750 du titre de Pons en 1979. La 750 de Sarron, Vice Champion du Monde en 1977. La M1 de Valentino Rossi est aussi là.« 

LA M1 DE VALENTINO ROSSI
Et il enchaine :
 » On a encore la RA31A qui a été deux fois Championne du monde, avec Bill Ivy en 1967 et Phil Read en 1968. Cette année là, Read a été Champion du Monde dans deux cylindrées différentes! »
Au fait… Phil Read, le grand Phil, l’immense Read, maintes fois sacrés Champion du monde, a un stand. Il est là, il signe des tee-shirts, des casques, des tas de trucs…. Je sais, c’est inimaginable, mais c’est comme ça, le rêve existe, on l’a rencontré!
Hubert Rigal nous dit qu’en plus de ses motos, figurent sur le stand, des pièces provenant des collections personnelles de Jean Claude Olivier ainsi que celles de Thierry Brouwer, qui est chargé par l’usine Yamaha de faire tourner ces motos exceptionnelles, en les faisant piloter, en ouverture de GP par exemple, par des pilotes historiques de la marque.
Voilà.
On a cité une petite dizaine des diamants que l’on trouve sur ce stand.
Je le répète, vous ne pouvez pas rater ça, Moto Légende est ouvert samedi 19 et  dimanche 20 novembre. L’an dernier,  20 000 spectateurs y sont allés.
Cette année, avec cette expo unique au monde en plus, il va être difficile de circuler dans les allées! mais si vous ratez ça, vous le regretterez le reste de vos jours!

SOUVENIRS, SOUVENIRS…

RUMI FORMICHINO

Sortie du Lycée Marcellin Berthelot, à St Maur des Fossés, il y a un petit milliard d’années. En terminale, on a des bécanes…. enfin, des mob bleues.
Avec ça déjà, on se la pète comme si on montait les marches de Cannes…
Et puis…
Et puis, il y avait le beau gosse de la classe, évidemment le plus riche, qui passait comme un missile au guidon de son Rumi.
Rumi!
La Ferrari des lycéens!
Et auprès des gonzesses, ça marchait de folie.
C’est un 125 bicylindre deux temps magnifique.
Il existe aujourd’hui un club de proprios de Rumi. Beau stand d’ailleurs. Il ya  encore plus de 500 Rumi en France, dont 300 qui roulent.
Ce club a été fondé en 1976 et il fait en sorte que ses membres ne manquent jamais de pièces! Le petit Rumi, le Formichino, en état de marche, est trouvable entre 4500 et 7000 euros.
Et puis il ya le sport…

 C’est celui-là qui nous damnait le pion au lycée.

Double carbu s’il vous plaît!

Et, c’est ce qui le faisait préférer à la Vespa, il avait quatre vitesses!

Et puis, ce dont tout le monde se souvient, quand on évoque le Rumi, c’est son bruit.

C’est bien ce que je disais. Cette bécane était la Ferrari des lycéens!

RUMI CLUB DE FRANCE. micheline-douay@wanadoo.fr. L’adresse du club est à Chalaux le Pont, 58140 Lormes. Tel. 03 86 22 61 03

 DEVENIR UN HOMME DE SAVOIR…

Un bouquin vous permet de devenir un véritable Pic de la Mirandole de l’histoire de Ducati.

 C’est qui Pic?

Un italien, un des plus grands savants du XVème siècle et j’ai trouvé que dans un salon aussi historique et légendaire, c’était une belle référence…

Marc Poels a écrit l’Histoire de Ducati, en deux tomes, bouquin phénoménal qui vous permettra de devenir incollable sur une marque qui, à l’instar de toutes les européennes de caractère et de qualité, fait en ce moment un véritable carton commercial.

C’est édité chez Terre-Mars et ça vaut 50 euros.

Pour devenir expert, c’est donné!

 Il existe aussi un magazine édité par la même boîte, qui s’appelle évidemment « Desmo ».

On trouve tout ça sur desmomagazine.fr

Voilà, autonewsinfo vient de vous donner le secret de l’initiation.

Merci qui ????

 SCRAMBLE! SCRAMBLE!

 On reste dans l’histoire….

Scramble, c’était, sur les aéroports de fortune du sud de l’Angleterre, pendant la deuxième guerre mondiale, le signal d’alerte et d’envol….

Et pour ce qui est de rêves qui décollent, cette moto, anglaise of course,  se pose là!

Elle arrache!

C’est une Triumph Scrambler, un type de moto qui me rend fou d’amour.

Ici encore, comme pour Ducati, on comprend pourquoi une marque aussi typée marche aussi bien, se vend comme des petits pains.

Eric Pecorado, son directeur marketing France, me dit que

«   On n’achète plus une moto, on achète un objet qui vous valorise. Un bel objet. Par ailleurs, les services en concession sont devenus des modèles du genre. Et contrairement à certaines marques (suivez mon regard…) la revente est facile et la moto perd peu de sa valeur’.

Voilà donc pourquoi aujourd’hui, des marques carrément chères comme Harley, Triumph, Ducati, BMW sont devenues des locomotives commerciales! L’homme du marketing aura encore le temps de me glisser que finalement, ses Triumph ne sont pas beaucoup plus chères que les japonaises…

HONDA CHALLENGE REVIVAL

 

 En 1976, est né le Challenge 125Honda.

Dont le premier vainqueur a été l’actuel président de la FFM, Jacques Bolle! Dont la moto, en photo ci-dessus, entièrement restaurée, trône fièrement sur le stand de l’association qui relance ce challenge.

C’est une preuve de plus que le Classic devient un sport de masse.

Et tant mieux, car à cette époque où ce que l’on appelle « réforme » est en fait un retour en arrière, le vrai retour en arrière, celui du Classic, devient un paradis…. Comme quoi les motards sont beaucoup plus forts que les hommes politiques mais ce n’est pas nouveau!

En attendant, courez y vite … au paradis. c’est ouvert ce samedi et demain dimanche.

Jean Louis Bernardelli

Photos : Jean Pierre Boulmé.

Moto - Historique Salons

About Author

jeanlouis