SHELBY GT500 2013 : LA MUSTANG LA PLUS PUISSANTE DE TOUS LES TEMPS !!!

 

 

Dévoilée au Salon de Los Angeles, la toute nouvelle Ford Shelby GT500, reçoit un bloc à compresseur de 5,8 litres de cylindrée.

Fort de 650 ch. il est le V8 le plus puissant de la production et fait assurément de cette Mustang, la plus performante de tous les temps !!!

Cette nouvelle Shelby GT500 se distingue par ses modifications de carrosserie adaptées à ses performances exceptionnelles et à une vitesse de pointe supérieure à 320 km/h.

Ford présente également à Los Angeles la nouvelle ligne de la Mustang et ses nouvelles technologies, disponibles à partir du printemps 2012.

La Boss 302 rend un hommage en couleur à la première de sa lignée, conçue pour concourir sur le championnat Trans-Am de 1970.

La plus performante des Mustang, la fameuse Shelby GT500, repousse encore les limites de la puissance grâce à un nouveau V8 compressé de 650 ch. capable de la propulser au-delà de 320 km/h.

Ce nouveau moteur 5,8 litres en aluminium développe 650 ch et plus de 800 Nm de couple (600 lb-ft). Il s’agit tout simplement du V8 de série le plus puissant du monde. Presque chacune des pièces qui le composent a été optimisée pour fournir plus de puissance. Il bénéficie donc d’un nouveau compresseur, d’un nouvel ensemble bloc-cylindres et culasse mieux refroidi, d’un arbre à cames au profil modifié, d’un nouvel arbre de transmission en carbone, d’un embrayage, d’une boîte et d’un essieu arrière modernisés.

A la fois plus gros et plus efficace pour mieux alimenter en air le moteur, le compresseur est l’élément essentiel qui permet d’atteindre ces 650 ch. Ce nouveau compresseur de type TVS 2300, d’un volume de 2,3 litres, présente une conception unique, adaptée à ce V8 5.8. Il est associé à un échangeur air-air plus efficace, avec notamment un volume augmenté de 36 %.

Une transmission à la hauteur de ces performances exceptionnelles

Pour supporter un couple si élevé et exploiter pleinement l’énorme puissance du moteur, la boîte à six vitesse de cette Shelby GT500 a été presque entièrement revue. Le rapport final a été fixé à 3,31:1, tandis que tous les rapports de vitesse, à l’exception de la quatrième, ont été modifiés en vue d’améliorer les performances tout en préservant la consommation. L’embrayage à double disque a lui aussi été renforcé pour transmettre plus de couple et supporter des régimes de rotation plus élevés.

La Shelby GT500 bénéficie de plusieurs autres équipements et améliorations :

Le différentiel Torsen à glissement limité fait partie du Pack Performance optionnel. Il permet à l’essieu arrière de transmettre un maximum de couple tout en préservant la motricité, en particulier sur circuit.

Le contrôle de départ arrêté  (launch control) permet au conducteur de choisir le régime moteur optimal, en fonction de la température des pneus et de l’adhérence, pour obtenir la meilleure accélération possible au démarrage. Ce système développé par SVT (Special Vehicle Team) est le seul du genre à associer la gestion du moteur et de la motricité.

Les freins Brembo sont équipés de plaquettes plus agressives, d’étriers à six pistons à l’avant, ainsi que de disques surdimensionnés pour mieux évacuer la chaleur et préserver leurs performances en toutes circonstances, notamment sur circuit.

Une aérodynamique et des liaisons au sol adaptées

 

Compte tenu de la vitesse maximale de cette Shelby GT500 – plus de 320 km/h – un gros travail sur la carrosserie a été nécessaire pour générer un appui aérodynamique aux allures les plus élevées, tout en améliorant le refroidissement, sans pénaliser la résistance à l’avancement. Les modifications apportées au bouclier avant et aux ailerons optimisent la charge aérodynamique sur le train avant, au profit de la tenue de route et de la précision de conduite à haute vitesse. A 250 km/h, l’appui est ainsi 33 % plus élevé que sur la Mustang 2011.

L’ensemble des liaisons au sol a bien entendu fait l’objet d’une remise à niveau, y compris le contrôle de stabilité AdvanceTrac et les réglages de l’assistance de direction. Le système AdvanceTrac combine un contrôle électronique de la motricité et de la stabilité, qui peuvent tous deux être neutralisés dans certaines situations de conduite, notamment sur circuit, laissant au conducteur toute liberté d’exprimer ses talents de pilotage. Entre cette désactivation et le fonctionnement normal du système au quotidien, plusieurs réglages intermédiaires sont disponibles qui repoussent les interventions du système sans les supprimer.

Jamal Hameedi, ingénieur en chef du département SVT, explique :

« Pour cette Shelby GT500, nous avons adopté une approche différente, afin que les conducteurs puissent choisir eux-même tous leurs réglages, sans qu’un ordinateur le fasse à leur place. Presque tous les systèmes qui influent sur la conduite peuvent être paramétrés selon la situation, y compris la suspension électronique Bilstein, le contrôle de départ arrêté, l’AdvanceTrac et l’assistance de direction. »

La Shelby GT500 « millésime 2013 » propose deux nouveaux jeux de jantes en aluminium forgé. Toutes reçoivent des jantes de 19 pouces à l’avant et 20 pouces à l’arrière, chaussées de pneus Goodyear Eagle® F1 SuperCar G: 2.

Deux packs d’options pour exploiter à fond toute la puissance

Pour les clients qui souhaitent profiter de leur Shelby GT500 sur circuit, Ford propose deux nouveaux packs d’options. Le Pack Performance inclut un différentiel Torsen à glissement limité ainsi que les amortisseurs électroniques Bilstein, réglables depuis le tableau de bord grâce à un simple bouton. Le mode « normal » préserve le confort sur mauvaise route, tandis que le mode « sport » limite les mouvements de caisse en virage et au freinage pour favoriser l’agilité et la réactivité sur circuit.

Le Pack Circuit (Track Package) va encore au-delà dans la performance. Au contenu du Pack Performance, il ajoute des refroidisseurs supplémentaires pour l’huile moteur, pour le différentiel arrière et pour la transmission. De quoi profiter longtemps et sans limites des performances exceptionnelles de cette Mustang Shelby GT500.

Retouches de style et nouvelles technologies pour la Mustang « millésime 2013 »

Au printemps 2012, Ford lancera une nouvelle Mustang à la calandre plus proéminente, dotée de feux à LED et d’un capot redessiné. Les feux arrière, habillés de verre fumé et cerclés d’une bande de LED, sont reliés par un bandeau noir. A l’avant, deux barres de LED soulignent désormais les projecteurs. Sur les côtés, les bas de caisse couleur carrosserie confèrent à cette Mustang une allure plus haut de gamme.

Darrel Behmer, le chef du design de la Mustang, précise :

« Le style de cette nouvelle Mustang reste très fidèle à son héritage, mais se tourne vers l’avenir en affichant une allure plus moderne et plus puissante »  

Outre les nouvelles jantes et les nouvelles teintes de carrosserie, cette Mustang présente un clin d’œil amusant : les rétroviseurs extérieurs projettent au sol une image du Mustang à chaque fois que les portes sont déverrouillées.

A l’intérieur, les sièges Recaro des GT500 et Boss 302, en tissu ou en cuir, sont désormais disponibles en option sur toute la gamme

Plus de puissance pour le V8 5.0 et boîte SelectShift

Les Mustang à moteur V8 5.0 profitent de l’expérience acquise avec la Boss 302 pour offrir maintenant 420 ch. Les modèles à boîte automatique disposeront d’une sélection manuelle des rapports SelectShift par l’intermédiaire d’un bouton implanté sur le côté du levier.

Disponible sur la Mustang GT à boîte manuelle, le Pack Circuit (Track Package) permet d’exploiter tout son potentiel grâce au rapport de pont arrière de 3.73, à un refroidissement optimisé, à des freins plus puissants et au différentiel Torsen emprunté à la Boss 302.

La Boss 302 électrise les regards

Motorisée par le fameux V8 Boss de 444 ch et dotée de toutes les caractéristiques d’une vraie sportive taillée pour le circuit, la Boss 302 « millésime 2013 » va en mettre plein les yeux. Ses bandes latérales réfléchissantes en forme de crosse de hockey évoquent celles de son ancêtre de 1970. Et la peinture Yellow School Bus disponible sur les modèles Boss 302 et Laguna Seca rend hommage à la Mustang du championnat Trans-Am de 1970, préparée par Bud Moore et pilotée par Parnelli Jones.

Dave Pericak, ingénieur en chef de la Mustang, conclut :

 « L’an dernier, nous avons démontré que la Boss 302 avait t « Tout ce que nous avons apporté pour ce millésime 2013 est en lien direct avec notre héritage de 1970. Les bandes réfléchissantes en forme de crosse de hockey s’adressent en particulier aux fans de Mustang les plus passionnés, »  out ce qu’il faut en matière de performances. Cette année, nous nous concentrons sur son allure et sur ses racines historiques. »

Les nouvelles technologies au service de la performance

Les nouvelles Mustang équipées de la boîte manuelle bénéficieront de l’aide au démarrage en côte, qui serre les freins pour empêcher de reculer involontairement.

Implanté juste sous les yeux du conducteur, entre le compte-tours et le tachymètre, l’écran couleur 4,2 pouces de l’ordinateur de bord proposera une nouvelle fonctionnalité en plus des informations habituelles de consommation ou de performances. Accessible par l’intermédiaire de touches sur le volant, l’application circuit (Track Apps) y affichera toutes les valeurs d’accélérations, latérales et longitudinales, mais aussi les temps chronométrés et même un compte-à-rebours de départ, à la fois sous forme de données chiffrées et de graphiques.

Christian COLINET

Photos : Contructeur

Sport

About Author

gilles