SIMON GACHET SACRE VOLANT EUFORMULA 2011

 

 

A sa descente de la monoplace, avec laquelle il vient de triompher dans l’ultime duel, qui l’opposait à Victor Sendin, Simon Gachet, le nouveau VOLANT EUROFORMULA 2011, est chaudement félicité par celui qui l’a précédé ici-même l’an dernier, le VOLANT EURFORMULA 2010, Paul-Loup Chatin.

En effet, à l’issu des cinq tours chronométrés du premier passage, le jury que présidait le très chevronné Jean Pierre Jaussaud et composé d’Yvon Léon (Secrétaire général de la FIA depuis 30 ans), Jean Luc Taillade, l’un des tous meilleurs spécialistes Français des formules de promotion depuis des lustres et journaliste à Auto Hebdo et votre serviteur, fondateur du site autonewsinfo, sans oublier Joël de Miguel, l’inamovible moniteur-chef de l’école automobile du circuit de La Châtre, le jury donc avait, vu l’écart minime séparant et Gachet et Sendin, décidé de les faire repasser.

Et de leur faire boucler, une nouvelle petite série mais de trois tours chronos, seulement au lieu des six dont cinq retenus.

Et c’est donc Simon Gachet, né le 14 octobre 1993 et dauphinois comme beaucoup d’immenses champions automobiles (Arnoux-Streiff-Panis-Balas-Saby-Policand-Vautier) qui s’est pour ce second run, montré le plus rapide, tournant à chacun de ses trois tours, deux dixièmes plus vite que son ultime adversaire.

Gachet signant successivement 36’’563, 36’’390 et enfin 36’’346, soit 1’49’’299 pour ses trois tours avec une moyenne de 36’’433

De son côté, son adversaire, réalisait pour sa part et dans l’ordre, 36’’791 puis 36’’586 et enfin 36’’578. Ce qui donnait un temps total de 1’49’’955 et une moyenne de 36’’652 !

Le résultat était clair, net, sans bavures, ni discussion possible.

Simon Gachet était déclaré VOLANT EUROFORMULA 2011

Sendin n’avait pas démérité, loin de là mais Victor a trouvé sur sa route, un élève un tantinet un poil plus vite.

D’ailleurs comme le faisait justement remarquer le grand spécialiste de cette discipline que sont les Formules de promotion, ‘’ le pape ‘’ de la Formule Renault depuis …tant d’années, j’ai nommé l’ami Jean Luc Taillade, le style des deux super finalistes était ‘’ curieusement totalement opposé ‘’

A l’instar du duo, Hamilton-Button ou plus loin dans l’histoire, du tandem Prost-Senna !

Le style de Victor Sendin nous semblant plus académique que celui de Simon Gachet mais hélas pour lui, un poil plus lent aussi…

C’est donc la raison pour laquelle, Simon Gachet a été sacré et nommé Vainqueur du VOLANT EUROFORMULA 2011 du circuit de La Châtre

Après avoir satisfait aux photos puis reçu ses diverses récompenses dont un chèque de 60.000 €, une tenue complête offerte par l’équipementier P1 pour sa saison 2012  et aussi une très belle montre de valeur de l’horloger Ralph Tech, Simon rejoignait les journalistes pour nous raconter un peu sa jeune histoire d’apprenti-pilote

Et immédiatement de nous préciser :

‘’ J’étais venu en milieu de semaine pour disputer la demi-finale – onze élèves – avec l’idée d’accéder à la finale – les cinq meilleurs – et par conséquent, j’espérai franchement en être ce jeudi. Après être sorti meilleur chrono (36’’252) de la demi-finale, je me suis alors dit ‘j’ai une chance ‘ roules à ton maxi’’

Et Simon de préciser :

‘’ Mon roulage m’a semblé bon mais en apprenant qu’il me fallait retourner face à Victor cela m’a à la fois fait plaisir mais cette annonce m’a sincèrement remis un peu la pression. Franchement, je craignais d’être moins bon que lors de mon 1er passage  et donc de perdre’’

Comme il s’était montré très, très légèrement le plus rapide, le jury avait décidé de le faire partir le 1er

‘’ Cela m’a à nouveau un peu remis de la pression de l’apprendre mais une fois installé dans le baquet, je me suis re-concentré. Avec comme objectif de ne commettre aucune faute tout en roulant vite, de me montrer régulier tout en me montrant bien appliqué. Revenu au stand, j’étais assez serein, satisfait de cette seconde prestation’’

 

Et Simon de lâcher :

‘’ En voyant Victor s’installer à son tour derrière le volant, je me suis simplement fait la réflexion  ‘ pourvu qu’il fasse moins bien’ et c’est ce qui s’est passé ‘’

Simon nous confie alors son but immédiat :

‘’ J’espère vraiment faire carrière en sport auto  de préférence en monoplace, si je parviens à rassembler les budgets indispensables’’

Et il nous rappelle comment lui  est venue cette passion naissante :

‘’ En 2009, je ne connaissais rien de la course. Je n’avais d’ailleurs  jamais roulé en kart. J’ai commencé à bouquiner des magazines autos. Et puis mon père  – entrepreneur BTP à Champiers en Isèrem’a inscrit au circuit du Laquais, à l’école Formula Motorsport de Jean Claude Estre. J’ai découvert le pilotage en circuit et en monoplace cette même année. Cette saison, j’ai débuté en course dans le Championnat VdeV, en Formule Renault. Il y avait trois manches à chacune des six courses et j’en ai reporté six et aussi le Championnat.’’

 

 

 

Et Simon d’ajouter :

‘’Au cours de l’été, je me suis inscrit au VOLANT EUROFORMULA et là, je le gagne.’’

Nico Navarro qui le coach en compagnie de Jean Claude Estre, va le diriger en 2012 vers l’Autosport Academy et la F4.

Cet hiver, le nouveau VOLANT EUROFORMULA, va poursuivre ses études car il était jusqu’alors étudiant à Chambéry pour tenter de devenir … géomètre !

LAURENT FRADON- JOEL DE MIGUEL- JEAN PIERRE JAUSSAUD

Ce jeudi 10 novembre 2011, vas savoir si l’école EUROFORMULA,  que dirige Laurent Fradon, sur le circuit Berrichon de La Châtre, n’a pas chamboulé son avenir et modifié son destin …

Au vu de ses prestations, nous pouvons en tout cas affirmer et certifier que le jeune garçon a déjà, un bon p’tit coup de cerceau et qu’il soutient parfaitement la tension et la pression.

Des éléments indispensables pour qui veut faire carrière en sports mécaniques

Gilles GAIGNAULT

Photo : Claude Roze

LES FINALISTES ET LE VOLANT 2010

EuroFormula

About Author

gilles