ILMC : VICTOIRE ET DOUBLE DES 908 PEUGEOT AUX SIX HEURES DE ZHUHAI

 

Victoire et doublé des 908 Peugeot aux Six Heures de Zhuhai en Chine, dernier rendez-vous de la saison 2011 en endurance.

La victoire revient à la 908 numéro 7 du duo Anthony Davidson-Sébastien Bourdais parti en pôle et qui devance la voiture- sœur, la numéro 8 du tandem Franck Montagny- Stéphane Sarrazin qui termine à 38 »6.

Le podium est complété à 1 tour par l’Audi numéro 1, confiée à la paire Timo Bernhard-Marcel Fassler, seule voiture de la firme d’Ingolstadt à finir après l’abandon de la numéro 2 (Tom Kristensen-Allan McNish) sur ennuis électriques.

6ème succès en 7 courses cette saison pour les lionnes !

Cette année, hormis les 24 Heures du Mans, les 908 auront remportées toutes les courses en endurance.

Au Mans, elles s’étaient classées néanmoins 2, 3 et 4 ! Laissant la victoire à  Audi pour … 13 petites secondes.

La septième et dernière manche de l’ILMC (Intercontinental Le Mans Cup) s’est achevée sur deux doublés, l’un signé Peugeot, grand vainqueur des 6 Heures de Zhuhai et l’autre de BMW en LM GTE Pro.

Mais cette performance des voitures allemandes n’empêchent pas Ferrari de conserver sa couronne constructeurs en LM GTE Pro.

Les titres en LMP1 étant joués avant ces 6 Heures de Zhuhai, les deux grands animateurs de la catégorie, Audi et Peugeot se sont lancés dans une sévère empoignade pour la beauté du sport et le prestige d’une victoire lors de l’unique course de la série disputée en Chine, plus grand marché automobile mondial.

 

Partant de la pole position, Sébastien Bourdais était le premier leader de l’épreuve, chassé par les deux Audi dès le premier virage. La doublette allemande parvenait à déborder le Français peu après la première demi-heure de course à la faveur d’un trafic intense.

Mais c’était un feu de paille car lors de la deuxième valse des ravitaillements, Peugeot reprenait le commandement.

De plus, l’Audi n°2 était ralentie par des problèmes techniques suite à une collision avec la Lola-Toyota du Rebellion Racing, incident de course qui endommageait le faisceau électrique de la R18 contrainte finalement, au 139e tour, à l’abandon.

L’Audi de Fässler-Bernhard étant incapable de suivre le rythme des 908, elle laissait le champ libre aux deux voitures françaises.

 

Sébastien Bourdais et Anthony Davidson remportent finalement ces 6 Heures de Zhuhai.

Le bilan de cette paire redoutable en cette saison 2011 est flatteur avec trois victoires chacun dont deux acquises en commun.

Quant à l’équipe Peugeot, déjà assuré des titres constructeurs et équipes en LMP1 depuis la course précédente, ce succès chinois est le sixième de l’année sur sept possibles.

Derrière l’Audi de Fässler-Bernhard, troisième, la quatrième place- et le rang envié de première machine essence – revient à la Lola Toyota Rebellion de la paire Prost – Jani devant la OAK-Pescarolo du trio Pla-Prémat-Nicolet au terme d’une belle bataille.

Domination identique à celle de Peugeot lors de la course pour BMW en LM GTE Pro. La marque allemande s’est jouée sans mal des Ferrari 458 Italia.

Celle des redoutables Fisichella-Bruni était fortement attardée par des soucis de porte-moyeu. Quant à celle de l’écurie Luxury de l’équipage, Beltoise-Farnbacher-Firman , elle était contrainte à l’abandon

Il restait malgré tout une autre voiture du Cheval Cabré, pilotée par Makowiecki-Ortelli, troisième, pour inscrire les points nécessaires au constructeur transalpin pour conserver la couronne des constructeurs en Grand Tourisme acquise en 2010.

Les hommes de BMW terminent la saison comme ils l’avaient débutés, par un doublé. Il s’agit de la deuxième victoire en GTE Pro du constructeur de Munich cette saison, après celle décrochée à Sebring.

Mais le retard accumulé sur la Suderia AF Corse était aussi trop conséquent et l’équipe de pointe de Ferrari gagne la couronne des écuries en GTE Pro.

En catégorie LMP2, victoire sans coup férir pour les hommes de l’écurie Berrichonne Signature de Philippe Sinault, le trio Mailleux-Ordonez-Vernay au volant de leur Oreca 03-Nissan.

Leur équipe, Signatech Nissan, déjà assurée du titre LMP2 écuries, conforte ainsi son avance au classement ILMC.

Porsche, grâce à Lietz-Roda-Ried, s’impose en LM GTE Am, cet équipage signant son premier succès de la saison.

Même si le titre LM GTE Am écuries avait déjà était décroché par Larbre Compétition, au terme de l’épreuve du Petit Le Mans le 1er octobre dernier, la Corvette de cette équipe, pilotée par Bornhauser, Canal et Beretta se classe deuxième de l’épreuve chinoise, perturbée par des soucis de boîte de vitesses.

Après deux ans d’existence, l’Intercontinental Le Mans Cup tirait ce week-end sa révérence au terme de ces 6 Heures de Zhuhaï.

Cette série, lancée en 2010 par l’Automobile Club de l’Ouest, laisse désormais la place au Championnat du Monde d’Endurance de la FIA en partenariat avec l’ACO.

Huit épreuves sont au programme du calendrier 2012, la première étant les 12 Heures de Sebring (Floride, États-Unis), programmée le 17 mars prochain.

 Gilles GAIGNAULT

Photos : Teams et Julie Sueur

 LE CLASSEMENT FINAL

1 – Bourdais-Davidson (Peugeot 908) 249 tours en 6h01’24″879

2 – Sarrazin-Montagny (Peugeot 908) à  38″651

3 – Behrnard-Fassler (Audi R18)  à 1 tour

4 – Jani-Prost (Lola B10/60 Toyota Rebellion) à 7 tours

5 – Nicolet-Premat-Pla (Pescarolo Judd OAK) à 9 tours

6 – Mucke-Meyrick-Primat (Lola Aston Martin AMR) à 10 tours

7 – Lahaye-Moreau-Ragues (Pescarolo Judd OAK) à 11 tours

8 – Mailleux-Ordonez-Vernay (Oreca 03-Nissan Signatech) à 21 tours

9 – Farfus-Muller (BMW M3 Schnitzer) à 28 tours

10 – Priaulx-Alzen (BMW M3 Schnitzer) à 29 tours

11 – Ortelli-Makowiecki (Ferrari 458 Luxury) à 31 tours

12 – Lietz-Ried-Roda (Porsche 997 Proton) à 32 tours

13 – Beretta-Bornhauser-Canal (Corvette ZR1 Larbre) à 33 tours

14 – Krohn-Rugolo-Jonsson (Ferrari 430 Krohn) à 34 tours

15 – Mullen-Ehret-Wills (Ferrari 430 CRS) à 34 tours

16 – Da Rocha-Lafargue (Pescarolo Judd OAK) à 36 tours

17 – Chen-Shanqi (Oreca FLM09 PTRS) à 36 tours

18 – Mortara-O’Young-Imperatori (Audi R8 Audi China) à 39 tours

19 – Gruber-Lee-Tak Mak (Audi R8 Race Experience) à 46 tours

20 – Goethe-Giroix (Aston Martin Vantage Gulf Team) à 51 tours

21 – Rich-Rasmussen-Singerland (Lotus Evora Jetalliance) à 55 tours

22 – Naoki-Shogo (Courage Nissan Tokai) à 62 tours

23 – Bruni-Fisichella (Ferrari 458 AF Corse) à 63 tours

 

MEILLEUR TOUR : Bourdais-Davidson, en 1’23″177

 

ABANDONS

169ème tour : Tsuzuki-Kim-Van Dam

163ème tour : Rossiter-Mowlem-Heinemeier

139ème tour : Kristensen-McNish

110ème tour : Beltoise-Farnbacher-Firman

73ème  tour : Cheng-Arnold-Hakkinen

22ème tour  : Cioci-Ma

Vainqueurs ILMC par catégorie

LMP1 : 1. Bourdais-Davidson (France-GB), Peugeot 908, 249 tours

LMP2 : 1. Mailleux-Ordonez-Vernay (France-Espagne-France), Oreca 03-Nissan, 228 tours.

LMGTE Pro : 1. Farfus-Müller (Brésil-Allemagne), BMW M3 : 221 tours.

LMGTE Am : 1. Lietz-Roda-Ried (Autriche-Italie-Allemagne), Porsche 911 RSR 997 : 217 tours.

 

Pole position 2011 : Davidson (GB), Peugeot 908, en 1’21’’769 (moy. : 189,30 km/h)

 

Meilleur tour en course : Bourdais (France), Peugeot 908, en 1’23’’177 (moy. : 186,10 km/h)

 

CHAMPIONNAT ILMC 2011

 

Champions 2011

 

Constructeurs

 

LM P1 : Peugeot.

LM GTE : Ferrari.

 

Ecuries

 

LM P1 : Peugeot Sport.

LM P2 : Signatech Nissan.

LM GTE Pro : AF Corse.

LM GTE Am : Larbre Compétition.

 

Classements

 

Constructeurs

 

LM P1 : 1. Peugeot, 211pts – 2. Audi, 119pts

LM GTE : 1. Ferrari, 171pts – 2. BMW, 152pts – 3. Porsche, 114pts

 

Ecuries

 

LM P1 : 1. Peugeot Sport Total, 113pts – 2. Audi Sport Team Joest, 85pts – 3. Rebellion Racing, 50pts

LM P2 : 1. Signatech Nissan, 95pts – 2. OAK Racing, 63pts – 3. Level 5 Motorsports, 57pts

LM GTE Pro: 1. AF Corse, 108 pts –  2. BMW Motorsport, 101pts – 3. Luxury Racing, 38pts

LM GTE Am : 1. Larbre Compétition, 93 pts – 2. Krohn Racing, 62pts – 3 AF Corse, 52pts

ILMC Sport

About Author

gilles