WRC. LE DUO LOEB-ELENA EN QUÊTE D’UN … HUITIÈME TITRE MONDIAL EN GB

 

Détenteurs de tous les records en Championnat du Monde des Rallyes FIA, la paire Sébastien Loeb et Daniel Elena font désormais face à un nouveau défi.

L’équipage de la DS3 Citroën se présente au départ du Rallye de Grande-Bretagne qui sera donné ce jeudi à Cardiff au Pays de Galles, avec l’ambition de conquérir une huitième couronne, ce qui constituerait une performance unique au monde en sport automobile et ce toutes disciplines confondues !!!

Sur la seconde DS3 WRC officielle, l’autre tandem composé de l’autre Seb, Sébastien Ogier épaulé par Julien Ingrassia, aura lui pour ambition de terminer sa saison 2011 en beauté.

Lancé au mois de février sur les chemins gelés de Suède, le Championnat du Monde des Rallyes WRC s’achèvera donc dans les forêts du Pays de Galles.

Froid, pluie et boue, constituent le menu de cette ultime manche dénommée’’ Wales Rally GB’’, qui inaugurera un parcours largement remanié par rapport aux éditions précédentes.

Le départ sera donné dès jeudi de Llandudno, au nord du pays. Les spéciales seront ensuite concentrées autour de la minuscule ville de Builth Wells.

Les voitures ne rentreront en effet à Cardiff que pour le parc fermé et le podium final.

Après avoir conquis un septième titre de Champion du Monde ‘Constructeurs’ lors du Rallye d’Espagne, l’équipe Citroën aborde cette dernière manche soudée derrière l’équipage Sébastien Loeb – Daniel Elena.

Victorieux à cinq reprises cette saison (Mexique, Sardaigne, Argentine, Finlande et Espagne), les septuples Champions du Monde, viseront une huitième couronne consécutive.

Sébastien Loeb raconte :

« Le scénario est similaire à celui de 2009. Nous avions pris le départ du Rallye de Grande-Bretagne au coude à coude avec Mikko Hirvonen et celui qui devançait l’autre à l’arrivée était Champion du Monde »

Et le pilote Alsacien poursuit :

« C’est forcément moins stressant de jouer un titre quand il ne s’agit pas de la dernière épreuve. On se dit qu’en cas de problème, il reste d’autres ‘balles de match’. Cette fois, ce sera ‘maintenant ou jamais’. Il faudra faire abstraction de la pression supplémentaire engendrée par cet enjeu. »

Au classement du Championnat du Monde ‘Pilotes’, Sébastien Loeb compte avant de s’élancer sur les routes et pistes défoncées du Pays de Galles, huit points d’avance sur Mikko Hirvonen :

Seb Loeb explique :

« Avec sept points d’écart entre la victoire et la deuxième place, plus trois points pour le meilleur temps de la Power Stage, la situation n’a rien de confortable »

Et il s’empresse d’ajouter :

« Mon objectif ne sera pas de gagner à tout prix. Il ne me dérangerait pas qu’Ogier, Solberg ou Latvala fassent la course en tête… dès lors que je suis devant Hirvonen. C’est simple : si je le devance, je remporte le titre. »

Comme Sébastien Loeb, Sébastien Ogier est monté également lui aussi à cinq reprises sur la plus haute marche du podium cette saison (Portugal, Jordanie, Grèce, Allemagne et France).

Désormais écarté de la lutte pour le titre mondial après son abandon sur les routes du Rallye de Catalogne en Espagne, le pilote de la DS3 WRC arborant le n°2, est assuré de terminer sur le podium du Championnat du Monde 2011 :

« Je suis heureux de retrouver cette épreuve, même si je n’y ai pas que des bons souvenirs ! Comme le titre ‘Constructeurs’ est déjà joué, je pourrai rouler sans pression quant aux points à marquer pour l’équipe. Terminer sur le podium serait déjà un bon résultat pour moi. Pour le Championnat du Monde ‘Pilotes’, Seb veut être maître de son destin en devançant Mikko. Mais si les circonstances l’exigent, il est évident que je ferai tout pour l’aider à remporter le titre. »

 

Quant au boss, Olivier Quesnel, Directeur de Citroën Racing, lui il rappelle :

« Le Rallye d’Espagne nous a permis d’atteindre un premier objectif, avec le septième titre mondial de Citroën. C’est une grande fierté pour la Marque. En Grande-Bretagne, nous sommes face à un nouveau défi. Ce ne sera pas facile, car Mikko Hirvonen est particulièrement rapide sur ce terrain. Nous aborderons l’épreuve avec calme, détermination, sérénité et humilité. L’équipage Loeb-Elena n’est jamais aussi fort que dans ces moments de pression extrême. »

Pour mémoire, il n’est pas inutile de rappeler que le duo Loeb-Elena s’est imposé ces trois dernières années dans ce Rallye de Grande Bretagne !

Un tout p’tit avantage psychologique mais un avantage tout de même …

Gilles GAIGNAULT

Photos : Jo Lillini

Sport WRC

About Author

gilles