MOTOGP A VALENCE: PREMIERS ESSAIS PLUTOT FAVORABLES AHONDA

DANI PEDROSA

A peine le dernier GP terminé, les motos de l’année 2012 ont déjà pris la piste.

On l’a dit dans ces colonnes il ya quelques jours, les règles changent. En MotoGP, c’est l’arrivée des 1000 cc, mais pas pour tout le monde, Susuki reste pour l’instant en 800 cc, et les CRT (Claiming Rule Teams) roulent pour la première fois.

Bilan, les Honda sont devant, certes, mais outre que Lorenzo, blessé, n’a pas participé à ces essais, les Yamaha  tant officielles que compé-clients, celles de Tech3 donc, ne sont pas loin.

PEDROSA POUR 160 MILLIÈMES…

L’année dernière à la même période, la Honda s’était révélée infiniment supérieure à ses ennemies Yamaha, et Stoner avait été magistral, lui.

Ce qui nous avait permis de prédire, avec un peu de nez aussi, son titre 2011. Rien de cela cette année.

Certes, les Honda sont devant, et Pedrosa est le plus rapide… 161 millièmes devant Stoner.

Dani est un super bon, il a été blessé cette année et n’a donc jamais été en mesure d’aller titiller Stoner, en tous cas au classement général.

Du coup, il a la bave aux lèvres. Cela dit lecteur. Regarde bien la photo ci-dessous.

COUP DE STONER!

CASEY STONER

Stoner est aux alentours de 200 km/h, en dérive de l’arrière, il remet (quand même!) du gaz, soulève la roue avant qu’il doit contrer, autrement dit elle tourne à droite quand le virage est à gauche, ceci pour contrebalancer l’effet de décollage… cela se fait très classiquement en motocross… à 60 km/h.

A 200 en revanche…

Voilà ce qui a permis à Stoner de se retrouver, sous mon auguste plume, sur les traces d’Agostini, Read, Nieto, Hailwood et Rossi.

Les plus grands, les Dieux du guidon.

Il est second de ces essais à 161 millièmes de Pedrosa.

Bon, il faut aussi s’amuser à comparer avec d’autres records.

Pour la pôle de ce GP, au guidon d’une Honda 800 CC à son apogée, Stoner a réalisé 1’31 »807.

Ici, le temps de Pedrosa est 1’31’861. C’est à dire que pour l’instant, les 1000 roulent moins vite que les 800.

Ce qui veut dire aussi que la marge de progression est énorme!

YAMAHA: UN SPIES ET DES TECH3

BEN SPIES

Ben Spies a donc roulé seul, Lorenzo, blessé,  n’ayant pas pu prendre le guidon. La nouvelle Yam M1 est à une demi-seconde de la Honda de Pedrosa.

Et ceci est très encourageant. parce que Ben Spies n’est clairement pas le plus rapide des pilotes Yamaha, et qu’une demi-seconde avec lui aux commandes signifie qu’un Lorenzo avec les dents qui rayent le parquet ne serait vraiment pas loin des Honda.

DOVIZIOSO SOUS UNIFORME TECH3

Par ailleurs, Hervé Poncharal, patron du team français Tech3 ,qui roule sur les M1 Compé-clients de Yamaha, a toujours prétendu que la différence entre les moteurs usine et les siens était peu importante.

Il a raison.

Cal Crutchlow est à moins d’une seconde de Pedrosa, à deux dixièmes de la moto usine de Ben Spies.

Voilà un team qui va rentrer content, Dovizioso, l’autre pilote du team, qui découvre les Yamaha puisqu’il vient du team officiel Honda, est un peu plus loin à une seconde et demie de Pedrosa.

BAUTISTA CHANGE DE CAMP… DE PUNIET PEUT-ÊTRE EN BLEU

DE PUNIET SUR SUZUKI

Nous avons écrit hier que De Puniet a fait de bons essais sur la Suzuki. Aujourd’hui, Bautista, l’esx pilote de la marque, a annoncé qu’il signait chez Gresini… le team qui faisait rouler Simoncelli.

Du coup, l’horizon de Randy de Puniet, encore un peu sombre il ya quelques jours, passe au bleu ciel…

Bautista qui a fait un temps à deux secondes de Pedrosa.

DUCATI… LE ROUGE EST MIS!

VALENTINO ROSSI

Valentino Rossi a roulé sans Hayden, blessé au premier vitrage du GP dimanche, quand Bautista est venu le faucher avec Rossi et De Puniet.

Bon, le chrono.

C’est le sixième temps, ce qui est déjà relativement indigne d’un Rossi et d’une Ducati d’usine.

Le chrono n’est guère plus enthousiasmant. Il est à une seconde et demie de Pedrosa.

Explications officielles, dans le communiqué de presse de Rossi. …

Ces deux jours de test étaient vraiment très importants,  parce que nous voulions enregistrer un maximum de données pour les mises au point dans les mois à venir. Et cela sera crucial. Le côté positif de cette moto est certainement le moteur, que j’adore, et le fait est que la moto est un peu plus maniable que la précédente. C’est définivement plus marrant. le cadre n’est pas mauvais, il a besoin que l’on bosse dessus. On devra améliorer le freinage, parce que je veux freiner de plus en plus fort et de plus en plus tard, il faudra aussi améliorer la traction à l’accélération. Filippo (le boss de Ducati Corse) a pas mal d’idées là-dessus, et nous avons maintenant un peu de temps pour appliquer ces solutions avant la prochaine séance d’essais.  »

Lecteur, on dirait Fillon en train de nous expliquer que le plan de rigueur n’est pas un plan de rigueur!

Bon. Analyse…

Le moteur a toujours été le point fort de Ducati.

La maniabilité toujours le point faible.

Pas sûr qu’on ait vraiment progressé!

En plus, la moto manquerait de traction, alors que la gestion électronique du moteur Ducati est en général un chef d’oeuvre.

Conclusion? Rossi est vraiment un super- pilote de faire un sixième temps avec un super-moteur monté sur des trucs qui marchent moyen…

Le premier GP est au Qatar le 20 mars et d’ici là, il y aura eu de nouveaux tests en Malaisie. Aucune certitude au vu des essais de Valence, et c’est génial.

Mais c’est loin!

Qu’est ce qu’on va faire avant?

Pas de problèmes!

Le vrai prochain affrontement entre les dieux,  c’est… dans trois jours, à Alès, au Scorpion Masters.

Alors, rendez vous samedi 12 novembre sur le circuit d’Alès, début des festivités par le trial à 8 heures 30, ouverture au public à 8 heures. Ou sur le site www.scorpion-masters-live.com qui sera actif dès vendredi soir.

C »est comme ça, la Marche des Héros, ça ne s’arrête jamais!

 

Jean Louis Bernardelli

 

Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis