MOTO DE VITESSE, NOUVELLES REGLES…

L’an prochain, il y aura des nouveautés sur les grilles de départ des compétitions de vitesse, qu’il s’agisse de MotoGP ou de Superbike. Voici donc les CRT et les poids (plus) lourds que vous verrez en Championnat du Monde en 2012.

MOTOGP,WELCOME LES CRT…

Le problème du MotoGP est simple.

Et anémique!…

Vu les budgets à sortir, il ya peu de concurrents. A peine 18, contre par exemple pus de quarante en Moto2.

 Laurent Corric, qui officie sur NT1, a bien dit, et depuis longtemps, que les pilotes entrent pratiquement tous dans les points à chaque arrivée. On a donc regardé ce qui se fait ailleurs et on a copié…

Par exemple, on a vu qu’en Superbike, les 1000 cc et les 1200cc faisaient des courses de toute beauté, et que pour diminuer les budgets, le principe consiste à faire courir des motos très proches de la série. Avec un succès commercial colossal des hyper-sportives de certaines marques.

Alors, on s’en inspire. Les 1000 cc arrivent donc en MotoGP, au lieu des 800cc qui couraient jusqu’à présent. De nouvelles marques comme BMW et Aprilia pourraient donc courir en MotoGP. Ou comme Kawasaki, y revenir.

 Voici aussi les CRT, alias « Claiming Rule Teams », directement inspirés de ce qui se passe aux USA.

A savoir que ces écuries, privées, qui vont donc participer à ce titre au Championnat MotoGP,  devront, après les courses, vendre leur moteur et leur transmission à tout membre de la MSMA qui en ferait la demande. (Motorcycle Sport Manufacturers Association).

Au prix de 20 000 euros. Ce qui bien entendu, interdit les moteurs d’usine… On aurait donc une configuration moteur de série préparé/châssis libre. Ce qui ressemble trait pour trait à la Moto2 et attire donc des teams qui figuraient dans cette catégorie.

Le team Forward sera au départ l’an prochain en CRT.  Avec un pilote qui ne se résout pas à quitter les MotoGP, Colin Edwards!

SIGNATURE D'EDWARDS CHEZ FORWARD

Edwards qui n’a qu’une idée en tête… rouler avec du matériel fourni par Tech3, son ancien team!

En CRT, la contrepartie intéressante est que ces équipes pourront utiliser douze moteurs par pilote dans l’année (six pour les teams d’usine) et pourront aussi embarquer plus de carburant à chaque course, 24 litres contre 21 pour les autres.

Ceci permet un surcroît de puissance, pour faire face à des moteurs d’usine. Hervé Poncharal, le patron de l’IRTA,le syndicat des constructeurs,  y croit.

PONPON

« Les teams CRT auront de quoi faire face, avec un gain en puissance pure grâce à la contenance plus grosse de leur réservoir. En revanche, il ya un problème au niveau de l’électronique, essentielle dans la performance des MotoGP. Aucune CRT n’aura le budget nécessaire pour disposer des systèmes électroniques ultra-sophistiqués utlilsés par les usines ». 

Il est évident aussi que les pilotes ne seront pas de même niveau.

Les CRT auront du mal à recuter les meilleurs!

C’est assez simple.

Les super-bons sur les motos d’usine.

Les « un-peu-moins-bons » et « les débutants-qui-promettent » iront en team dits satellites (les compé clients genre Tech3)…

Et les autres en CRT… Ou comme Edwards, de très bons qui refusent le retraite…

Il est évident que l’on verra toujours devant le genre d’attelage ci-dessous, imbattable cette année.

 

Chaque team CRT ne pourra engager qu’un seul pilote.

Il est prévu l’arrivée de six CRT en MotoGP l’an prochain.

 BY QUEROSENO RACING (BQR), FORWARD RACING, KIEFER RACING, MARC VDS RACING TEAM, PADDOCK GP RACING, SPEED MASTER.

C’est annoncé par Carmelo Ezpeleta, le patron de Dorna, la toute puissante société à laquelle la FMI a concédé l’organisation du Championnat du Monde de Vitesse.

Ce qui signifierait au mieux 23 motos en grille… C’est bien, mais pas génial!

En plus, pour l’instant, seuls trois projets avancent en lumière: la Forward avec éventuellement Yamaha et Tech 3, la BMW/Suter de Marc VDS et la Kawasaki/FTR de BQR.

Voilà, c’est assez flou… Tout le monde en a envie mais ce qui manque encore un peu, c’est le pognon… Même pour des teams à budgets limités…

LE 125 DEVIENT LE MOTO3

Enfin, autonewsinfo vous a dit en cours de saison que les 125 vont maintenant s’appeler Moto3. Pas de problème, 20 teams vont y courir, avec 32 pilotes au départ. Quand même… Champion du Monde 125, ça avait franchement plus de gueule que Champion du Monde Moto3! C’étaient nos quatre lignes nostalgiques…

SUPERBIKE:LA RAGE! ET LE BIG SUCCESS!

CHECA L'INTOUCHABLE

Il est évident que les organisateurs du Superbike ne décolèrent pas.

On leur a piqué l’idée qui fait légitimement de cette discipline un véritable aspirateur à spectateurs!

On ne s’y trompe pas d’ailleurs, on voit des marques quitter le SBK pour d’autres horizons.

Or les budgets ne permettront pas à BMW, Ducati, Aprilia, Kawasaki, de présenter des teams d’enfer en SBK et en MotoGP.

Cela dit, Ducati a quitté officiellement le SBK mais continue de le gagner avec des pilotes comme Checa et des structures privées hyper pointues. Structures qui pourraient être tentées de partir en GP…

KTM RC8

Une KTM en SBK? Possible… Il ya aussi des nouveautés dans cette discipline.

 Il ya jusqu’à présent une équivalence entre les 1000 cc et les 1200cc.

Les 1000 sont des quatre-cylindres et les 1200 sont des twins.

 En fait, alors que le poids minimum des quatre cylindres reste à 165 kg, celui des twins grimpera de six kilos, pour atteindre 171 kilos minimum.

Ce qui est un petit coup dans la tronche de Ducati et son twin qui a quand même tout survolé cette année.

Il se dit aussi que du coup, KTM et sa Twin RC8 feraient bien un petit tour de SBK.

Wilkommen! Bienvenuuue! Welcooooome!

Encore un petit mot. A ceux qui penseraient que j’écris d’un coeur léger sur les courses à venir, sans citer une seule fois Simoncelli, sachez que j’y pense tout le temps. Vous n’êtes pas là pour subir mes obsessions mais voilà, je ne m’en suis pas remis. J’ai écrit, ici même, « Ciao Marco ». Ce n’est toujours pas passé!

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis