CHAMPIONNAT DE FRANCE F4 AU PAUL RICARD : MATHIEU VAXIVIERE CHAMPION 2011

 

 Tout juste âgé de 16 ans – il en aura 17 le 3 décembre prochain –, Matthieu Vaxivière est devenu le premier Champion de France F4 de l’histoire au Castellet le week-end dernier.

De retour à Eymoutiers près de Limoges, il savoure ce 1er titre d’une jeune carrière naissante

 

 PIERRE GASLY ULTIME VAINQUEUR 2011

 

Sur le circuit Paul Ricard, Pierre Gasly a conclu en beauté sa saison, transformant à nouveau sa pole position en victoire mais cette fois de façon in extremis !

Ce nouveau succès lui permet de décrocher la 3ème  place sur le podium final. Il termine donc sa saison en trombe et est accompagné, sur le tout dernier podium de l’année, du Champion de France F4, Matthieu Vaxivière et d’Aurélien Panis qui retrouve la 3ème marche du podium après celle décrochée dans les rues de Pau en mai dernier.

Pour l’ultime course de la saison, soleil et public sont encore bien au rendez-vous !

L’Espagnol Victor Colomé a été exclu du meeting et hélas, Alexandre Mantovani, 2ème  de la première course varoise, est contraint à l’abandon dès le tour de formation (transmission cassée). Dès lors, 19 monoplaces s’apprêtent à se lancer en piste avec une nouvelle fois en position de pointe, le vainqueur de la veille Pierre Gasly.

Matthieu Vaxivière est encore à ses côtés suivi, comme la veille samedi, d’Andréa Pizzitola et Alexandre Mantovani alors que cette fois, Aurélien Panis et Sébastien Ogier ont échangé leur place sur la 3ème ligne.

Le poleman Gasly rate complètement son départ alors que Matthieu Vaxivière s’élance parfaitement pour aborder le premier virage en tête, suivi de près par Andréa Pizzitola et Sébastien Ogier. Hélas ce premier virage est fatal pour Paul Petit et le Finlandais Patrick Kujala.

Pierre Gasly se retrouve désormais sous la menace de Pierre Sancinéna, lequel doit contenir Aurélien Panis. Alors qu’ils partaient respectivement en 11ème  et 15ème  position de grille, Jordan Perroy et l’Andorran Alex Loan Ventura se disputent maintenant la 7ème  place sous le regard de Cyril Raymond. L’Indien Parth Ghorpade n’est pas loin non plus.

Décidé à oublier sa mésaventure de la veille, Aurélien Panis ne fait qu’une bouchée de Pierre Sancinéna et cravache pour rejoindre Pierre Gasly. Ce dernier passe Sébastien Ogier qui ne résiste guère.

En abordant la ligne droite des stands, Pierre Sancinéna part en tête à queue après une poussette de Jordan Perroy et lorsqu’il reprend la piste, il ne peut éviter Tristan Papavoine. Ce dernier doit mettre malheureusement un terme à sa course quant à Pierre Sancinéna, il se retrouve désormais coincé entre le Belge Kévin Balthazar et le Polonais Tomasz Krzeminski, pratiquement en fin de peloton.

Pour conserver sa 3ème  position au Championnat, il faut qu’il rentre dans les points et surtout, Pierre Gasly ne doit pas remporter la course ! Mais il doit hélas abandonner au tour suivant. Toutefois, pour l’instant, Matthieu Vaxivière mène la course avec une avance confortable, d’autant qu’Andréa Pizzitola est en perte de vitesse et voit Pierre Gasly grossir dangereusement dans ses rétroviseurs. L’ex-pilote de l’Équipe de France FFSA Karting porte une attaque réussie, tout comme Alex Loan Ventura sur Jordan Perroy ou encore Francisco-Javier Suárez sur Cyril Raymond. L’Espagnol enchaîne en débordant Parth Ghorpade au moment où Aurélien Panis passe Sébastien Ogier.

 

En tête, Matthieu Vaxivière gère son avance, profitant de la bagarre du trio Gasly-Pizzitola-Panis. Sébastien Ogier roule en solo et à quelques encablures de lui, Alex Loan Ventura mène la danse devant un groupe compact et bagarreur composé de Perroy, Suárez et Ghorpade.

Le second cité prend l’avantage. Quant à Aurélien Panis, il parvient enfin à devancer Andréa Pizzitola pour le gain de la 3ème place. Crédité du meilleur tour en course, le fils de l’ex-pilote de F1 ne compte pas en rester là !

Il s’approche de Pierre Gasly, tente une attaque, en vain. En revanche, Parth Ghorpade parvient à déloger Francisco-Javier Suárez de la 7ème place. Matthieu Vaxivière semble en route pour clore la saison sur une victoire mais coup de théâtre puisque c’est Pierre Gasly qui passe la ligne en premier pour décrocher alors sa 4ème  victoire de la saison.

Il détient donc le record cette année ce qui lui permet de s’emparer de la 3ème place sur le podium final malgré une égalité de points, 104, avec Pierre Sancinéna. Andréa Pizzitola et Sébastien Ogier clôturent le Top Five.

Le vainqueur du Rallye de France-Alsace 2011 est visiblement plus qu’à l’aise au volant de la Formula Academy et tout laisse à penser qu’on le reverra l’an prochain dans la discipline.

A noter le beau parcours de Loan Ventura Ghorpade qui partait de la 18ème  position de grille  et Suárez qui devancent Cyril Raymond et Jordan Perroy dans le Top Ten.

Soulignons également la belle prestation de Maël le Gall qui termine au 12ème  rang derrière le Belge Kévin Balthazar. Vainqueur de Défi Kart Jeunes 2010, finaliste de Rallye Jeunes cette année, il a donc plus d’une corde à son arc et il a su tirer son épingle du jeu parmi les pilotes aguerris du Championnat de France F4.

Un garçon à suivre…. tout comme bon nombre des académiciens du cru 2011 que l’on devrait retrouver prochainement au niveau supérieur !

Pierre Gasly le vainqueur :

« Il fallait que je gagne cette course et que Pierre Sancinéna ne termine pas dans les 10. Il a abandonné, je ne vais pas me réjouir de ça mais c’est la course. Mon départ était très mauvais, je ne suis pas du tout content de moi. Je suis sorti 4ème et je savais déjà que la course allait être dure. Petit à petit, je suis revenu seulement Matthieu avait déjà creusé l’écart. Cependant, je n’ai pas abdiqué et en fin de course, je l’ai recollé et j’ai pu le passer ! Je suis heureux de décrocher la 3ème place au championnat même si ce n’était pas l’objectif que je n’étais fixé en début d’année. »

Matthieu Vaxivière, sacré lui Champion :

« Dès les premiers tours, je me suis dit qu’il fallait que je creuse l’écart tout de suite et c’est vrai que la bagarre m’a aidé. J’ai ensuite géré mais dans les derniers tours, j’ai eu un souci avec ma monoplace et Pierre est passé. Il est vrai cependant que d’avoir remporté le titre hier me permet de prendre les choses moins à cœur, et puis on retient surtout le vainqueur, pas forcement celui qui a remporté le plus de courses. En tout cas, je tiens à remercier les mécaniciens et toute l’équipe de l’Auto Sport Academy pour cette année formidable ainsi que mes sponsors et ma famille qui m’ont aidé et soutenu. »

Quant à Aurélien Panis, ravi de ce podium, lui il racontait :

« Je suis content de terminer sur un podium surtout après la désillusion d’hier. Au départ, j’ai perdu deux places mais j’ai pu remonter car mes pneus étaient plus frais que ceux de mes concurrents à la suite de mon abandon de la veille. J’aimerais bien pouvoir aller cherche le titre l’an prochain mais on verra bien ! »

Un mot aussi du rallyman, Sébastien Ogier, à l’aise aussi dans le baquet d’une monoplace :

« C’était vraiment un super week-end et je me suis régalé à disputer cette finale du Championnat de France F4. Je suis plutôt content du niveau que j’ai affiché pour une première expérience dans la discipline, face à des petits jeunes qui étaient bien rodés, bien plus aguerris. J’ai progressé tout au long du week-end et notamment lors de la 2ème course où j’étais tout proche des premiers. Merci à la Fédération Française du Sport Automobile et l’Auto Sport Academy de m’avoir invité. J’espère pouvoir renouveler l’expérience l’année prochaine. »

MANTOVANI VICTORIEUX DE LA 1ère COURSE

 

Samedi à l’issue de la 1ère course, Matthieu Vaxivière avait mis un terme au suspense en grimpant sur la 3ème marche du podium derrière Alexandre Mantovani et Pierre Gasly qui signait là sa 2ème victoire consécutive.

Matthieu Vaxivière devenait ainsi le 19ème  pilote à inscrire son nom sur les tablettes de l’Auto Sport Academy mais avec son titre de Champion de France, il succède d’une certaine façon à Jean-Éric Vergne, titré en 2007 et présent ce week-end pour soutenir les jeunes loups !

Enfin, après deux années qui ont vu triompher des pilotes belges, il marque donc le retour des frenchies dans la compétition organisée par le centre de formation fédéral au Mans.

C’est sous un soleil radieux que les 21 monoplaces s’installaient sur la grille de départ de la première course de cette finale varoise. Comme il le fera le lendemain, le ‘junior’ Pierre Gasly se plaçait en pole position au côté du leader du Championnat, Matthieu Vaxivière. Andréa Pizzitola et Alexandre Mantovani suivaient tandis que Sébastien Ogier et Aurélien Panis se partageaient la 3ème  ligne. Sa transmission ayant cédé dans le tour de chauffe, Paul Petit s’élançait lui, depuis les stands.

 

A l’extinction des feux, le poleman se faisait griller la politesse par Matthieu Vaxivière mais ce dernier ne gardait que très provisoirement la tête. En raison de coupures moteur, il reculait même en …10ème  position.

De ce fait, Pierre Gasly reprenait sa position mais l’ex-pilote de l’Equipe de France FFSA Karting devait rapidement s’incliner face à Alexandre Mantovani.

Visiblement à l’aise sur la piste du Castellet, ce dernier augmentait sans tarder la cadence afin de se mettre à l’abri du trio Gasly, Panis, Pizzitola. Derrière, l’Espagnol Victor Colomé portait l’estocade sur Pierre Sancinéna et s’attachait désormais à en faire autant sur Andréa Pizzitola. Trois tours seront ensuite nécessaires pour parvenir à ses fins.

Dans le même temps, le public assistait à un beau chassé-croisé entre le Finlandais Patrick Kujala et Tristan Papavoine avant que Matthieu Vaxivière ne vienne les mettre d’accord en s’emparant de la 8ème place derrière Sébastien Ogier.

Sportivement, le rallyman n’insistait pas et le laissait rejoindre le « duo-ennemi » Pizzitola et Sancinéna. Le match à trois pouvait alors commencer. Devant eux, une autre lutte se jouait entre Aurélien Panis et Victor Colomé.

En tête, Alexandre Mantovani voyait alors son avance fondre face au véloce Pierre Gasly qui tentait une attaque réussie à mi-parcours. Victor Colomé l’imitait en débordant Aurélien Panis. Au tour suivant, c’est Matthieu Vaxivière qui venait à bout de Pierre Sancinéna puis il enchaînait avec Andréa Pizzitola.

Ce dernier et Aurélien Panis s’accrochaient et malheureusement, le second cité en pâtissait puisqu’il reculait sérieusement dans le classement.

Afin de préserver ses pneus pour la course du dimanche, il décidait alors de rentrer aux stands, tout comme Paul Petit. Matthieu Vaxivière se retrouvait donc désormais aux trousses de Victor Colomé qui écopait d’un ‘’drive through’’ pour conduite anti-sportive !

Mais il n’était pas le seul à être sanctionné… Andréa Pizzitola recevait la même punition à la suite de son contact avec Aurélien Panis et voyait alors ses chances de titre s’envoler…

 

Avec plus de deux secondes d’avance sur Alexandre Mantovani, Pierre Gasly s’acheminait vers sa 3ème  victoire de la saison. Dans l’ultime tour, Matthieu Vaxivière (photo) parvenait à reprendre l’avantage sur Pierre Sancinéna qui l’avait devancé le tour précédent pour grimper sur le podium avec la joie immense de décrocher le titre de Champion de France F4 !

Pierre Sancinéna et Sébastien Ogier clôturaient le Top Five de la course mais étant donné que le rallyman ne scorait pas, c’est Patrick Kujala qui récupèrait les points de la 5ème  place devant Tristan Papavoine, Jordan Perroy, l’Andorran Alex Loan Ventura, le Belge Kévin Balthazar et Cyril Raymond qui rentrait finalement dans les points.

Quant à Maël le Gall, il terminait certes en dernière position mais il a su déjouer les pièges de la piste et de la course avec beaucoup de méthode.

Pierre Gasly lâchait :

« Depuis l’épreuve de Spa, j’ai enchaîné les bons résultats et engrangé de gros points ce qui m’a permis de remonter sérieusement au championnat. C’est ma seconde victoire d’affilée et j’espère en faire autant demain dimanche. En début de course, je n’étais pas très à l’aise puis j’ai réussi à prendre mes marques et j’ai alors haussé le ton pour recoller à Alexandre que j’ai pu passer à la mi-course. »

Alexandre Mantovani qui ajoutait:

« Ce podium, je l’attends depuis la 2ème course de Nogaro ! J’en suis satisfait même si je visais plutôt la victoire mais je me rattraperai demain car une victoire me permettrait de remonter au championnat de deux, voire trois places. De quoi finir sur une bonne note ! »

Matthieu Vaxivière lui exultait :

« J’ai pris un bon départ et j’ai effectué le premier tour en tête mais j’ai eu un problème mécanique du coup, je me suis retrouvé 10ème ! Tour à tour, je suis revenu sur mes adversaires en faisant attention à ne pas commettre d’erreurs. Je suis vraiment heureux de ce titre que je suis allé chercher grâce à ma régularité. L’avenir ? Pour l’instant, je vais savourer mon titre et il reste encore une course demain et on verra ensuite comment les choses vont avancer. »

Julie RUBIN

Photos : DPPI

Auto Sport Academy F4 Sport

About Author

gilles