MOTOGP : LES PILOTES, SES AMIS PLEURENT LA DISPARITION DU TALENTUEUX MARCO SIMONCELLI…

 Les membres de la Direction de Course, Paul Butler, Claude Danis, Franco Uncini et Javier Alonso ont été rejoints par le Directeur Médical Michele Macchiagodena lors d’une conférence de presse organisée suite au tragique décès de Marco Simoncelli à Sepang.

Le paddock de Sepang était subitement devenu muet.

Dans les stands les visages étaient tristes et personne ne pipait mot…

Revenus un à u dans leurs box, les pilotes de la catégorie Reine, vcelle du Moto GP et qui étaient bien évidemment repassés devant le lieu de l’accident, avaient vus et immédiatement tous compris la gravité de l’accident, en découvrant gisant inanimé au beau milieu de la piste, le corps inanimé et sans son casque de leur ami, Marco Simoncelli

Pilote Honda comme l’infortuné Marco, Andrea Dovizioso lâchait le premier :

 « Dans ces circonstances, les mots semblent superflus. »

Et, il poursuivait :

« En course, on se bat très fort, et le malheur est souvent au détour d’un virage. Depuis que nous sommes gamins ».

 

Rapidement, l’annonce de ce que tout le monde des GP redoutait tombait comme une chape de plomb : Le décès de celui qu’ils surnommaient tous « Super Sic »

Dani Pedrosa, l’Espagnol du Team Honda HRC, expliquait :

« Souvent, nous oublions que nous pratiquons un sport dangereux. Il est clair que tous, nous faisons ce que nous aimons faire mais plus rien ne compte par une journée pareille. »

A ses côtés, Casey Stoner, également pilote du Team Honda HRC, le nouveau Champion du monde sacré il y a quelques jours en MotoGP et pour la seconde fois, ajoutait :

 « Lorsque de pareilles choses se produisent, on se souvient combien la vie est précieuse. Je me sens malade au fond de moi-même. »

 

L’ACCROCHAGE DU GP DE FRANCE AVEC DANI PEDROSA

 

Et tous de reconnaitre en rendant  hommage au fougueux pilote transalpin qu’il était ‘’ Un sacré compétiteur, un pilote valeureux et sacrément talentueux, l’étoile montante de leur discipline ‘’

Pourtant s’ils le respectaient et l’appréciaient, ses amis pilotes le redoutaient car Marco avait la réputation d’être parfois un peu ‘’ casse-cou, un jeune chien fou ‘’ et impétueux.

Cette année, il avait à plusieurs reprises, été un peu, comment dire, incisif voire imprudent, prenant parfois des risques insensés et harponnant les autres dans des actions un tantinet osés !

C’est la raison pour laquelle, Marco Simoncelli ne faisait pas toujours l’unanimité chez certains de ses adversaires qui l’ont côtoyé.

Mais l’immense talent qui était le sien et sa spontanéité, ne laissaient personne insensibles.

Personnellement, nous avions longuement bavardés avec lui lors du Grand Prix de France moto au Mans en mai dernier.

Et nous avions été frappés par sa disponibilité et son incroyable gentillesse  à notre égard, nous qui ne faisons pas partie à l’année de la ‘’ colonie ‘’ du GP circus

RIP ‘’Repose en paix’’ Super Sic.

Une étoile  s’en est allée…

Dovizioso poursuit :

«  Marco était un pilote courageux. Je l’ai vu tomber souvent mais sans se faire mal. Il semblait indestructible. »

Dans le monde des sports mécaniques, on les croit tous intouchables !!!

Jusqu’au jour un drame survient.

Ils sont tous mortels et le drame qui avait couté la vie le 1er mai 1994 à Imola au ‘’ Dieu ‘’ Senna l’avait rappelé…

Marco Simoncell à son tour a perdu la vie au cours de ce premier tour du Grand Prix de Malaisie où « Super Sic » a une dernière fois, perdu l’équilibre… ET SA VIE

Ciao Marco, tu resteras toujours dans nos cœurs.

A lâché meurtrie la Scuderia Ducati Pramac, celle qui fait rouler le Français Randy de Puniet, un habitué aux chutes cette année et que le destin a lui, laissé en vie.

Le mot de la fin, nous le laisserons à son ‘’ pote’ le multiple Champion du monde, le grand Valentino Rossi qui anéanti de chagrin, a conclu cette terrible journée noire pour le monde de la moto et l’univers des GP.

Très proche de Simoncelli, Valentino Rossi ne cessait de l’entourer, de le soutenir, de l’encourager, de le stimule et de lui prodiguer de bons conseils éclairés.

Ce dimanche, c’est pourtant lui qui en compagnie de Carl Edwards est venu percuter « Super Sic »

Mais que pouvaient t’ils faire ces deux-là lorsqu’ils ont trouvés  et alors qu’ils étaient lancés à très haute vitesse, la Honda de Marco qui rebondissait sous leurs roues ?

Cet accident n’est pas sans nous rappeler l’horrible drame et de façon identique survenu le dimanche 10 aout 1980 lors du GP d’Angleterre à Silverstone u le Français Michel Rougerie avait dans des circonstances identiques roulé sur son ‘’ pote ‘’ son compatriote Patrick Pons, le 1er tricolore sacré CHAMPION du monde en sports mécaniques, l’année d’avant toutes disciplines confondues !

Patrick n’avait pas été tué sur le coup mais il n’avait jamais repris connaissance et était décédé deux jours plus tard à l’hôpital de Northampton…

Jenson Button, le pilote de Formule 1, avec McLaren, informé de l’accident mortel a déclaré :

«Repose en paix Marco… C’est un grand talent qui nous quitte. Mes pensées vont à sa famille, ses amis et tous ceux impliqués en MotoGP. Parfois, le sport auto peut être tellement cruel…»

Quant au Champion du monde 2010, l’Espagol Jorge Lorenzo (pilote Yamaha) et qui blessé ne particpait pas à ce GP ayant été opéré à Barcelone, lui a expliqué:

«Je ne sais pas quoi dire un jour comme celui-ci. Je sais seulement qu’il va nous manquer. Repose en paix, Marco.»

Impuissant, « The Doctor » est longtemps demeuré silencieux et muet avant de finalement décidé et retenir les réseaux sociaux pour rendre hommage à son ami disparu.

« Sic était pour moi comme un petit frère. Si fort sur la piste et si doux dans la vie. Il me manquera énormément. »

Vu son charisme, son talent, sa très forte personnalité et le bel avenir qui semblait devoir s’ouvrir à lui, sur que c’est à tout le monde de la moto qu’il va dorénavant manquer…

Gilles GAIGNAULT

Photos : MOTOGP

RIP MARCO …

Moto - Vitesse Nécrologie Sport

About Author

gilles