WRC : LA DS3 DE SEBASTIEN LOEB SOLIDE LEADER DU RALLYE DE CATALOGNE

 

Alors que le plus dur semble fait, il ne reste plus que  spéciales à disputer ce dimanche entre 7h02 pour l’ES 13, celle de Santa Marina 1  et l’ultime, l’ES18 celle de Coll de la Teixeta, à partir de 14 h 11, le Champion du monde en titre et actuel co-leader de l’exercice 2011 avec le Finlandais Mikko Hirvonen, semble bien parti pour emporter ce dimanche ce Rallye de Catalogne, avant dernière manche du mondial.

Il lui faudra pour  cela éviter les nombreux pièges des six ES au menu dominical, car outre les deux spéciales déjà nommées, Loeb devra se méfier des ES 14 (La Mussara 1) fixée à 8h22, de  l’ES 15, le 1er passage dans Coll de la Teixeta, programmé à 9h12. Puis de l’ES 16, celle de Santa Marina 2 à 11h39

Ensuite, il ne restera plus outre l’ES18 déjà citée, que le deuxième passage dans La Mussara 2 (ES 17) à 12h59.

A 14 h 11, sa DS3 devrait foncer dans Coll de la Teixeta 2 vers un succès mérité et qui depuis vendredi soir lui tend les bras !

Sébastien Loeb a donc conclut en tête la seconde étape de ce Rallye d’Espagne, samedi après-midi. Le Champion Français a su parfaitement géré toute sa journée de rallyman pour conclure avec 27’’6 d’avance sur la Ford Fiesta de Jari-Matti Latvala et 1’51’’8 sur celle de son compatriote  Mikko Hirvonen.

Hélas, pour sa part, l’autre Seb de l’équipe Citroën, Sébastien Ogier que l’on imaginait en ‘’jocker ‘’ possible de Loeb au cas où ce dernier connaitrait des soucis, a malheureusement crevé et perdu gros, dans son malheur. Car dorénavant, il ne pourra plus viser le titre mondial si Loeb venait lui aussi à rencontrer des pépins !!!

L’écart qui le sépare des deux pilotes Ford étant bien trop important…

Mais, revenons à la journée de samedi

Confortablement installé au commandement, au départ de l’étape, Sébastien Loeb, a quelques heures plus tard fini sa journée de samedi, exactement dans la même position.

De 30’’6, son avance sur son dauphin est simplement tombée à 27’’6.

 

Mais le meilleur des deux hommes du Team Ford de Malcolm Wilson, Jari-Matti Latvala qui occupe  toujours ce rang, ne présentant aucune menace sérieuse dans l’optique du Championnat, le pilote de la DS3 de tête s’est contenté d’assurer et de calquer sa course.

En fait, le seul susceptible de l’inquiéter et de le contrarier, son unique adversaire sérieux, Mikko Hirvonen dans le baquet de la seconde Ford pointe à la 3ème place mais à près de deux minutes.

Et, on le sait tous, son équipier Sébastien Ogier est lui relégué encore plus loin au-delà des trois minutes trente secondes.

Et même si Latvala lève le pied ou pointe à nouveau volontairement en retard pour abandonner sa seconde place à Mikko, Loeb peut ‘’ fumer la pipe ‘’ vu son insolente av              ance…

De quoi vivre une dernière journée ce dimanche tranquillou.

Loeb qui explique :

« On a un bon rythme et on attaque. Dimanche, on va continuer comme ça. On a trente secondes d’avance. Ça devrait suffire si on ne fait pas d’erreur. »

Vu son immense connaissance du terrain, il a remporté tous les rallyes d’Espagne depuis six ans, sur que le pilote natif d’Haguenau sera dans la meilleure des situations, à l’heure de se lancer dans les six ES encore à disputer

Ce samedi déjà, Sébastien Loeb n’a pas tardé pour prouver qu’il était encore et toujours le meilleur sur asphalte

Au cours de la longue première spéciale (45,97 km), celle de El Priorat 1, sa DS3 a mis tout le monde d’accord en signant immédiatement d’entrée le scratch !

Histoire d’assommer la concurrence…

Malheureusement et c’est bien connu et cela s’est donc encore vérifié ‘’ le bonheur des uns ne fait pas nécessairement celui des autres ‘’ !!!

Explications

Sébastien Ogier, son brillant équipier, a perdu tout espoir de bien figurer au classement général. REt ce dans la mesure ou le Gapençais a de nouveau crevé après avoir déjà été victime du même problème la veille.

« Je ne comprends pas. Autant vendredi c’était bien de ma faute mais là, j’étais au milieu de la route… »

Le voilà maintenant relégué, très loin à la 5ème  place et à 3’41’’4 de son leader. Autrement dit, pour lui les ‘’carottes sont cuites’’ et l’espoir d’un possible titre, envolé !!!

Plutôt discret en début de son épreuve, le local, l’Espagnol Dani Sordo au volant de sa Mini en a profité pour lui chiper sa 4ème place

Rang qui l’autorise à nourrir quelques ambitions ce dimanche et qui sait de se faire de plus en plus menaçant vis-à-vis d’un certain… Mikko Hirvonen.

Troisième, le pilote Ford  sait pertinemment qu’il va lui devoir tout donner pour tenter de conserver cette position. Et mieux même on l’a dit, Mikko lorgnant sur une possible seconde place que lui céderait Latvala, au cas ou

Mais il lui faudra d’abord songer à surveiller le pilote MINI

Lequel accuse seulement 37 »4 de retard sur sa Ford !!!  Et donc, 2’29 »2 sur Loeb.

C’est dire que Mikko n’aura droit à aucune faute, aucune erreur, pas la moindre bévue laquelle pourrait lui couter cher, très cher et le titre encore jouable

Comme on le constate, il y aura ce dimanche un Loeb serein, un Hirvonen sur ses gardes et un Sordo, qui va viser la grosse ‘’attack’’, n’ayant lui absolument rien, à perdre.

Bien au contraire…

Quant à Latvala, il obéira aux ordres, en fonction de la situation

Quant à Ogier, il ne lui restera plus qu’un seul véritable objectif : Décrocher les 3 points attribèas au vainqueur de la fameuse Power stage

Christian Colinet

Photos : Jo Lillini

Sport WRC

About Author

gilles