GP MOTO DE MALAISIE: MOTOGP ANNULE! ZARCO PODIUM!

MARCO SIMONCELLI DANS UN ETAT GRAVE

Le GP de la catégorie MotoGP a été annulé, à la suite d’une chute, grave, de Simoncelli, dans le deuxième tour. Au sol, il a été percuté par Rossi, alors qu’il avait perdu son casque. Voici donc le compte rendu des deux premières catégories.

125: ZARCO PHENOMENAL!

On se souvient que Johann Zarco a fait une séance d’essais chronos cauchemardesque, chutant dès le début, mettant un temps infini à ramener la moto au stand, puis devant attendre une réparation qui n’est  pas terminée quand il reprend la piste.

Il part tout bonnement…sans frein arrière!

Qualifié quinzième, il devient quasi impossible d’aller finir la course devant Terol, qui est en pole, pour l’empêcher de devenir Champion du monde dès aujourd’hui et garder une chance mathématique de prendre le titre.

En effet, Terol a vingt cinq points d’avance au général. C’est le nombre de points attribué au vainqueur d’une course. S’il finit devant Zarco, quelle que soit sa position, il est titré. Mission impossible pour Johann?

Le jeune Français a été somptueux. Sixième dès le premier virage après un départ de missile, il remonte onze pilotes, et réussit à accrocher le groupe de tête, où l’on trouve Terol, Vinales, Cortese, Faubel, tous groupés sur une seconde.  Les meilleurs du Championnat sont donc tous là… C’est l’un des plus beaux GP de Zarco… Le seul problème est qu’il faut finir devant Terol et que d’une certaine façon, les autres protègent le pilote espagnol  d’un duel à deux.

A quatre tours de la fin, regroupement en tête du groupe de tête. Les cinq  se tiennent en huit dixièmes!  Pour donner une idées du gaz qu’ils envoient, ils laissent le sixième, Folger, à dix huit secondes!

Et puis, le destin est généreux avec ceux qui y croient jusqu’au bout, même en situation désespérée.

VINALES VAINQUEUR

 

Vinales gagne le GP, devant Cortese et Zarco. Terol craque dans le dernier tour, le pauvre chou, sous la pression, il est cinquième… Bilan, Zarco reste dans la course au titre! Phénoménal Johann!

Tout se jouera à Valence, au dernier GP.

MOTO2 : BRADL RATE (ENCORE!) SON DESTIN!

LUTHI , VAINQUEUR!

Ici encore, les essais ont été cruels. Marc Marquez, qui a fait une deuxième partie de saison sublime, au point de passer devant l’Allemand Bradl au général, ce pilote que l’on a cru imbattable. Hélas, Marquez est tombé aux essais et les médecins ne l’ont pas autorisé à courir.

Bilan, si Bradl gagne, il est Champion du Monde. Il est juste derrière le poleman Luthi sur la grille de départ.

La course va durer… cent mètres. Enfin, on le croit. Bradl part en tête et met vite une seconde à … son second, Luthi. Espargaro est à une seconde et demie.

C’est terrifiant car cette catégorie Moto2 a été phénoménale toute l’année, du premier au quarantième pilote, et la finale va être totalement plan-plan. Il y en a pour dix neuf tours!

A la mi-course pourtant, Luthi décide d’aller enervasser Bradl et remonte à deux dixièmes derrière! Puis il vient carrément lui téter la roue arrière!

Alors?

BRADL, LA MOUISE!

Alors, à trois tours de la fin, Luthi passe en tête!

Bradl l’attaque de façon démentielle et… loin derrière, Axel Pons se vomit et la course doit être arrêtée!

Feu rouge. Fin.

Luthi gagne son premier GP et Bradl n’est toujours pas titré.

Cela dit, avec 23 points d’avance au général… Il lui suffira de tous petits points pour l’emporter. Mais depuis quelques mois, Bradl est ce que l’on appelle vulgairement un paratonnerre à merde. Il attire les ennuis !

Alors… il serait temps qu’il aille le chercher, son destin!

Jean Louis BERNARDELLI 

Photos : MOTOGP

 

 

 

 

Sport

About Author

jeanlouis