RALLYE DU MAROC: MOTEUR!

Moteur!

C’est le mot magique du réalisateur qui commande aux caméras de tourner, sur un plateau de cinéma. Comme la dernière étape du Rallye du Maroc est partie des studios de Ouarzazate, un endroit aujourd’hui aussi connu que Hollywood, le mot s’imposait doublement!

Et les images du film sont en décors naturels!

Dans une poussière d’enfer, voitures et camions ont donc bouclé le GP de Ouarzazate, terme du Rallye du Maroc, édition 2011..

A l’arrivée, pas de changements, nous expliquerons pourquoi.

L’auto de Ten Brinke et Baumel reste en tête et le camion de Biasion gagne haut la main. En moto dans un article séparé, Gilles Gaignault vous conte les résultats.

AUTOS: POUSSIÈRE D’ÉTOILES…

BERNHARD TEN BRINKE ET MATTHIEU BAUMEL

Ce Mitsubishi Wevers marche sublimement.

Au sein d’une équipe drivée par Dominique Serieys, manager très talentueux qui a dirigé le Team d’usine Mitsubishi de la grande époque.

 Jean Louis Schlesser,  nous a dit en début de semaine, il est venu en visiteur, que cette voiture est capable de grandes performances.

De là, à imaginer qu’elle battrait au finish une écurie aussi dominatrice, riche et technologiquement en pointe que BMW-Mini!

Certes, les puissants de X Raid ont été décimés par des problèmes techniques.

Et à deux mois du Dakar, c’est très inquiétant pour des gens dont on pensait qu’avec le retrait de VW, le chemin de la victoire serait en ligne droite!

Las!

C’est un chemin de croix qui est tombé sur l’écurie allemande.

Une seule auto survit au désastre, elle est pilotée par le Chilien Garafulic, un amateur débutant et fortuné!. Il est doué, aux dire de son navigateur Gilles Picard que je crois sur parole.

Mais il  ne peut évidemment prétendre aller chercher  la victoire.

C’est un autre amateur, le Hollandais Ten Bricke qui vit en Belgique qui emporte la spéciale ce samedi.

Et avec beaucoup de classe, puisqu’alors qu’il a attaqué le samedi matin avec une avance considérable sur ses suivants, il s’est permis le luxe de gagner la dernière spéciale.

Une explication qui doit tenir compte du fait que la Reine du jour, a été une poussière abominable, et que Ten Brinke est parti devant tout le monde…

Pourtant, il pleuvait au petit jour, mais ici, la terre a soif!

La poussière était telle que tout dépassement devenait carrément périlleux. On en voit une image sur la photo d’ouverture de ce reportage, prise au départ, devant les studios de cinoche, on imagine la suite… pendant cinquante bornes, avec un vent nul qui ne balaie donc rien.

L’organisateur a donc décidé que les autos et les camions feraient seulement deux tours au lieu des trois prévus.

Bernard Ten Brinke, amateur hyper doué et un peu fortuné aussi… on le répète est un magnifique vainqueur en catégorie autos et camions, bon signe pour un projet qui vise le Dakar…  La deuxième auto, est le buggy de Delahaye et Decré, devant la BMW de Garafulic et Picard.

CAMIONS: MIKI IL CAMPIONE…

MIKI BIASION ET SON IVECO

Au départ, les choses étaient claires.

Le Team De Rooy, emmené par Gérard De Rooy, a engagé deux Iveco surpuissants et le patron était là pour gagner.

Miki Biasion, a fidèlement suivi les consignes, ce qui ne devait pas l’amuser plus que cela… Car du coup, il a aussi suivi le patron, on ne double pas!

Mais l’avant dernier jour, le patron en question a raté un Waypoint. Ces points GPS qui tiennent lieu de contrôles de passage (Alias CP) aujourd’hui en Rallye-Raid.
Cela coûte cher.
Trente minutes de pénalité.
Et comme Biasion suivait le patron comme son ombre, mais que son navigateur lui, a trouvé  le WP, l’équipage rital a gagné le gros lot!
Bilan, Biasion, est premier camion!

MIKI BIASION

On rappelle que le classement autos et camions est joint, il est cinquième au général!
En ce dernier jour, on le voit sur la photo ci-dessus, l’ancien Champion du Monde des Rallyes s’est bien marré, avec ses huit cent chevaux! Il a d’ailleurs fait le quatrième temps de la spéciale.
Signore Biasion, Maestro, , merci d’exister!

WHEN A WOMAN LOVES ….A MAN.

Il ya une autre belle histoire chez les monstres du désert.
Celle d’Elisabete Jacinto et son camion Man.
On fait un bilan avec son écurie portugaise Oleoban, dont le camion,  en fait, n’est pas construit selon le même règlement que les camions italiens.

ELISABETE JACINTO, CHARLY GOTLIB, MARCO COCHINHO

Il se trouve simplement que face aux Iveco surpuissants à 800 chevaux le bout, Elisabete Jacinto et son Man ont engagé un camion d’origine qui est aux normes FIA, ce que ne sont pas les camions de De Rooy et Biasion.
Alors bien sûr, ce n’est pas la même course, même si c’est toujours aussi impressionnant, en témoigne la photo ci-dessus prise par l’un de nos photographes,  Alain Rossignol…
Par ailleurs, le sponsor d’Elisabete, Oleaoban, une marque portugaise de produits de beauté, souhaite qu’elle participe à l’Africa Race plutôt qu’au Dakar. On reverra donc la talentueuse pilote « de monstre » en fin d’année dans les sables mauritaniens.
Deux rendez-vous donc à venir.
En Amérique du Sud, Argentine, Chili, Pérou pour le Dakar, en France puis au Maroc, en Mautitanie et au Sénégal pour l’Africa Race.
Tant mieux!
On en salive d’avance!
Salutations amicales (et portraits svp!) de la fine équipe qui a suivi le Rallye avec vous tous. Alain Rossignol de Desertrunner, Arnaud Delmas-Marsalet de La Compagnie Saharienne, Marc de Mattia… Sans oublier notre boss, l’ami Gilou Gaignault.

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Alain ROSSIGNOL,  Arnaud DELMAS-MARSALET , Marc DI MATTIA

ALAIN ROSSIGNOL

ARNAUD DELMAS-MARSALET (et moi...)MARC DE MATTIA

MARC DE MATTIA

Marc Coma et Gilles Gaignault

 Résultats Rallye du Maroc 2011

1. Ten Brinke(NL) et Baumel (F), Mitsubishi Wevers. 2. Delahaye-Decré (F), Buggy MD Rallye. 3. Garafulic(Chili)-Picard(F), BMW. 4. Thomas-Larroque (F), Buggy MD Rallye. 5. Biasion, Albiero, Diamante (I), Iveco. 6. De Rooy (NL), Colsoul (B), Rodewald (Pol) Iveco. 7. Ogoridnikov-Zhilstov(Rus) Amarok Overdrive. 8. Julien-Pottier(F) Renault MD Rallye. 9. Husink-De Groot (NL) Mitsubishi Wevers. 10. Boutron-Barbet(F) SMG Cumming. 11. Radelet-Kaket(B) Oscar Morocco. 12. Martin-Metz(F) VW MMO. 13. Vasseur-Crespo.(F)

Rallye Maroc Sport

About Author

jeanlouis