WRC. SEBASTIEN LOEB EN TETE AU RALLYE DE CATALOGNE

 

 

Au terme de la première journée du Rallye de Catalogne en Espagne, Sébastien Loeb se retrouve  leader au volant de sa DS3 Citroen, devant  les deux Ford Fiesta des deux Finlandais, Jari-Matti Latvala et Mikko Hirvonen. Resectivement pointées à 30″6 et 54″2

Quant à Sébastien Ogier qui occupait la 3ème place avant d’être victime d’une crevaison –comme Latvala d’ailleurs dans l’ES6, la dernière de ce vendredi – il a perdu beaucoup de temps. Et n’occupe au soir de cette 1ère journée et il n’occupe que la quatrième place mais loin, très loin à 1’45 »3

Cette crevaison le condamne irrémédiablement à ne jouer qu’un rôle secondaire dans l’optique de la victoire finale . Laquelle sauf grosse cata et abandon des trois cadors que sont Loeb, Latvala et Hirvonen, lui est désormais interdite !

Mais d’un autre côté, n’ayant plus rien à gagner pour la victoire finale, le Gapençais va pouvoir jouer sa carte ce qui lui était interdit par contrat moral avec les dirigeants de Citroen, Loeb étant le chef de file et leader du mondial et tenter de briller aux yeux de tous et de ses éventuels futurs employeurs (Ford-Mini-VW) en remportant le maximum d’épreuves spéciales pour se faire plaisir

Il savait avant le départ qu’il n’était que seul un pépin de Sébastien Loeb, pouvait l liberer… Malheureusement pour lui, c’est bien lui qui a rencontré la malchance en crevant  dan l’vat dernière spéciale, l’ES5

Pépin qui lui a fait perdre 1’30, ruinant ainsi toutes ses chances de victoire, à moins que des incidents en cascadent ne touchent ses trois adversaires d’ici la fin de l’épreuve dimanche. Au terme de l’ES6,

Hélas pour lui ce vendredi soir, le lieutenant dévoué de Loeb se retrouve donc seulement quatrième, à 1’45″3 de son équipier, solide leader au soir de cette 1ère journée catalane.

Mais si Ogier  a connu la malchance, Loeb lui – malchanceux en Australie et en France – leader,  a rencontré la… CHANCE !

En effet, c’est bien la Ford du Finlandais Jari-Matti Latvala qui aurait dû se présenter en leader a la fin de cette première étape.

Profitant pleinement de la lutte opposant les trois candidats (Loeb-Hirvonen-Ogier) au titre mondial,  Latvala qui n’a rien à perdre bien au contraire a pu jouer  pleinement sa carte personnelle et prendre les commandes du Rallye après ses temps scratchs dans les ES4 et ES5.

Hélas tout comme Ogier, il était victime à son tour d’une crevaison dans l’ES6, disputée de nuit

Pépin qui lui coûte beaucoup de temps et de précieuses secondes

Du coup, Le pilote Ford doit laisser le commandement à Loeb bien place juste derrière lui en embuscade et Latvala conclut la journée à la deuxième place seulement , à 30″6 du champion de Citroën, Sébastien Loeb.

Sébastien Loeb qui racontait :

«Cela a été une journée très difficile. Être le premier sur la route, c’est toujours compliqué. Mais je suis satisfait de notre position ce soir»

Car qu’on se le dise, c’est bien le septuple Champion du monde en titre qui se retrouve aux commande ce vendredi soir.

Et dans son duel avec Mikko Hirvonen, qui comptait avant cette manche Espagnole le même nombre de points que lui au classement provisoire du Championnat (196), il a nettement pris l’avantage. Lui qui craignait de perdre du temps à cause du balayage matinale ou il ouvrait la route a finalement profité du nuage de poussière qu’il laissait derrière lui et handicapait ses poursuivants.

A la mi-journée, Loeb était en tête et comptait déjà 36″5 d’avance sur le pilote Ford. S’il s’est montré moins incisif lors des spéciales de l’après-midi, l’Alsacien, qui a tout de même remporté l’ES6, a encore accru son avance et de ce fait relègue le Finlandais, troisième, à 54″2.

Ce samedi et dimanche, l’inamovible Champion du monde va en outre retrouver de plus son terrain de jeu favori, l’asphalte

Sa DS3 devrait donc logiquement viser la victoire finale.

Synonyme d’un pas vers un 8ème titre mondial.

Hirvonen, de son côté  va certainement tout tenter pour essayer de terminer le moins loin possible, histoire de conserver toutes ses chances d’être titré en Grande-Bretagne, dans trois semaines.

Un chose est d’ores e déjà certaine

Latvala son équipier mieux placé que lui s‘effacera pour lui laisser de gros et précieux points

Reste à savoir si un Ogier débarrassé de toute consigne  parviendra à remonter lui et à revenir taquiner les deux Finlandais de Ford !!!

Why not …

Christian Colinet

Photos :  Jo Lillini

Sport WRC

About Author

gilles