CHEVROLET A 100 ANS ET… 4 ATOUTS !!!!

Née voici 100 ans dans l’esprit du Suisse Louis Chevrolet, la marque éponyme n’est plus seulement emblématique de l’auto à l’américaine, même si la Camaro, coupé ou cabriolet, fait toujours se tourner les têtes.

 

La très sportive Chevrolet Camaro, la familiale Cruze 5 portes, l’Aveo diesel et l’avant-gardiste et électrisante Volt, les quatre nouveaux atouts de la marque phare de GM étaient en vedette à la fête du centenaire organisée là, où tout a commencé, en Suisse à La Chaux-de-Fonds.

Le 3 novembre prochain, Chevrolet, l’emblématique marque américaine du Groupe General motors, créée par le Suisse Louis Chevrolet et basée à Detroit, fêtera son centième anniversaire.

Elle possède bien des atouts dans son jeu dont quatre nouveautés en cours de lancement sur autant de secteurs spécifiques : les coupés sportifs, les familiales, les berlines compactes diesel et l’électrique-hybride.

Alors qu’une nouvelle concession régionale, « Road 66« , vient d’ouvrir à Marseille au Village automobile, le jeune président de Chevrolet France, Ludovic Dirand, se souvient,

« Avoir passé trois années mémorables, à l’École supérieure de commerce d’Euromed management, sous la direction de Bruno Camus« .

A quand un jumelage Detroit-Marseille ?

En attendant, pour fêter passionnément les 100 ans de Chevrolet, c’est à La Chaux-de-Fonds, terre natale de Louis Chevrolet et dans la Suisse profonde, devenues pour quelques jours le centre de la planète automobile made in USA d’hier et de demain, que nous avons découvert les quatre ‘’as’’ parés du célèbre « nœud papillon ».

Camaro : une éternelle légende américaine

Des volumes et un design, un moteur – V8 de 6,2 litres de 432 chevaux qui fait du bruit comme seul un V8 peut en produire –  et des performances, vitesse maximale limitée à 250km/h, au cas où vous auriez envie d’aller sprinter sur le Paul-Ricard, la Chevrolet Camaro reste vraiment une « muscle car » et une éternelle légende de l’auto à l’américaine dans toute sa démesure et sa splendeur.

Devenue confortable et allégée jusque dans les matériaux de l’habillage intérieur… elle engloutit volontiers 13 litres aux 100 km, mais un système électronique de désactivation de 4 cylindres, fait chuter la consommation de 5 litres.

Et nous nous surprenons à cruiser en toute décontraction sur les petites routes helvètes au régime de 1500 tours/minute, sans que le moteur ne rechigne.

La Camaro s’affiche dès 39 000€.

Cruze : un hayon pour séduire l’Europe

Encore parée du titre de Championne du monde des voitures de Tourisme avant même la fin du WTCC (World tourism cars championship), la Chevrolet Cruze renforce son caractère familial.

L’adoption d’une carrosserie à hayon (coffre de 413 litres) et ses moteurs ‘’essence’’, 1.6 (124 chevaux) et 1.8 (141 chevaux) ainsi qu’un diesel 2.0 de 163 chevaux, en font une séductrice pour le marché européen.

Le tarif débute à 16 200€ et il y a, en plus, de la prime dans l’air.

Aveo : la compacte passe au diesel

Par son rapport qualité-prix-performances, la Chevrolet Aveo, 4 et 5 portes, avait déjà marqué de son empreinte le territoire français des compactes, où la guerre des promotions se déroule désormais à longueur d’année.

Nul doute qu’elle va encore progresser dans cette bataille commerciale avec, enfin, deux moteurs diesel 1.3, déclinés en 75 chevaux et en 95 chevaux, associés à un système Stop & Start.

L’Aveo diesel est accessible dès 14 050€.

Volt : l’électrique à autonomie étendue

La Chevrolet Volt, commercialisée dans huit agglomérations tricolores, dont Marseille, véhicule du futur mais déjà disponible, se caractérise autant par sa double motorisation, un électrique de 151 chevaux et un 1.3 essence 4 cylindres de 84 chevaux, que par son « autonomie étendue » vantée par Wayne Brannon, le boss de Chevrolet Europe, qui avoue utiliser quotidiennement cette avant-gardiste routière, pour mener ses enfants à l’école.

Heureux Wayne qui, le week-end, s’échappe parfois en Camaro.

On est ‘’ le patron’’ ou on ne l’est pas.

Mais quand, fils de paysans venus du Sud, on a 18 ans à Detroit et que l’on commence à travailler en montant des pistons dans les V8, il y a des destins qui se dessinent joliment et se forgent solidement…

Pour en revenir à notre galop d’essai, force est de constater que la Chevrolet Volt, fait forcément de vous un conducteur assagi.

Car, rouler en douceur, est un jeu auquel on se prend volontiers, ce qui ne signifie pas, sans efficacité ni sécurité, car l’équipement est complet.

Grâce au moteur thermique ou au système de récupération d’énergie des freins qui rechargent les batteries, l’autonomie dépasse les 500 km.

Cela rend actuellement la Volt nettement plus séduisante et réaliste que les 100 % électriques…

Évidemment, elle peut aussi être rechargée sur une prise électrique domestique.

Notons enfin qu’elle accélère de 0 à 100 km/h en neuf secondes et qu’elle a une vitesse maximale de 160 km/h.

La Volt est proposé à 37 500€, prime écologique déduite.

Et si on l’augmentait ?  La prime écolo…

Happy birthday Chevy !

 

Charles-Bernard ADREANI (La Provence)

 

Chevrolet

About Author

gilles