WRC : AU RALLYE DE CATALOGNE, LOEB N’A PLUS DROIT A AUCUNE ERREUR !!!

CATALOGNE OU LA CHASSE GARDÉE DE LOEB  …

 

Ce week-end va se disputer le Rallye d’Espagne, avant-dernière manche du Championnat du monde des Rallyes WRC, millésime 2011

Une épreuve ou le septuple Champion du monde, inamovible Numéro 1 mondial depuis sa première couronne décrochée à l’automne 2004, n’aura plus droit à l’erreur s’il veut se réservé une chance de conserver ce titre,

Loeb, se retrouvant au pied du mur après ses deux abandons successifs en Australie et plus récemment lors de son épreuve fétiche, le Rallye de France, disputé sur les terres de ses racines Alsaciennes, ou un moteur mal monté à l’atelier, l’a hélas malheureusement contraint à un second abandon consécutif !

Ce qui ne lui était JAMAIS arrivé en carrière…

Du coup, le Champion de l’équipe Citroën se retrouve dans une situation délicate, Hirvonen vainqueur en Australie et Ogier, lauréat lui en Alsace, étant désormais en position de lui ravir le titre.

LOEB SOUVERAIN ET IMBATTABLE EN CATALOGNE DEPUIS 2007

En effet, à la veille du Rallye de Catalogne, Loeb, s’il occupe toujours la tête du classement provisoire du Championnat, doit partager ce commandement avec le Finlandais Mikko Hirvonen, désormais à égalité de points avec le Français, les deux hommes totalisant le même nombre de points : 196

Cependant qu’Ogier en compte lui, 193.  Et se retrouve lui aussi en mesure de viser ce titre suprême…

Mais on sait, malgré tout l’immense talent qui est le sien que le Gapençais sommé par son employeur, la maison Citroën de faciliter la tâche de son ainé ‘’ Ambassadeur ‘’ International de la firme aux chevrons, s’effacera, si d’aventure, il se retrouvait devant Seb Loeb.

Comme l’a fait, le propre lieutenant d’Hirvonen, le second Finlandais de Ford, Jari-Matti Latvala, à qui Malcolm Wilson, le patron de l’équipe Ford, avait exigé qu’il s’efface  lui aussi pour laisser passer Hirvonen, mieux placé que lui au Championnat…

LATVALA: LIEUTENANT D’HIRVONEN

Comme on le voit, et chez Ford et chez Citroën, on a désormais en cette fin de saison, un Numéro 1  désigné !!!

Sébastien Loeb, leader du Mondial à égalité de points avec Mikko Hirvonen, n’aura donc pas le droit à la moindre erreur lors du prochain Rallye d’Espagne

Si d’aventure tel devait être le cas, cependant l’autre Sébastien, Ogier, pourrait en profiter.

Car même si chez Citroen Loeb est le leader désigné, Ogier  en cas de … pépin du ‘ »Chef ‘’‘, est plus qu’un ‘ joker’

C’est ce qu’indique, Olivier Quesnel, le patron des deux Seb.

Quel renversement de situation !

A la fin  du mois de juillet, au soir du Rallye de Finlande, Sébastien Loeb voyait pourtant ‘’la vie en rose’’.

Et un éventuel huitième titre mondial se profiler, car sa seconde victoire au Rallye de Finlande après la 1ère décrochée en 2008 , le propulsait en orbite vers cette 8ème couronne suprême

Une nouvelle fois victorieux en terre scandinave et très largement en tête du Championnat WRC et ce, avec respectivement 27 et 31 points d’avance sur ses deux principaux adversaires, Hirvonen et Ogier, le Champion Alsacien pouvait franchement entrevoir ce 8ème  titre mondial

.

A NOUVEAU VICTORIEUX DANS LES FORETS FINLANDAISES

Oui, mais !

Depuis, trois rallyes (Allemagne-Australie-France) se sont disputés. Trois courses marquées par bien des désillusions et des déceptions pour Loeb.

Il raconte :

« J’aurais vraiment souhaité que ces trois derniers rallyes se déroulent différemment. Mais c’est comme cela et donc je me retrouve aujourd’hui au pied du mur. Tant mieux pour le sport »

Mais gare…

La situation est périlleuse et Loeb le sait et il en a parfaitement conscience !

Il faut dire que lors des trois derniers rallyes courus, en Allemagne, en Australie et en France, Sébastien Loeb n’est parvenu à empocher que… 25 maigres points

Du coup, ses rivaux ont bien profité de la situation et avant le Rallye de Catalogne, ils sont revenus à ‘’ Vitesse grand V ‘’ sur l’Alsacien.

Ils sont donc trois à pouvoir encore espérer être titrés le 13 novembre au soir de l’ultime des treize manches du mondial WRC 2011

Sébastien Loeb, Mikko Hirvonen, le pilote Ford revenu à égalité de points avec le pilote  Citroën et son équipier Sébastien Ogier.

 

Une situation périlleuse mais qui visiblement ne semble nullement effrayer le septuple Champion du monde :

« Je sais que Miko Hirvonen va jouer sa carte sans retenue. Mais dans mon propre jeu, j’ai aussi quelques beaux atouts, comme de rouler avec la Citroën DS3 WRC, qui a permis à notre équipe de remporter neuf des onze rallyes disputés cette saison. J’ai en outre également gagné les deux épreuves restant à disputer (Catalogne et Grande Bretagne) en 2008, 2009 et 2010. Autant d’éléments qui renforcent ma confiance. Ce genre de situation nous a toujours bien réussi par le passé, à nous de tout faire pour que la belle histoire se poursuive au cours des prochaines semaines. »

Comme on le constate, c’est donc avec une immense et totale confiance que Loeb, va débarquer au Rallye de Catalogne.

Nanti d’une expérience exceptionnelle, sûr que Loeb saura aussi, en tirer bénéfice…

Même si sur les routes de Catalogne, Sébastien Loeb aura la mauvaise position d’ouvrir …la piste, lors de la première étape, ce vendredi.

Effectivement depuis l’édition 2010, les organisateurs Espagnols ont décidé de faire de la manche Catalane, une épreuve mixte caractérisée par une première journée sur terre suivie de deux étapes sur asphalte.

Loeb, explique :

« Si le temps est sec, ce n’est jamais très bon d’ouvrir la route sur la terre. Je risque de me retrouver avec un retard important le vendredi soir. Et comme sur l’asphalte des deux étapes suivantes, ceux qui se retrouveront devant ne seront pas handicapés à leur tour, pour moi, la stratégie va être extrêmement simple : Ce sera l’attaque à fond, du début à la fin. »

 

Mais comme Hirvonen en a profité au Rallye de France – Latvala pointant en retard pour prendre une pénalité et laisser passer ainsi Hirvonen– Loeb pourra compter sur la présence de son partenaire Seb Ogier.

Tant que Loeb sera en situation de viser la victoire et ses gros points, Ogier s’est engagé à jouer le jeu. Il ne jouera sa propre carte, qu’au cas où l’Alsacien… rencontrerait des pépins.

Olivier Quesne, précise :

« Le danger vient d’Hirvonen et de personne d’autres. Dans ces conditions, nous devons miser toutes nos chances sur le pilote possédant à ce jour le plus de points au Championnat du Monde Pilotes. Ce pilote, c’est Sébastien Loeb. »

Mais, répétons-le, si l’Alsacien rencontrait de nouveaux soucis, le directeur de l’équipe Citroën, possède une sérieuse solution de rechange, toujours bonne à prendre au cas où !

 « L’avantage chez Citroën, c’est de savoir que nous pouvons aussi compter sur Sébastien Ogier. Il est à seulement trois points, Il s’agit donc plus qu’un joker pour Citroën »

 

 

Dans ce cas, celui qu’on nomme parfois ‘Seb 2’ pourrait devenir alors à son tour ‘’le’’ pilote possédant le plus de points au Championnat du Monde Pilotes.

Avec, on l’imagine toutes les conséquences qu’une telle situation  pourrait engendrer, avant l’ultime rendez-vous, lors du dernier Rallye au programme de ce Championnat WRC 2011, le Rallye de Grande Bretagne !!!

Avec toutes les péripéties vécues cette année ‘’Vas savoir, Charles’’

Gilles GAIGNAULT

Photos : Jo LILLINI

SEBASTIEN LOEB EN 2010 SUR LES PISTES DU RALLYE DE CATALOGNE

 

Sport WRC

About Author

gilles