RALLYE OILIBYA DU MAROC : ALLÔ DAKAR ? ICI OUARZAZATE…

 

 

Du monde… et du beau monde !

Avec près de 180 concurrents au départ, le Rallye OiLibya du Maroc 2011 , a fait le plein d’équipages, venus effectuer un ultime essai de roulage à deux mois des grands rendez-vous hivernaux que sont le Dakar sud-américain et l’Africa Eco Race.

Les spécialistes en conviennent, en parcourant la liste des engagés de ce Rallye OiLibya du Maroc, tous s’accordent pour souligner l’importance, mais également la qualité du plateau rassemblé par NPO Events sur les hauteurs de Ouarzazate.

Du jamais vu, depuis plus d’une décennie sur un rallye tout-terrain, hormis, bien entendu, sur le Dakar.

Tout le mérite en revient à l’ami Stéphane Clair, le dynamique promoteur récemment promu directeur du très prestigieux circuit Provençal, Paul Ricard.

Motos : Coma en favori, Rodrigues en champion

A tout seigneur, tout honneur: fraîchement titré sur le sol égyptien, Helder Rodrigues et sa Yamaha 450 (n°1) ouvriront le bal des deux roues, devant les KTM 450 de Marc Coma (n°3) et du jeune prodige polonais Jakub Przygonski.

Mais attention, le plateau moto ne se limite pas à ce trio infernal.

Avec David Casteu (n°6) et Olivier Pain (n°9), Yamaha Motor France est également au Maroc pour jouer le podium. Tout comme d’ailleurs le Portugais Ruben Faria (KTM n°7), porteur d’eau de Marc Coma au sein du KTM Factory Team.

Gare aussi aux Hollandais volants que sont Frans Verhoeven (Sherco 450 n°4) et Henk Knuiman (KTM 450 n°16), capables de venir jouer les troubles fêtes dans le top 5.

Réservé aux motos et quads 100% de série, la catégorie Enduro Cup sera aussi à suivre de près avec, notamment, le Français Thomas Bourgin (Husaberg n°250), venu défendre son titre conquis, voici six mois, aux Rallye OiLibya de Tunisie.

Du côté des quads, ce Rallye OiLibya du Maroc 2011 vaudra également le déplacement dans sa lutte au sommet entre le Russe Dmitry Pavlov (Honda n°264), et les Français Frédéric Allard (Honda n°265) et Vincent Albira (Honda n°201)

Autos: une pluie d’étoiles…

 

En catégorie auto, c’est une véritable pluie d’étoiles qui s’abat sur Ouarzazate.

Jugez plutôt.

Avec trois MINI Countryman et une BMW X3 au départ, le Team X-Raid ponctue une longue séance d’essai dans la région d’Erfoud par un ultime test en compétition.

En l’absence de Stéphane Peterhansel, double vainqueur ici au Maroc en 2009 et 2010, ce sont l’Espagnol Nani Roma (MINI n°301) et le Russe Leonid Novitsky (MINI n°300), vainqueur de la Coupe du Monde FIA 2011 qui mèneront la danse devant les quatre Mitsubishi Racing Lancer ex-officielles, désormais basées aux Pays-Bas et emmenées par le pilote néerlandais Erik Van Loon.

Attention également au tout nouveau proto Toyota Hilux du Team Overdrive, piloté par l’Argentin Orlando Terranova, assisté de Lucas Cruz, ancien équipier de Roma et de Carlos Sainz.

Derrière les ténors, les places dans le Top 5 final, seront donc chères pour la troisième MINI (n°307) du Portugais Leal Dos Santos, la BMW X3 (n°304) du Chilien Boris Garafulic et des Pickup Amarok Overdrive du Russe Ogorodnikov (n°308) et de l’Argentin Yacopini (n°301).

Sur un parcours varié en franchissement ainsi qu’en navigation, la meute des buggys présents sur ce Rallye OiLibya du Maroc auront également une belle carte à jouer.

Avec pas moins de sept voitures au départ, le Team MD Rallye Sport vise également le Top 10 avec les “scarabés jaunes” confiés à Régis Delahaye (n°309), Pascal Thomasse (n°311) et Pierre Vasseur (n°313).

Gare aussi au proto Renault de Jean-Noël Julien (n°314) ainsi qu’aux buggy’s VW TDI d’Yves Fromont (n°312) et Patrick Martin (n°321).

La catégorie T2, réservée aux véhicules proches de la série, sera l’apanage des Toyota avec, en tête de liste la N°322 du Team Overdrive, pilotée par le Russe Nikolaev, mais aussi les trois ‘Toy’ du Team Lardeau Compétition, confiées à Jérémie Choiseau (n°331), Jean-François Perez (n°340) et Eric Niveau (n°343).

Camions: la belle et les bêtes !

Dominatrice sur le sol africain depuis bientôt deux ans, la très performante Portugaise Elisabete Jacinto au volant de son camion MAN n°400, aura elle aussi, du pain sur la planche si elle veut conserver son brevet d’invincibilité.

Pour la charmante pilote Portugaise qui monte ici sur le ring avec quelques champions en matière de poids lourds, le danger vient essentiellement des Pays-Bas qui ont délégué sur ce Rallye OiLibya du Maroc, une importante délégation de monstres sur quatre roues.

En tête de liste, l’on retrouve le tout nouvel IVECO Powerstar Torpedo (n°401) du Team De Rooy piloté par Gérard De Rooy.

Accidenté au Silkway 2009, puis au Dakar 2011, le jeune prodige néerlandais effectue ici son grand retour à la compétition. Engagé dans le même Team, l’autre étoile se nomme, bien évidemment, Miki Biasion.

L’Italien, ancien double Champion du monde des rallyes, reconverti au rallye-raid, avant d’engranger deux titres mondiaux tout-terrain dans cette catégorie poids lourds pilotera, lui, la version 2010 de l’IVECO (n°402).

Avec trois camions en course, le team néerlandais Xdakar de Dirk Gravelink (DAF n°403), Peter Van Den Bosch (DAF n°404) et du Belge Paul Verheyden (DAF n°406) a, lui aussi, fière allure. Tout comme le GINAF n°405 piloté par Jacobus De Wit et, bien entendu l’impressionnant Renault d’Alain Coquelle (Renault n°406), capables, comme le SCANIA n°409 (ex-Kovacs) de Michel Salvatore, de créer l’une ou l’autre surprise tout au long de ces six jours de course dans le grand sud marocain.

 Gilles GAIGNAULT

Photos : Alain Rossignol

Rallye Maroc

About Author

gilles