GP MOTO D’AUSTRALIE: ZARCO SEULEMENT 3ème RATE LE COCHE ! CASEY STONER NOUVEAUCHAMPION DU MONDE EN MOTOGP

SANDRO CORTESE

Johann Zarco avait une magnifique possibilité de remonter franchement au classement général de la catégorie 125, puisqu’il partait en pôle et que son adversaire direct au Championnat, Nico Terol, n’était que quatrième sur la grille.

Raté.

 Dès le départ.

Dommage, d’autant plus que Zarco, qui a  vraiment besoin de marquer beaucoup de points devant Terol a eu cette possibilité mais le destin en a décidé autrement.

Parti de la seconde position sur pneus slick malgré l’averse qui avait précédé le départ de la course 125cc à Phillip Island, Sandro Cortese (Intact-Racing Team Germany) s’est imposé pour la seconde fois de la saison suite à son échappée et à l’interruption de la course à trois tours de l’arrivée en raison de la chute de Niklas Ajo. Luis Salom a décroché la seconde place, devant Johann Zarco qui revient à 25 points de Nico Terol, le leader du Championnat ayant terminé seulement sixième.

CORTESE MÈNE DE BOUT EN BOUT

Ce sont les 125 qui ont ouvert le feu ce matin, à quatre heures (heure française) sur le circuit de Philips Island en Australie.

On est en bordure d’océan et ce que les météorologues appellent les entrées maritimes est un phénomène parfois violent.

Le temps maussade a engendré un départ totalement apocalyptique.

Absente des deux premières journées du Grand Prix Iveco d’Australie, la pluie s’est finalement manifestée juste avant le départ de la course 125cc et a provoqué quelques moment de tension sur une grille de départ dont la majorité des pilotes avaient choisi de rester sur pneus slicks.

Adrían Martin, qui était sur pneus pluie, a pris la tête de la course dès le premier tour tandis que Johann Zarco et Nico Terol, qui étaient premier et quatrième sur la grille, ont perdu plusieurs places avant même le premier virage.

Sandro Cortese, parti deuxième, n’a pas mis longtemps à revenir sur le leader, passant au passage un autre tricolore Alexis Masbou qui réalisait un bon début de course, tandis que Zarco suivait à la quatrième place et que Terol se retrouvait en quatorzième position.

Ainsi, Luis Salom, parti dixième sur la grille, s’est il retrouvé avec les hommes de tête, Terol, leader du Championnat du Monde, parti quatrième, s’est retrouvé douze!

Et Zarco, qui était en pôle, s’est retrouvé à 14 secondes derrière le leader, le seul qui ait vraiment réussi son départ, Sandro Cortese.

Zarco perd donc d’entrée la possibilité de reprendre un gros paquet de points à Nico Terol, au classement général.

Parce que Terol ne restera pas douzième, il remonte six, à 22 secondes du leader. Et Zarco, qui se bat avec Salom, perd ce duel et finit troisième.

La course a d’ailleurs été interrompue trois tours avant la fin à cause de la météo.

Cortese gagne donc pour la seconde fois de la saison. Belle occasion ratée pour le pilote français!

les deux autres Français, Louis Rossi qui réalise le meilleur résultat de sa carrière en finissant neuvième et Alexis Masbou  qui lui aussi est classé dans les points en prenant la quatorzième place, réalisent une belle perf.

Au classement général provisoire du Championnat, Terol est donc encore très solide leader avec 25 points d’avance sur le pilote français.

Certes, cette avance a fondu ce matin. Mais à deux GP de la fin, il faudrait maintenant un miracle pour que la situation s’inverse.

 

MOTO2: COURSE INCROYABLE!

ALEX DE ANGELIS

Alex de Angelis s’est imposé à Phillip Island pour la deuxième année consécutive en battant Stefan Bradl à l’issue d’un long duel avec l’Allemand, qui reprend la tête du Championnat du Monde Moto2. Marc Márquez a quant à lui réalisé une incroyable remontée après son départ en dernière position et a pris la troisième place. L’Espagnol est maintenant à trois points de Bradl avant les deux dernières manches de la saison.

Cette catégorie où l’on se bat comme dans une guerre civile avec près de quarante partants à chaque manche, a donné lieu à une course absolument démentielle.

Voilà le topo au départ. Marquez mène d’un point au classement général devant l’Allemand Bradl.

Mais aux essais qualifs, alors que Bradl se rate, il est huitième temps,  Marquez est pénalisé pour…. pilotage dangereux et se retrouve dernier sur la grille!

On imagine donc facilement que ces deux mecs là vont doubler tellement de monde, qu’ils vont en faire de la chair à saucisses!

En effet, Bradl remonte, dès les premiers tours, en tête de course.

Il passe donc Alex de Angelis et Mike di Meglio qui étaient partis un et deux sur la grille.

Belle remontée mais dans le dernier tour, De Angelis reprend son bien et gagne la course. Bradl est second.

Mais le dingue absolu, c’est Marquez!

MARC MARQUEZ

 

On l’a dit, Marquez est parti fond de grille…

Et il remonte tout le monde, alors que les quarante pilotes de la classe Moto2 sont serrés comme des sardines en boîte et en bagarre partout, Marquez passe tout le monde!

Et finit troisième, juste derrière Bradl.

Dernier sur la grille de départ, le jeune talent espagnol n’a gagné pas moins de vingt-deux places dès le premier tour et est progressivement remonté sur le groupe de tête, pour prendre la quatrième place à la mi-course. Ensuite engagé dans un duel pour la troisième place avec Claudio Corti, Márquez a dû se battre jusqu’au bout pour confirmer sa place sur le podium et conserver ses chances de remporter le titre Moto2 cette saison puisqu’il n’est qu’à trois points de Bradl, avant les deux dernières manches du Championnat.

Mais clairement, ce matin, Marc Marquez a fait un des trucs les plus dingues de l’année!

Et il est toujours largement en position de devenir Champion du Monde!

Quant au Français Mike di Meglio (Tech3 Racing )il a signé son meilleur résultat de la saison en prenant la neuvième place

 

CASEY STONER CHAMPION DU MONDE CHEZ LUI !!!

Stoner gagne et décroche le titre!

Casey Stoner au guidon de sa Honda HRC a remporté ce dimanche son 2e titre de Champion du monde à l’arrivée du Grand Prix d’Australie. Le jour de ses 26 ans, l’Australien s’est montré intouchable, dominant de la tête et des épaules la 16e manche du Mondial 2011, marqué par le forfait du tenant du titre, l’Espagnol Jorge Lorenzo blessé lors du warm-up à une main.

Simoncelli finit second et Honda prend les quatre 1ères places!

Belle perf du Français Randy de Puniet qui termine sixième devant la Ducati usine d’Hayden. Rossi ayant chuté !!!

Casey Stoner s’est emparé d’une cinquième victoire consécutive dimanche à Phillip Island, le jour de son 26ème anniversaire, et remporte ainsi son second titre de Champion du Monde MotoGP à domicile.

Treize ans après son compatriote Mick Doohan. En 1998, l’Australien avait déjà décroché le titre à l’issue de son Grand Prix national. Casey Stoner l’a donc imité au terme d’un week-end géré de main de maitre.

Et répétons-le, le jour de ses 26 ans !

Andrea Dovizioso et Marco Simoncelli étaient à ses côtés sur un podium 100% Honda de ce Grand Prix  d’Australie.

Suite aux forfaits de Jorge Lorenzo (Yamaha Racing), qui s’est blessé à la main gauche en chutant lors du warm-up, et de son coéquipier Ben Spies, souffrant de maux de tête après sa chute lui lors des qualifications, la grille MotoGP était réduite à quatorze pilotes pour le Grand Prix d’Australie

Jorge Lorenzo, le Champion du Monde en titre, s’est en effet blessé l’annulaire de la main gauche en chutant au cours du warm-up  en MotoGP ce dimanche matin et a été contraint de déclarer forfait. Curieusement,son équipier l’Américain Ben Spies n’a pas non plus lui, pris le départ. Le second pilote de l’écurie Yamaha, a chuté lors de la séance de qualification au cours de laquelle il a reçu un coup à la tête.

En accord avec son équipe, il a décidé de ne pas disputer ce GP.

LORENZO HÉLAS… FORFAIT !!!

Et Casey Stoner (Repsol Honda), qui devait marquer au moins dix points pour s’emparer du titre mondial, a réalisé une course parfaite en menant de bout en bout suite à son départ en pole position.

Solidement installé devant Nicky Hayden (Ducati) et Marco Simoncelli (San Carlo Honda Gresini), l’Australien a pris une seconde d’avance dès le premier tour et n’a eu aucun mal à se mettre hors de portée de ses poursuivants, notamment de Simoncelli qui est rapidement passé devant Hayden, avant que l’Américain ne se fasse aussi doubler par Andrea Dovizioso (Repsol Honda).

La levée du drapeau blanc, signalant aux pilotes la possibilité de rentrer aux stands pour changer de machine et passer sur pneus pluie, suite à l’arrivée des premières gouttes n’a pas bouleversé la course et Stoner continuait de filer en tête tandis que Dovizioso et son coéquipier Dani Pedrosa se disputaient la troisième place.

Valentino Rossi (Ducati) a tenté de doubler Álvaro Bautista (Suzuki) dans la lutte pour la cinquième place mais a chuté en perdant l’avant de sa GP11.1 et a donc abandonné pour la seconde course consécutive, tandis que Bautista allait chuter à son tour quelques tours plus tard, en même temps que Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3).

 

Aussi brillant ce week-end que sur l’ensemble de la saison, Stoner a finalement remporté sa cinquième victoire consécutive à Phillip Island, sa neuvième de l’année, devant Simoncelli et Dovizioso qui complétaient un podium 100% Honda.

L’Australien a ainsi remporté le Championnat du Monde MotoGP 2011 à deux courses de la fin de la saison et s’offrait donc pour son 26ème anniversaire un second titre mondial, tout en permettant à Honda de reprendre le titre Constructeur.

Pedrosa, Colin Edwards (Monster Yamaha Tech3), De Puniet (Pramac Ducati), Hayden (Ducati usine), Toni Elías (LCR Honda), Loris Capirossi (Pramac Racing) et Karel Abraham, ont quant à eux complété le top 10 de la course, en étant les seuls autres pilotes à rallier l’arrivée.

Pour Randy de Puniet, cette sixième place esT un réconfort après ses multiples déboires rencontrés tout au long de la saison… Et ce d’autant lus qu’il termine premier des Ducati et devant la moto d’usine de l’ancien Champion du monde, l’Américain Nicky Hayden !!!

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MOTOGP

 

RANDY DE PUNIET TERMINE SIXIÈME

 

Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis