24H CAMIONS…PUBLIC COLOSSAL, COURSES TITANESQUES

C’est le week-end de tous les records!

53700 spectateurs!

Six mille de plus que l’an dernier, alors que le temps a été parfois maussade…

Il est vrai que les pilotes ont vraiment donné tout ce qu’ils pouvaient et même un peu au-delà. On s’attendait à un choc énorme en Championnat de France où le titre se jouait entre deux génies du cerceau, Noël Crozier, Champion l’an dernier, pilote du Man flanqué du Num 1, et Lionel Montagne, challenger, pilote du Renault, arborant lui, le num 25.

Le choc a bien eu lieu.

Victoire au finish de Montagne (photo ci-dessous, No 25)…

 

LA GUERRE TOTALE…

 

Lionel Montagne gagne donc la lutte finale. Lutte de haut rang!

On était venu de tous les coins de France pour assister à un duel de titans et on n’a pas été déçu…

Noël Crozier nous avait dit avant le week-end qu’il devait gagner trois des quatre courses et faire des points dans la dernière…

Contrat presque rempli mais dans la troisième course, les deux pilotes se sont accrochés et ont abandonné tous les deux.

Pas de points pour Crozier !

Les trois points d’avance que possédait Montagne avant de venir au Mans, ont donc été décisifs.

Pourtant, Noël a tout donné, et il a bien donné. la preuve en images, ci-dessus

Au vu de ces photos, on imagine le spectacle dantesque qu’ont pu donner ces camions.

Voilà le camion de Lionel Montagne, sur la photo ci-dessus. Selon les règles du Championnat de France, un peu plus de 1000 cv, 13 litres de cylindrée max, 5800 kg minimum, avec une vitesse maximale autorisée de 160 km/h, l’explication du succès considérable de l’épreuve est là.

Clairement, on ne voit jamais ça ou presque jamais.

Cette année, en France, il y aura eu au total trois épreuves, à Nogaro, à Magny-Cours et au Mans.

Donc, spectacle à consommer sans aucune modération!  

SHOW MUST GO ON…

Ce très beau titre de Queen résume un peu le week-end de folie au Mans.

C’est qu’en fait, il se passe toujours quelque chose sur la piste.

Ainsi pendant la journée voit-on courir les Race Cars, courses gagnées par notre pote Éric Hélary, où l’on retrouve un peu l’ambiance des courses US de Nascar.

Bon d’accord, durant les 500 Miles de Daytona, il ya quatorze millions de téléspectateurs… 

 Il n’empêche, voilà encore un truc de fous, qui a bien plu aux aficionados du camion.


Et puis… Il ya le défilé des plus beaux camions de France…

 180 bijoux de quarante tonnes chacun, qui défilent devant les tribunes du Mans pleines à craquer, rejoints par un camion podium, et des clubs de proprios de motos Harley…

Un truc démentiel.

Honnêtement lecteur, même si les camions ne sont pas ton « fun », comme on dit au Québec, faut vraiment aller voir ça l’an prochain!

 Les « truckers » peignent leurs plus beaux souvenirs sur les parois des camions, ici par exemple le groupe ACDC…

 Lecteur, deviens fou. Juste une minute…

Tu écoutes en même temps « Highway to hell » sur You Tube et tu commences vraiment à te dire que c’est dommage que tu n’aies pas connu ça avant.

 

EUROPE EN FOLIE…

 

Ben oui, l’Europe, c’est toujours un peu ch… à la TV… Ou à la radio… ou aux élections… ici en revanche, elle devient tarbouif l’Europe, et tant mieux!

On imagine quand ça se rentre dedans!

Non, on ne veut pas imaginer, et pourtant, Albacete et Nittel (photo) vont s’en mettre un vieux coup. 

Albacete peut dire adieu au titre qui lui tendait les bras… le vainqueur du week-end est donc un troisième larron, Markus Ostreich, un pilote allemand qui court sur un camion… Renault…

Vu comme ça, c’est chouette l’Europe!

Bon, la date des prochaines 24 Heures du Mans Camions, est déjà fixée.

Ce sera le week-end des 13 et 14 octobre 2012.

La 28 ème édition sera évidemment encore plus dingue que les 27 autres… A cocher sur le agendas chers lecteurs…  

JEAN LOUIS BERNARDELLI

Photos : Thierry Coulibaly – AMS -Johan Sagne


Camions Sport

About Author

jeanlouis