PHARAONS: SCHLESSER CHAMPION DU MONDE!

Cinq victoires successives, et ce sur six spéciales au total, le Pharaon Schlesser n’a pas fait le détail!

Avec son co-pilote Konstantin Zhelstov, ils sont passés à travers les pièges, avec une vitesse … pharaonique!

En face, il y avait du lourd, sur des BMW et des Mitusbishi faites pour les conditions extrêmes…

Sur le deux roues motrice Sonangol qu’il a construit lui-même, Schlesser gagne non seulement les Pharaons mais devient aussi Champion du Monde de Rally Raid en catégorie deux roues motrices!

Bien joué le Grand Bleu!

BUGGY ET PILOTE INTOUCHABLES!

C’est sûr, Schless’ est un vrai spécialiste de l’Egypte.

Il a gagné cinq fois ce Rallye des Pharaons, une épreuve à l’historique et à la légende grandioses.

Il est ainsi dans la lignée des très grands pilotes de Rallye Raid, on rappellera qu’il a aussi gagné le Paris-Dakar et à deux reprises !

Palmarès incroyable car ce magnifique pilote a aussi dominé des disciplines de folie comme le Sport Prototype, où il a été deux fois Champion du Monde.

Et, c’est ici un fantasme de pilote, il gagne le Championnat du Monde une épreuve avant la fin!

C’est un club très fermé, ceux qui claquent le titre avant la fin…

A l’arrivée au Caire, Jean Louis a gratifié les photographes d’assez jolies figures de style… voir ci-dessous le « shoot » d’Alain Rossignol…

Le dernier qui avait fait des trucs comme ça devant les tombeaux de Keops, Kefren et Mikérinos (les pyramides quoi…) c’est un corse, surnommé le petit tondu.

Là, c’est… le grand fondu!

Ce qu’il déclare à l’arrivée…

« Je suis très heureux de cette deuxième victoire consécutive en Egypte. On peut sans doute parler de sans faute, mais je peux vous dire que ce ne fut pas facile tous les jours. Il a fallu passer les difficultés kilomètre après kilomètre sans jamais se déconcentrer. Une banale erreur et tout pouvait basculer très rapidement. Konstantin a fait du super boulot et a été très sollicité chaque jour car la navigation était aussi un facteur déterminant. Le tracé de cette édition était très varié et quelques unes des étapes pouvaient être qualifiées de véritables étapes « africaines » dans le plus positif sens du terme. Du rallye-raid comme je l’aime… D’ailleurs, cette course est un excellent entrainement pour ceux qui participeront à la prochaine édition de l’Africa Eco Race, dont je fais partie. Certaines étapes ici peuvent être comparées aux difficultés que l’on retrouve en Mauritanie avec le franchissement de cordons de dunes particulièrement impressionnants. Cette victoire me fait très plaisir pour toute mon équipe bien sûr mais aussi pour mes partenaires que je remercie de leur confiance. Je suis très heureux de leur offrir cette nouvelle victoire et le titre mondial 2011 en deux roues motrices, même si la saison n’est pas tout à fait encore terminée… »

COMING NEXT…

Pour Jean Louis Schlesser et son sublime buggy, la « prochaine » c’est donc l’Africa Eco Race, qui se court du 28 décembre 2011 au 8 janvier 2012.

Il l’a gagnée l’an dernier.

Une épreuve magique, qui part de France, traverse le Maroc, fait des boucles de 500 bornes en Mauritanie avant de se terminer à Dakar…

Cela ne vous rappelle rien?

La légende, tout simplement…

Autos, camions et motos s’y retrouveront pour des journées inoubliables…

On vous racontera évidemment ça!

Au terme de six étapes dantesques pour des novices, les trois équipages du Team Dessoude sont parvenus à rejoindre les Pyramides de Gizeh et à boucler cette édition 2011 du Rallye des Pharaons.

Cerise sur le gâteau, la victoire en catégorie T2 Essence pour Michele Cinotto qui n’avait plus participé à un rallye raid depuis plus de vingt ans…

Une fois de plus, les Pathfinder du Team Dessoude ont accompli leur mission.

La famille Cinotto a rejoint Le Caire, terme du rallye, après de nombreuses péripéties tout au long de la semaine. L’épreuve avait pourtant mal commencé après les tonneaux effectués par les deux fils, Pietro et Carlo, dès les premières étapes.

Mais ces débuts difficiles s’expliquent par un manque total d’expérience sur la discipline. Confrontés à des difficultés d’un niveau certain, notamment dans les franchissements de dunes, les erreurs se sont accumulées.

Mais au fil des jours, une nette progression s’est fait sentir, d’où une amélioration des temps et des positions.

Finalement, Michele Cinotto s’est montré le plus régulier et se classe 12ème au général, 1er en catégorie T2 essence. Il précède son fils Pietro, 13ème alors que Carlo termine 15ème.

Pour André Dessoude, le rallye raid est avant tout une histoire d’apprentissage et d’expérience et pour apprécier pleinement cette épreuve, ils en manquaient. Malgré tout, le Team Dessoude a mené à bien son objectif de ramener les trois voitures au Caire, grâce notamment à la ténacité et au dévouement des mécaniciens qui chaque nuit n’ont pas compté les heures de travail.

Avec plus de vigilance et de maturité en fin d’épreuve, les « novices » sont parvenus au terme de l’aventure.

Pour le Team Dessoude, la prochaine grande étape sera bien sûr le Dakar avec de nouvelles armes, dont notamment une MPR13 Lancer dernière évolution sur laquelle sera implanté un moteur Nissan 3.7l, une voiture conforme au règlement 2012.

Avec quelques modifications de carrosserie et bien sûr, une robe rouge, l’objectif du Team est de terminer dans les dix premiers et idéalement dans le Top 5.

Tout cela dépendra aussi de l’armada BMW. Le Proto N05 sera piloté par le Chinois Jihong Zhou tandis que Frédéric Chavigny disposera d’une nouvelle voiture, sur la base d’un Pickup.

Enfin, les buggies Oryx, Essence et Diesel rouleront aussi en Amérique du Sud.

Rendez-vous est pris en janvier prochain !

Jean Louis BERNARDELLI 

Photos : Alain Rosssignol

Sport

About Author

jeanlouis