RALLYE DE FRANCE – ALSACE GRAND NATIONAL : PREMIERE VICTOIRE POUR GILLES NANTET

 

Ce week-end sur les superbes routes du Rallye de France en Alsace et dans les Vosges, Gilles Natet au volant de sa PORSCHE GT+, a remporté le Grand National, manche du Championnat de France des Rallyes.

Son tout premier succès en Championnat de France

Gilles Nantet, s’impose en effet pour la toute première fois en Championnat de France

Bel exploit pour le couple Gilles Nantet – Corinne Murcia, au volant de leur Porsche 996 GT3 dans ce Grand National, sixième des huit manches du Championnat de France des Rallyes 2011.

Ils ont su profité de leur régularité et aussi bien sur des erreurs des pilotes armés de voitures beaucoup plus puissantes et performantes, des WRC, pour aller cueillir leur première victoire en Championnat de France, tout comme la première victoire d’une Porsche depuis près de trente ans !

Pierre et Martine Roché avec leur Peugeot 307 WRC, terminent deuxièmes et meilleurs performeurs du week-end (7 scratches).

Quant au jeune espoir Martiguais, Mathieu Arzeno, l’ancien brillant kartman désormais reconverti en rallye, bien navigué par Renaud Jamoul, avec leur Citroën DS3 R3 du Team Saintéloc Racing Mister-Auto, lui il réalise une excellente performance en terminant sur la troisième marche du podium.

 

Après avoir terminé deuxième lors du Rallye Mont-Blanc Morzine, Gilles Nantet avait confié, non sans ironie, que l’étape suivante était la victoire.

Moins d’un mois plus tard, sur des routes qui ne sont pas à l’avantage de sa Porsche GT+, le co- leader du classement général du Championnat, remporte donc son tout premier succès en Championnat de France des Rallyes.

Par la même occasion, il conforte ainsi  sa position et prend dorénavant seul, les commandes du Championnat.

Le premier leader, souverain vendredi avec quatre scratchs sur quatre, Éric Brunson, qui a hélas pour lui, abandonné samedi, après la sortie de route de sa Subaru, réalise lui la plus mauvaise opération du week-end.

Perdant et ce Grand National et la tête du Championnat !

Sur que des regrets, il en aura à revendre…

Ce dimanche donc, débarrassé des menaces de ses plus sérieux rivaux (Brunson et Dany Snobeck), Gilles Nantet pouvait voir venir et assurer sa course, grâce à son avance confortable, sur ses deux poursuivants, Pierre Roché et Mathieu Arzeno.

Preuve de sa détermination, Pierre Roché n’en a pas moins attaqué, signant d’ailleurs deux scratches en trois spéciales.

Il termine finalement deuxième de l’épreuve, marquant des points importants dans l’optique du Championnat.

Dany Snobeck (photo) s’est offert, lui, l’ultime le scratch dans la spéciale de Haguenau, ville natale de Sébastien Loeb.

Neuvième du classement final de ce Grand National, le Lorrain s’adjuge à l’arrivé, la 3ème  place en WRC, préservant ainsi ses chances de titre.

Mathieu Arzeno (photo ) s’offre une très belle troisième place au volant de sa Citroën DS3 R3, devant son coéquipier Cédric Robert (Citroën DS3 R3) du Team Saintéloc Racing Mister-Auto.

Lionel Baud (Peugeot 206 WRC) était parvenu à remonter au quatrième rang, avant d’écoper d’une pénalité de dix secondes, pour un départ anticipé dans l’ES23.

Emmanuel Guigou (Renault Mégane R.S. N4) de l’équipe Team Chazel Dalta, termine au sixième rang et s’impose en groupe N, après la sortie de route de Pierre Marché (Subaru Impreza) dans l’ES22.

En Championnat de France Junior, Nicolas Romiguière (Twingo R.S. R1), leader en début de journée, a assuré sa fin de course.

Les positions sont restées inchangées et Charles Martin (Twingo R.S. R1) termine deuxième devant Anthony Balester (Twingo R.S. R1).

Au classement général, Nicolas Romiguière prend les commandes avant la dernière épreuve dans le Var. Sébastien Chardonnet (Twingo R.S. R1), qui avait été retardé samedi, a abandonné dans la deuxième spéciale du jour (ES22) sur panne mécanique.

Au classement des Twingo R.S. R2, Georges Gonon, nanti d’une belle avance au départ de la journée, s’est imposé. Il devance au final Stéphane Consani et Laurent Clutier.

En Championnat Team, le Team Saintéloc-Racing Mister-Auto, s’impose et marque 18 points, grâce au doublé de Mathieu Arzeno et Cédric Robert en groupe R.

Suite à la sortie de route de Pierre Marché, le Team 2HP Compétition veloperfo.com, perd lui quelques points et termine troisième avec 13 unités, derrière le Team FJ.com, qui a fait le plein avec Pierre Roché (premier WRC, 10 points) et marque cinq points grâce à Michel Civade (4e WRC).

En Trophée Michelin, Gilles Nantet s’impose devant Jean-Nicolas Hot et Robert Consani.

Ravi de cette très grosse perf, Gilles Nantet raconte :

« Nous avons fait une course de haute voltige du début à la fin pour rester sur la route. A chaque virage, nous aurions pu sortir, à cause de la terre ramenée lors des passages dans les cordes. L’absence d’ouvreur, le fait de n’avoir que deux tours de reconnaissances et la présence de passages sur terre, étaient trois paramètres difficiles à gérer. C’est la première victoire d’une Porsche GT en Championnat de France. Ca fait plus de 25 ans qu’une Porsche ne s’y était pas imposée. Quant à moi, c’est ma première victoire en Championnat de France. C’était tellement tendu que je n’ai pas pu me laisser aller. Il fallait que je me concentre pour ne pas faire de bêtises. Pour le Championnat, c’est assez sympa. La régularité, ça paie. C’est sympa, je m’immisce dans la bataille pour le titre entre Brunson et Snobeck. »

Son dauphin, Pierre Roché, poursuivait :

 « Je suis déçu d’avoir crevé vendredi. Ce n’était même pas dans une corde… Sans ça, on gagnait. J’étais le malchanceux de cet endroit. Une deuxième place, c’est mieux que rien, ça me relance complétement au Championnat. Gilles a de l’avance mais il va devoir décompter. Tout reste à faire lors des deux dernières manches. »

Enfin, le ‘’ Petit jeunot’’ , Mathieu Arzeno, enchainait:

« Le bilan est positif avec cette victoire de classe que l’on attendait depuis un moment. La chance nous a souri. Nous sommes contents car c’est une vraie victoire, ça s’est joué au chrono. Et pour couronner le tout, cette troisième place du podium général est incroyable. Je me suis trouvé plus à l’aise que d’habitude. J’ai eu de la chance lors du premier jour, tout le monde a connu des soucis. C’est mon premier podium et celui d’une DS3 R3, je suis franchement, très content. »

Christian Colinet

Photos : FFSA -DPPI

Bilan du Rallye Alsace Grand National

Vainqueur des ES : Pierre Roché, 7 ; Eric Brunson, 4 ; Dany Snobeck, 1

Leader ES5 à ES8 : Eric Brunson ; ES13 à ES17 et ES21 à ES23 : Gilles Nantet

 

Le classement général final :

1 NANTET Gilles – MURCIA Corinne (Porsche 996 Cup GT+) en 1h42’48’’2

2 ROCHE Pierre – ROCHE Martine (Peugeot 307 WRC) à 39’’

3 ARZENO Mathieu – JAMOUL Renaud (Citroën DS3 R3) à 1’28’’9

4 ROBERT Cédric – DUVAL Matthieu (Citroën DS3 R3) à 1’55’’6

5 BAUD Lionel – CRAEN Fabien (Peugeot 206 WRC) à 1’57’’

6 GUIGOU Emmanuel – BOULLOUD Benjamin (Renault Mégane RS) à 4’18’’1

7 HOT Jean Nicolas – NICOLET Christiane (Subaru Impreza) à 5’04’’8

8 CONSANI Robert – BEYNET Cédric (Renault Mégane) à 5’34’’8

9 SNOBECK Dany – MONDESIR Gilles (Citroën C4) à 6’47’’8

10 BOYER Jean Christophe – COUSTENOBLE Thomas (Subaru Impreza) à 7’00’’5

TOUS LES CONCURRENTS DU GRAND NATIONAL FFSA

 Le classement provisoire du Championnat de France des Rallyes Pilotes :

1 NANTET Gilles : 85 points

2 ROBERT Cédric : 65 pts

– BRUNSON Eric : 65 pts

4 SNOBECK Dany : 62 pts

5 ROCHE Pierre : 61 pts

Sport

About Author

gilles