WRC. RALLYE DE FRANCE: OGIER VICTORIEUX, N’A PAS CRAQUE FACE A SORDO

 

Après le retrait du grandissime favori, enfant du pays, Seb Loeb, sur casse moteur de sa DS3, l’autre Seb, Sébastien Ogiera pris le elais de son ainé, n’a pas craqué malgré l’immense pression et a remporté ce Rallye de France en Alsace, offrant à Citroen, une belle victoire en guise de consolation

Le Haut-Alpin se relance aussi dans la course au titre mondial alors qu’il ne reste plus que deux épreuves à disputer:

Les Rallyes de Catalogne et de Grande Bretagne

Mais, le Finlandais de Ford, Mikko Hirvonen, s’est lui aussi relancé, grâce à l’abandon de Loeb et à sa 4ème place offerte par son équipier Latvala, particulièrement brillant sur les routes Alsaciennes, alors que Mikko, n’a été lui, que l’ombre du grand Hirvonen…

En effet, les positions aprés cette manche Française du WRC, sont désormais les suivantes:

1- Loeb avec 196 points. 2- Hirvonen avec et  Ogier avec 193 points

Cela nous promet de sérieuses bagarres !!!! …

Alors que le Rallye de France arrivait à Haguenau, la ville natale de Sébastien Loeb ou il avait connu la plus grande joie de sa carrière il y a tout juste un an, en devenant pour la septième fois Champion du monde, on a officiellement appris le motif de l’abandon de sa DS3 Citroën.

Concernant la casse du moteur de sa DS3, c’est donc l’épilogue

Après inspection du moteur de la DS3 n°1 revenu dans les ateliers de Satory, prés de Versailles dans les Yvelines, l’équipe Citroën a conclu à ‘’une erreur de montage’’ ayant conduit à la casse du bloc pour l’équipage, Sébastien Loeb-Daniel Elena, alors en tête dans l’ES3 de la 11ème  manche du Championnat du monde, vendredi sur les routes de son Alsace natale.

Au départ, on apprend que Dani Sordo roule avec une seule roue de secours, contre deux à Ogier. Cela signifie qu’il gagne 25 kg. Selon les observateurs, la différence se chiffre à 0’’1 au kilomètre.

Et, on connait aussi le motif de l’abandon de la DS3 de l’ancien Champion du monde de F1, le Finlandais Kimi Raikkonen :

Sur un parcours de liaison, ‘’ Iceman’’ conduisait en téléphonant et il a incroyablement percuté la Ford d’Henning Solberg !

Résultat ? Suspension avant droite cassée. Et adieu la course…

Quelle stupide bévue !

Ce dimanche matin, la mise en jambes se déroule  entre Strasbourg et Haguenau.

Suite aux récentes modifications, cette spéciale conserve une mixité de revêtements, avec alternance de chemins en terre et de routes goudronnées. Départ depuis la Commune de Bischwiller, piste rapide au début, reprise d’une route goudronnée, passage au niveau de Gries et dernière partie sinueuse en sous-bois, avec une courbe à gauche serrée, précédent l’arrivée.

Loeb avait indiqué à notre confrère d’Auto Hebdo, Eric Briquet :

« C’est tout près d’Oberhofen, là où j’habitais  quand j’étais adolescent. Il s’agit d’une nouvelle spéciale. Ce sont les trois seuls virages sur terre de la région. Mes seuls souvenirs remontent à l‘époque où j’allais m’amuser avec ma 205. Les pneus ‘ asphalte ‘ n’y sont pas adaptés à cause des portions sur terre. Il faudra surtout éviter les crevaisons »

 

l’ES 18 ‘’Graviere de Bischwiller 1’’ longue de 5,52 Km revient à la Ford de Latvala en 2’51’’. Second chrono pour la Ford de l’étonnant Denis Kuipers à 3’’6. La MINI de Dani Sordo est à 4’’. Ensuite, on pointe, deux autres Ford de Mads Østberg et Ken Block à 5’’2.

Les deux DS3 de Petter Solberg et Seb Ogier suivent aux 6 et 7ème  rang, à 6’’1 et 7’’5. Ogier rend 3’’5 à Sordo :

« Il y avait de la terre, je n’ai pas voulu prendre de risque. J’ai deux roues de secours.»

Sordo qui explique :

« J’ai perdu du temps à cause de la poussière au départ. J’aurais voulu prendre plus de temps. J’ai des pneus ‘tendre’ ».

Petter Solberg ajoute :

« La poussière était très mauvaise, ajouté à cela le brouillard. Au fond, on a perdu temps.»

Latvala qui a mis tout le monde d’accord, raconte :

« Quand il y a de la terre, j’ai un bon feeling. Je pense que les pneus ‘tendre’ étaient la bonne option»

Mikko Hirvonen, enchainant :

« Effectivement, j’ai roulé au milieu de la route et je pense que cela va être comme ça aujourd’hui… »

 

On apprend que la MINI d’Araujo qui occupait une très bonne septième place au provisoire est stoppée dans la spéciale. Il a tapé. Finalement elle ne repartira pas

Au général, Sordo grignote et remonte à 6’’4. Petter Solberg, pointant toujours à la 3ème place à 50’’5

C’est depuis Rott que le départ de l’ES 19 sera donné. Sinueux au début entre les vignobles, tracé rapide et rythmé dominant Oberhoffen-les-Wissembourg, route étroite qui aurait pu devenir très glissante si la pluie avait été de la partie, puis rapide passage entre les champs et les vignes, avant la descente large et sinueuse vers Steinseltz et remontée sur la colline voisine. De nombreuses intersections dont certaines sont très délicates voir spectaculaires puis une arrivée située en descente au milieu du Vignoble et du village de Cleebourg.

Dans cette ES 19  ‘’ Vignoble de Cleebourg 1’’ et ses 10.61 Km, le mano à mano se poursuit entre les eux premiers du provisoire. Victoire de la MINI de Sordo en 5’54’’6 devant la DS3 d’Ogier, à 1’’5.

Suivent, les Ford de Mads Østberg et Latvala, à 5’’3 et 5’’9. Puis celles de Ken Block et de Mikko Hirvonen, à 9’’7 et 10’’8.

A la 8ème place, la MINI de Pierre Campana, à 11’’1. Au général, Sordo remonte à 4’’9. Petter Solber seulement 17ème à 24’’3 suite à un tête à queue, pointe toujours 3ème au général mais à 1’13’’3

On arrive à Haguenau.

C’est dans cette même spéciale que l’année dernière Sébastien Loeb avait obtenu son 7ème titre de Champion du Monde des Rallyes. Un Parc de Regroupement situé à proximité du départ accueillait les concurrents.

Le parcours est lui strictement identique et les concurrents parcourent la boucle à trois reprises.

Dans l’ES20, premier passage dans Haguenau long de 4,2 km et ou se déroulera en début d’après-midi la Power stage, c’est Latvala qui se montre le plus rapide en 3’11’’6 devant Ogier et Sordo qui ne lâchent plus et terminent ex-æquo à 0’’4.

La DS3 de Petter Soberg est à 2’’2, la Ford d’Hirvonen à 3’’.

Suivent trois autres Ford, celles de Mads Ostberg, d’Henning Solberg et Denis Kuipers, respectivement à 5’’9, 6’’3 et 7’’6.

Au général, 4’’9 séparent toujours la DS3 d’Ogier 1ère de la MINI de Sordo son dauphin

Dans l’ES21, second passage dans ‘’Graviere de Bischwiller 1’’ et longue de 5,52 Km, ‘’ Sordo savait qu’il aurait l’avantage de faire mieux monter ses « tendre » en température au petit matin.

Mais maintenant, la température au sol a grimpé, et il faut avoir des « dur ».

Du coup, la DS3 d’Ogier reprend 1’’ à  la MINI de Sordo. Le pilote Citroen explique :

 » C’était mieux, la route était plus propre. »

Et Sordo lâche :

« Nous sommes légèrement sorti de la trajectoire sur la terre. Maintenant, c’est Ogier qui a les bons pneus. » 

La Ford de Latvala est à nouveau la plus rapide en 2’47’2. Ogier est à 0’’1 et Sordo donc à 1’’1. Petter Solberg à 2’’9 et Hirvonen à 4’’6. Et, Denis Kuipers à 7’’6.

Au général, Ogier dispose de 5’’9 d’avance sur le pilote MINI magnifique qui ne lâche rien et vise toujours la victoire finale

On apprend alors que les deux pilotes officiels Ford (Latvala-Hirvonen) écopent de 10’’ de pénalité !

Les Ford ont pris 10’’ de pénalité apparemment pour un excès de vitesse sur un parcours de liaison.

Dans l’ES 21, second passage dans ‘’Graviere de Bischwiller’’ et ses 5,52 Km, nouveau scratch pour Latvala en 2’47’’2. Ce matin il avait bouclé l’ES en 2’51’’. Il prend  0’’1 à la DS3 d’Ogier, 1’’1 à Sordo, 2’’9 à Petter Solberg et 4’’6 à Mikko Hirvonen.

Cela donne maintenant 5’’9 d’avance à Ogier qui commence à entrevoir le nirvana…

Pierre Campana et Yvan Muller se classent 13 et 14ème de la spéciale, à 13’’1 et 20’’5. Au provisoire la MINI du Corse est 10ème et la Peugeot 207 S2000 du Champion du monde WTCC,  14ème !!!

Respect à tous les deux pour leurs perfs au plus haut niveau mondial en WRC

On en arrivait alors à l’ultime spéciale de ce Rallye d’Alsace, exception faite de la fameuse Power stage d’Haguenau, l’ES 22, deuxième run dans ‘ Vignoble de Cleebourg’’ et ses 10.61 Km.

Meilleur temps ex-æquo pour le leader Ogier  et celui qui a remporté tous les scratch depuis ce matin, le Finlandais Jari-Matti Latvala. Les deux sont crédités de 5’50’’3. Sordo, lui de 5’51’’. Nouvel avantage de 0‘’8 pour le pilote Citroën.

Avant la Power stage et ses 4,20 km, il semble bien qu’il a désormais course gagnée !!!

Possédant maintenant une bonne marge suffisante de… 6’’7

 

Dans cette der ES, Petter Solberg toujours motivé et qui veut finir sur le podium concède 3’’4. C’est chaud car le Norvégien est à 1’21’3 d’Ogier et Latvala lui est remonté fort, à 1’32’’ !

Mais Hirvonen, à 7’’1  de cette spéciale bien qu’il soit loin, à 3’26’’6, va lui chiper et subtiliser cette belle 4ème place, synonyme de précieux points pour Mikko dans sa lutte pour la couronne avec Ogier et Loeb.

Et donc Petter peur respirer

Jari-Matti Latvala, a ensuite volontairement écopé de 2′ de pénalité en pointant en retard, afin de laisser passer son co-équipier  chez Ford, Mikko Hirvonen,avant le départ de la Power Stage d’Haguenau.

Mikko accède ainsi à la quatrième place et lui offrira un peu plus de pts, à l’arrivée

Cette Power stage revenait à Latvala  qui chippait les 3 points devant Sordo et Ogier

Mais, VICTOIRE pour la DS3 de Sébastien Ogier dans ce Rallye de France en Alsace.

A l’issue de cette ES23, la Power stage remportée par la Ford de Latvala devant la MINI de Dani Sordo et Ogier.

Sébastien Ogier, l’a fait !

Le Gapençais n’a pas craqué. Malgré l’énorme pression de piloter en Alsace devant les dizaines et dizaines de milliers de fans de Sébastien… Loeb, malgré la folle et inattendue intense pression née aprés l’abandon de Sébastien Loeb, Ogier a tenu bon et remporté dimanche le Rallye de France, 11ème  des 13 manches du Championnat WRC 2011.

Le pilote Citroën réalise par la même occasion une excellente opération au classement général du Championnat du monde.

Effectivement, grâce aux 25 points que lui rapporte sa victoire, ajouté à celui glané à l’issue de la Power Stage, Seb Ogier se rapproche dangereusement à trois unités de Sébastien Loeb et dorénavant seconds exæquo avecHirvonen, à deux rallyes de la fin de saison.

Sur de son triomphe, ses premiers mots étaient simples:

« C’est un très bon résultat pour moi mais aussi pour Citroën dans l’optique du championnat Constructeurs. »

Le classement final :

1- Ogier, en 3h06’20 »4. 2-Sordo, à 6 »3. 3- Petter Solberg, à 1’23 »7. 4- Hirvonen, à 3’26 »6. 5- Latvala, à 3’30 »3.

 

Suivent Denis Kuipers (photo), Henning Solberg, Mads Ostberg, Ken Block et un superbe Pierre Campana qui intègre le TOP 10

Christian Colinet

Photos : Jo Lillini

BRAVO ET CHAPEAU AUSSI A DANI SORDO : ÉBLOUISSANT !!!

 

 

 

WRC

About Author

gilles