RALLYE DE FRANCE-GRAND NATIONAL: GILLES NANTET EN TETE

 

Gilles Nantet et Corinne Murcia (Porsche 996 GT3), deuxièmes au départ de la deuxième journée du Rallye Alsace Grand National, ont profité de l’abandon précoce d’Eric Brunson et Cédric Mondon (Subaru Impreza) suite à une sortie de route pour prendre les commandes du classement général. Pierre et Martine Roché (Peugeot 307 WRC) ont signé tous les scratches du jour et sont revenus en deuxième position, à moins d’une minute de la tête de course.

Mais, avec seulement 20,3 km de spéciale à disputer dimanche, Gilles Nantet semble en excellente position pour offrir la première victoire scratch d’une GT+ en Championnat de France des Rallyes. Signalons l’excellente 3ème place provisoire, à 1’14’’ 7 de l’ancien kartman natif de Martigues, Mathieu Arzeno, au volant de sa DS3 Citroën

Eric Brunson avait pourtant une large avance au début de la deuxième journée de course mais, dès la première spéciale, le pilote du Team First Motorsport sortait de la route et devait renoncer.

Gilles Nantet en a profité pour passer en tête, après avoir déjà profité la veille des déboires rencontrés par Dany Snobeck – Gilles Mondésir (Citroën C4 WRC) et Pierre Roché – Martine Roché (Peugeot 307WRC).

 

Mais la deuxième journée de l’équipage composé par Pierre et Martine Roché a été bien meilleure !

Avec cinq scratches, les Roché ont fait leur maximum pour rattraper leur retard accumulé vendredi. La Peugeot 307 WRC du Team FJ.com est désormais bien installée en deuxième position, à moins d’une minute de la tête de course.

Toutefois, avec 20,3 km chronométrés à parcourir dimanche, l’écart devrait suffire à Gilles Nantet pour qu’il aille cueillir le premier scratch d’une GT+ en Championnat de France.

En Championnat de France Junior, Quentin Gilbert (Twingo R.S. R1), leader en début de journée, est sortie de la route dans l’ES16. Sébastien Chardonnet (Twingo R.S. R1) a connu de son côté des problèmes de transmission. C’est Nicolas Romiguière (Twingo R.S. R1) qui en profite pour s’installer en tête du classement des juniors devant Charles Martin (Twingo R.S. R1) et Anthony Balester (Twingo R.S. R1).

 

Au classement des Twingo R.S. R2, Laurent Clutier occupe la place de leader mais s’est fait rejoindre dans la dernière spéciale par Georges Gonon, qui n’est plus qu’à trois dixièmes de seconde. Stéphane Consani est troisième, à 2’’7, avec un dixième d’avance sur Mathias de Sousa ! La dernière journée de course promet d’être spectaculaire.

 

Au Championnat Team, le Team Saintéloc Racing Mister Auto conserve la tête, grâce aux 3e et 4e places de Mathieu Arzeno, auteur d’une très belle journée, et de Cédric Robert. Les deux pilotes de Citroën DS3 R3 réalisent le doublé provisoire dans leur classe et permettent à leur équipe de devancer le Team 2HP Compétition veloperfo.com, qui peut compter sur Pierre Marché (Subaru Impreza) et Jean-Nicolas Hot, 1er et 3e en groupe N. Emmanuel Guigou (Renault Mégane N4) est 2e en Groupe N mais le Team Chazel Dalta chute au classement Team suite à la casse mécanique de Stéphane Lefebvre (Renault Clio R3).

Dans le classement du Trophée Michelin, Gilles Nantet occupe solidement la tête devant Pierre Marché et Jean-Nicolas Hot.

Dimanche, les équipages parcourront une boucle de trois spéciales, pour un total de 20,3 km.

Questionné, Gilles Nantet raconte :

« La journée é été très difficile car je me suis déconcentré avec la sortie de Brunson. J’ai eu du mal à me remettre dans la course. J’ai du mal avec le rythme car je n’étais venu l’année dernière. Ce n’est vraiment pas simple. C’était très rapide, avec beaucoup de graviers sur les bas-côtés et dans les cordes. Je me jette à la corde partout, je ne souhaite pas voir le dessous de ma voiture. C’est de la haute voltige. Je perds une seconde au kilomètre par rapport à Roché, qui l’a fait l’an dernier et pas moi. Ca devrait suffire. Pour le championnat, c’est très intéressant. »

Pierre Roché, poursuit :

« J’ai fait une bonne journée, je suis content. C’est dommage d’avoir crevé hier… J’ai fait tous les scratches, on n’est pas trop loin des temps des pilotes du WRC. Nantet a roulé très vite, je pense que pour demain, c’est râpé. On a attaqué aujourd’hui, avec une marge de sécurité. Il vaut mieux finir deuxième que ne pas finir du tout. »

Quant à Mathieu Arzeno, lui il conclut:

« Le bilan de la journée est plus que positif car j’ai réussi à reprendre Cédric. J’ai une certaine avance, une petite marge qui me permettra d’être un peu en sécurité demain. Beaucoup de spéciales étaient sales, avec des grosses pierres, c’était difficile. »


 Christian Colinet

Photos : FFSA -DPPI

 

Classement général provisoire après étape 2 :

 

1 NANTET Gilles – MURCIA Corinne Porsche 996 Cup 1h29’55’’8

2 ROCHE Pierre – ROCHE Martine Peugeot 307 WRC, à 54’’

3 ARZENO Mathieu – JAMOUL Renaud Citroën DS3, à 1’14’’7

4 ROBERT Cédric – DUVAL Matthieu Citroën DS3 R3, à 1’43’’7

5 BAUD Lionel – CRAEN Fabien Peugeot 206 WRC, à 1’47’’4

Rallyes Français

About Author

gilles