WRC. MALCOLM WILSON NE PENSE QU’A RENOUVELER LE CONTRAT AVEC FORD

Malcolm Wilson, le patron de l’écurie M-Sport qui fait rouler les Ford ‘’ usine ‘’ en Championnat du monde de Rallyes WRC, est toujours en négociation avec les dirigeants de la firme Américaine Ford basé à Dearborn dans les environs de Détroit

Wilson est en attente de la prolongation du contrat le liant au grand constructeur américain

Alors que le Rallye de France, en Alsace, débute, Malcom Wilson  a expliqué qu’il ne serait pas fixé  avant la mi-novembre, tout juste avant la clôture des inscriptions auprès de la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) pour l’édition 2012 du Championnat WRC.

Questionné sur la poursuite de l’aventure, le patron de M-Sport, a répondu aux questions, sans cuillère de bois

Pensez-vous que le beau doublé obtenu au Rallye d’Australie, aura aidé car démontrant la très grande compétitivité de vos voitures face aux Citroën ?

« J’ose franchement sincèrement espérer qu’après quatorze années de collaboration entre nous, la prolongation de notre contrat ne dépend pas d’un seul résultat. Mais, je reconnais qu’il est évident que ce doublé est assurément tombé à point, car tout compte. Il a  d’abord fait beaucoup de bien à toute l’équipe, ce résultat nous a tous boostés car cette saison nous avons constamment été compétitifs mais sans parvenir à gagner et à l’emporter plus souvent que nos deux victoires remportées par Mikko Hirvonen en Suède et en Australie. Même si parfois, il s’en est fallu d’un rien. Seule la victoire compte. Du coup la performance d’ensemble de nos deux pilotes nous permet aussi incroyablement de conserver encore une petite chance de triompher dans les deux championnats, pilotes et constructeurs.»

 

Votre structure privée est- t-elle, ce qui vous fait résister à l’ogre Citroën, équipe d’usine, elle ?

«  C’est une évidence et une réalité, ce véritable esprit commando nous a permis de gagner en Australie car quand les circonstances ne nous sont pas favorables, on ne se relâche jamais bien au contraire, on continue  de bosser dur, en attendant des jours meilleurs. Et je vais vous avouer que même si Ford ne reconduisait pas notre contrat, je pense que j’engagerais à nouveau toujours des Ford Fiesta RS privées en WRC. Franchement, je ne me vois pas faire autre chose »

 

Est-t ’il vrai, que vous souhaitez recruter le Français Sébastien Ogier, dans votre équipe en 2012 ?

«  Je n’ai pas besoin de répondre à une telle question. Tous les observateurs savent pertinemment que je lui avais déjà fait une offre à la fin de la saison dernière. Ses multiples victoires (quatre) et l’ensemble de ses performances ne m’ont absolument pas surpris cette année car je sais qu’il a du talent, c’est une réalité. Il a poursuivi son apprentissage cette saison où il a encore beaucoup appris. Mais, je vous le répète, la priorité des priorités, reste de renouveler mon contrat avec Ford. »

Et de lâcher en guise de conclusion :

« D’habitude, on le sait, juste avant la clôture des inscriptions au championnat. C’est la raison pour laquelle, j’attends leur réponse d’ici six semaines environ.»

Christian Colinet

Photos : Jo Lillini

FORD VISE LA VICTOIRE ET LES TITRES AUSSI SUR LES ROUTES ALSACIENNES

Sport WRC

About Author

gilles