MOTO GP : DAMIAN CUDLIN REMPLACE LORIS CAPIROSSI A MOTEGI

 

Victime d’une sévère chute au Grand Prix d’Espagne et blessé à l’épaule, Loris Capirossi, pilote de l’une de deux Ducati de la Scuderia Pramac sera à nouveau remplacé ce week-end

C’est en effet Damian Cudlin qui pilotera la moto N° au Grand Prix du Japon.

 

Randy de Puniet sera quant à lui de retour sur une piste où il est monté sur le podium à deux reprises, avec une troisième place en 250cc et une deuxième place en MotoGP.

Fabiano Sterlacchini – Directeur technique de Pramac Racing, explique :

« Le Motegi est une piste compliquée, avec un rythme saccadé qui demande des réglages particuliers. Randy a fait de bonnes courses ici par le passé et nous nous attendons à une bonne prestation de la part de notre Français. Ce sera aussi une belle opportunité pour Damian Cudlin. C’est un bon pilote et nous avions pu le voir un petit peu en Moto2 l’an dernier, au Sachsenring. »

Randy De Puniet, lui précisant :

« Je veux finir la saison de la meilleure manière possible. Jusqu’ici j’ai manqué de chance à de nombreux reprises et j’ai aussi commis des erreurs. Nous avons cependant bien travaillé à Aragón et j’espère partir du bon pied au Motegi. C’est l’un de mes circuits préférés et j’y ai déjà eu de bons résultats. »

Sans aucune expérience dans cette catégorie du MotoGP, le pilote Australien, âgé de 26 ans n’a jusqu’à ce jour, juste disputé une course en GP dans la catégorie des Moto 2.

La semaine dernière, il était en France ou il participait  aux 24 Heures du Mans, s’y classant à la 7ème  place, au guidon de la BMW ‘’ officielle ‘’  avec ses équipiers Sébastien Gimbert Erwan Nigon

 

Questionné sur cette chance qui s’offre à lui, Cudlin, explique :

« C’est un rêve que j’ai depuis que je suis enfant. Maintenant, il se réalise. Très franchement pour être honnête, je suis encore sous le choc de cette annonce. Je ne peux pas croire que je vais remplacer Capirossi. J’avais des posters de lui lorsqu’il était Champion du monde quand j’étais gamin »

Et l’intérimaire d’ajouter :

« Je n’ai jamais piloté de vraie moto de MotoGP et je ne connais pas le circuit de Motegi, non plus. En étant réaliste, je ne peux pas avoir d’attentes très élevées, quant à mon classement.»

Rappelons qu’au cœur de l’été, ‘’Capi’’ avait déjà dû déclarer forfait pour le GP d’Allemagne, couru au Sachsenring le 15 juillet, cédant alors son guidon au Français Sylvain Guintoli, indisponible ce week-end pour cause de manche Française du Championnat du monde Superbike et qui se déroulera, elle, sur le circuit nivernais de Magny cours !

Jean Louis Bernardelli

Photos : Michel Picard et MOTOGP

Sport

About Author

gilles