ENDURANCE 2012 : L’EQUIPE REBELLION POURSUIVRA EN LMP1 MAIS OU ?

Alors qu’elle est encore engagée ce week-end  pour la finale des LMS (Le Mans Séries) à Estoril puis dans une semaine, à Petit Le Mans, à Atlanta en ILMC (Intercontinental Le Mans Cup), l’équipe Suisse Rebellion Racing, qui engage deux Lola à moteur Toyota, vient d’indiquer qu’elle poursuivrait son engagement dans la catégorie LMP1, la saison prochaine.

Cette annonce signifie que l’on devrait donc retrouver, les voitures du Team Suisse et très probablement dans le nouveau Championnat du monde d’endurance que lancent conjointement l’ACO (Automobile Club de l’Ouest) et la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) et ce dans la prolongation de celui de l’ILMC, dans la mesure ou Patrick Peter, le promoteur des LMS  a récemment fait savoir et indiqué que son Championnat n’accepterait plus les LMP1, en 2012 !

Décision qui va obliger bon nombre d’équipes comme vient de le faire Rebellion, on pense au Team Pescarolo, à envisager de se rabattre sur le Championnat mondial.

Ce qui signifie, dénicher encore plus de sponsors car le cout sera bien évidemment beaucoup plus important pour participer au Championnat du monde qu’aux LMS, à vocation simplement européenne…

En attendant, Bart Hayden, le Team Manager de Rebellion a expliqué :

 « Nous sommes en situation idéale pour remporter les titres Equipes et Pilotes au terme des Six Heures d’Estoril. Ces titres des Le Mans Séries  demeurent notre objectif  majeur en cette fin de saison »

Et de préciser :

« Et ce d’autant plus que cette année sera la dernière pour nos LMP1 en LMS. Avec les nouvelles règles sportives prévues pour  2012, les protos de la catégorie LMP1 ne seront plus acceptés et ne pourront donc plus courir en LMS l’an prochain. Le Team Sebah Racing, que dirigeait il y a quelques années mon père Hugh, a triomphé à deux reprises et gagné ce championnat Le Mans Séries, par Equipes en GT2 (en 2004 et en 2005), remportant aussi le titre Pilotes GT2 en 2005. C’est la raison pour laquelle, je souhaite que notre écurie Rebellion Racing, va gagner ce week-end, le titre LMP1. Et ce pour boucler la boucle, avant d’abandonner par la force des choses une série qui aura marqué l’histoire de notre équipe, au cours de la décennie écoulée. »

Et il conclut :

« L’écurie Rebellion, poursuivra ses activités en LMP1 l’année prochaine mais il est encore bien trop tôt pour annoncer quel sera notre programme sportif 2012.»

Mis à part, le tout nouveau Championnat du monde, on voit mal quelle pourrait être la destination !

A moins que l’équipe Suisse, n’en vienne à franchir l’Atlantique et ce pour s’en aller concourir aux USA et disputer l’équivalent des LMS outre-Atlantique, l’ALMS (American Séries Le Mans) !!!

Un choix périlleux qui nécessiterait de gros budgets, largement supérieurs à ce que lui coutera un engagement en mondial ou seuls trois épreuves, se déroulent, actuellement hors Europe.

Alors que l’installation d’une base Rebellion aux Etats-Unis, nécessiterait d’énormes investissements financiers, sans compter le plan humain, étant entendu qu’il n’est pas sur et évident, de convaincre toute une équipe, de quitter pour certains la Suisse et pour d’autres, la base technique de Breaston, située dans le Derbyshire en Angleterre.

En attendant, la priorité sera ce dimanche de briller en terre … Portugaise et de gagner à Lisbonne, les derniers titres, que distribuera Patrick Peter cette saison pour ces LMP1 qui diront donc adieu à la discipline en 2012 !

Gilles Gaignault

Photos : Patrick Martinoli – Thierry Coulibaly

Sport

About Author

gilles